[Test] Canon EOS 700D : évolution timide ou véritable nouveauté ?

Un mode vidéo équilibré

Canon, qui est depuis longtemps un poids lourd dans le monde de la vidéo, a acquis une réputation prestigieuse dans les gammes reflex expert et professionnel. La marque nippone est cependant en retrait de la concurrence sur la facilité d’usage dans la gamme amateur, principalement en raison de la difficulté d’effectuer la mise au point. 


Les progrès réalisés depuis le 650D sont loin d’être négligeables : si la mise au point AF est toujours parfois un peu imprécise sur les bords de l’image et un peu lente et notamment face à la concurrence la plus pointue, sa vélocité est tout a fait respectable. En basse luminosité, l’AF peut par contre franchement patiner et tâtonner longtemps avant d’effecteur un mise au point correcte en mode automatique. On apprécie néanmoins beaucoup la possibilité de sélectionner le point par contact sur l’écran arrière totalement orientable.

Cette mobilité est un avantage essentiel pour cadrer en mouvement par rapport à d’autres boitiers à écran fixe comme le petit frère EOS 100D. Il n’en reste pas moins que la taille du capteur qui assure une qualité d’image de haut niveau est un handicap pour la vélocité de mise au point AF et de ce point de vue certains compacts et hybrides font mieux (au prix d’une qualité d’image inférieure).

Grâce à la technologie STM conçue pour offrir une mise au point vidéo fluide et silencieuse, l’évolution entre le 18-55mm en kit ici et celui du 650D est réellement appréciable (pour observer la grande différence entre les mises au point STM et USM en vidéo vous pouvez vous reporter à la partie vidéo de notre test de l’EOS 100D).

Canon EOS 700D

Ici, la taille du capteur au format APS-C permet de réaliser des images de qualité avec une profondeur de champ relativement courte qui donne cet aspect « cinéma » inaccessible aux caméscopes en raison de la taille de leurs capteurs. La qualité est sans surprise au rendez-vous, y compris en basse luminosité. Le 700D propose à ce jour les vitesses suivantes : 24 et 25 images en 1080p (full HD) et 50 i/s en 720i. Avec un bon logiciel de montage et un plug-in adapté il est donc possible d’obtenir un ralenti correct.

La partie son est assurée par un micro stéréo intégré (contre du mono sur le 100D) et une prise mini jack permet de brancher un micro externe fixable sur la griffe porte-accessoire située au dessus du viseur.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Anadrol
    Un boitier sain ça veut dire quoi ?!
    c'est peut être une mauvaise traduction de sane, sensé...
    0
  • boub popsyteam
    L'aspect cinéma c'est surtout du à l'ouverture de l'objectif ;) pas qu'à la taille du capteur ...
    0