A la découverte du bateau laboratoire

L'avenir de la méthode

L’utilisation des outils de télémétrie est rendue commune par la révolution des capteurs GPS et autres accéléromètres. L’ordinateur devient un outil indispensable à l’athlète (et surtout à son entraîneur qui voit son travail facilité), et qui permet d’optimiser son entraînement pour grapiller les millisecondes qui lui permettront d’arracher la victoire sur sa prochaine compétition. Les déclinaisons de ces technologies servent alors au commun des mortels qui peut s’auto-entraîner de manière quasi professionnelle.

Du bronze pour la France

La technique de pointe bénéficiant aussi de la progression des technologies, la prochaine mouture du bateau laboratoire en préparation en Angleterre mais aussi en France sur un laboratoire de l’INSA de Lyon permettra ces mesures tout en enregistrant une vidéo synchronisée de l’exercice, et leur affichage en temps réel dans le bateau suiveur, ainsi que des mesures affinées par l’ajout de capteurs sous chaque point de contact de l’athlète avec son outil.