Comparatif : les meilleurs GPS de l'été

Options et fioritures

Les options et fonctionnalités tierces des GPS ne sont pas en reste. Certaines étant un peu exotiques, nous ne les avons pas toutes notées. Néanmoins, les possibilités musicales et téléphoniques ont retenu notre attention pour les départager au mieux sur ces points.

Navigon 7110

Comme tous les GPS testés ici, le Navigon 7110 intègre la technologie Bluetooth et le support de la fonction mains libres pour les téléphones mobiles. Seule la numérotation est prise en charge. Il ne faut donc pas compter télécharger son répertoire sur le 7110. L’infotrafic est géré, mais ne possède pas d’options pour recalculer l’itinéraire en fonction des embouteillages et autres désagréments routiers. Autre absence, le multimédia.

Ce GPS en est totalement dépourvu. Ni lecteur MP3 et vidéo au programme. On retiendra cependant que le 7110 optimise son guidage en informant l’utilisateur sur la place à prendre sur les voies via un graphique s’affichant à l’écran. Une option pratique sur autoroute ou quatre voies. Autre point, les destinations peuvent être enregistrées oralement pour une reconnaissance vocale ultérieure. Enfin, des informations sur la circulation à l’entrée d’un pays sont disponibles. Une option intéressante pour ne pas se laisser surprendre par d’autres usages de conduite.

Becker 7977

Contrairement au Navigon, le 7977, équipé du TMC, propose de recalculer l’itinéraire en fonction du trafic. Pas tout à fait au point, cette fonction n’a que peu d’intérêt lorsque tout est bouché, le GPS changeant alors régulièrement l’itinéraire. Par contre, les parties multimédia et fonctionnalités Bluetooth sont complètes.

Lecteur MP3, visionneuse de photos et lecteur vidéo sont présents. Les deux premiers sont fonctionnels, mais les vidéos converties en MPEG pour la compatibilité refusaient de se lancer lors des tests. Petite originalité de ce modèle, un port USB complète l’un de ses côtés pour accueillir une clé USB contenant des fichiers multimédias. Comme sur son prédécesseur 7928, le 7977 distille également des informations relatives au bon placement sur les voies.

Garmin Nüvi 710

Le multimédia est aussi bien représenté sur le 710 que sur le Becker, vidéo comprise. Le téléphone est aussi pris en compte, mais sans synchronisation du répertoire sur le GPS. Ce Garmin se différencie des autres appareils de ce comparatif par ses fonctionnalités originales.

Ainsi, il arbore dans ses menus un guide lexical, un convertisseur de devises et d’unités, une calculatrice et une horloge universelle. Des petits détails qui font la différence sur un appareil dont les fonctions « classiques », comme l’infotrafic et le multimédia, sont de même valeur que celles de ses concurrents.

Mio C620

Rien d’original pour le modèle de Mio. MP3, calendrier, visionneuse de photos et mains libres forment le cortège de ses fonctionnalités annexes. A noter que le Bluetooth de ce GPS permet aussi de connecter un casque de la même norme. L’infotrafic est présent comme sur tous les GPS de ce comparatif et permet d’éviter les bouchons. Enfin, comme dit dans une précédente parie, il propose un affichage en 3D de certains monuments.

TomTom Go 730 Traffic

Le Go 730 Traffic s’affiche avec quelques fonctionnalités supplémentaires, en comparaison avec ses concurrents. Outre la vidéo, on trouve ainsi des visionneuses de photos et de documents et un « jukebox » qui permet d’organiser ses MP3 par artiste, album, style et chanson. De plus, le TomTom prend en charge la lecture des livres audio.

Mais ce qui complète sa partie musicale est la possibilité qu’il a d’être jumelé avec un iPod via le câble adéquat pour en prendre le contrôle. Allant plus loin, il propose un menu « aidez-moi » dans lequel se trouvent diverses options en cas de sinistre comme un guide des premiers soins ou un mode de navigation vers le service d’assistance. Autre exemple, tout changement d’état d’un radar ou d’une route peut être signalé tout d’abord sur l’appareil, puis sur le net pour les autres utilisateurs.

La section téléchargement est d’ailleurs très complète avec les cartes, les POI ou encore les voix. À ce sujet, ce TomTom est le seul des cinq GPS testés à utiliser la synthèse vocale qui lit le nom des rues à voix haute. Bien que peu précise par moment, avec des « voileau » au lieu de « Boileau », cette option a le mérite d’être présente.

Bilan

Petits plus ou réels avantages, les fonctions et options des GPS varient en fonction des constructeurs. Plus il y en a, mieux c’est, diront certains. D’autres privilégieront le prix et surtout la qualité de guidage, c’est selon. Ici, c’est le TomTom qui prend la tête avec des fonctionnalités pratiques comme son « aidez-moi » ou encore son contrôle de l’iPod.