Cigarette électronique : 11 choses à savoir sur le vapotage

Comment fabriquer son propre e-liquide ?

Le e-liquide doit être assemblé avec énormément de précaution. La nicotine est un produit toxique.Le e-liquide doit être assemblé avec énormément de précaution. La nicotine est un produit toxique.Comme vu précédemment, le e-liquide peut être acheté directement en flacon mais également conçu par le vapoteur qui souhaite avoir un mélange le plus adapté à ses goûts possible. Autre avantage, le fait de concevoir soi-même son e-liquide permet d’être certain des matières chimiques présentes et de faire des économies substantielles.

La fabrication de son propre liquide doit toutefois être effectuée avec de grandes précautions. Certains solvants étant très toxiques du fait de la présence de nicotine. Il est ainsi indispensable d'utiliser des instruments de mesure extrêmement précis et de calculer avec rigueur les pourcentages, milligrammes ou millilitres de produits à intégrer au liquide. Pensez impérativement à utiliser également du matériel de protection comme des gants ou des lunettes, mais également à vous laver les mains à l'eau après l'opération et à ranger les différents solvants dans un endroit sécurisé à l'abri des enfants comme des animaux.

Des mesures à prendre avec soin

Comme le e-liquide acheté déjà composé dans le commerce, le e-liquide maison doit contenir du propylène glycol avec ou sans nicotine, de la glycérine végétale avec ou sans nicotine, un ou des arômes, éventuellement des additifs et, suivant la « recette » choisie, un peu d’eau purifiée, quelques gouttes d’alcool ou de vinaigre blanc. Les ingrédients peuvent être achetés sur des sites internet ou dans certaines pharmacies pour le propylène glycol et la glycérine végétale sans nicotine.

Libre au consommateur de choisir la proportion entre le propylène glycol et la glycérine végétale, plus visqueuse. Un mélange avec 80 % de propylène glycol et 20 % de glycérine végétale sera généralement le plus adapté pour les appareils grand public. En matière de taux de nicotine, le plus simple est d'utiliser du propylène glycol et de la glycérine aux mêmes taux de nicotine puis d'ajuster avec un autre solvant plus ou moins nicotiné. Les arômes doivent quant à eux être ajoutés avec mesure. Autre avantage du mélange, nul besoin de matériel trop contraignant. Il vous suffit en effet de flacons pour recevoir le mélange, de pipettes graduées, de protection pour les yeux et les mains et d’un carnet pour noter vos différentes formules pour reproduire celles qui vous plairont le plus. 

Pour la réalisation du mélange, suivez simplement les indications du tutoriel disponible sur les forums de Tom’s Guide.