http://media.bestofmicro.com/J/Q/564470/original/Antivirus_gratuit.jpg

Antivirus gratuit : quel est le meilleur en 2017 ?

Comodo Free Internet Security 10 : la suite des Geeks

5 raisons d'adopter (ou pas) Comodo Free Internet Security 10

Probablement inspiré par Microsoft et son étrange numérotation des éditions de Windows, Comodo a décidé de passer directement de la version 8 à la version 10. 2017 marque donc la sortie de Comodo Free Internet Security 10 mais les différences avec l’édition précédente sont moins marquantes que celles qui séparent Windows 8 de Windows 10.
Comodo reste une suite complète et gratuite bâtie autour d’un pare-feu intégré et d’une technologie de sandbox qui lance systématiquement tous les programmes douteux dans une bulle protectrice qui n’empêche pas le vol de données, mais interdit les modifications et perversions du système.
La présence de ces outils avancés en fait une suite pour Geeks qui possède indéniablement des atouts, mais n’offre pas au final un meilleur niveau de protection que les défenses standards de Windows 10. Sans compter que certains outils comme Geek Buddy produisent des alertes incessantes qui rendent l’utilisation de la suite horripilante par instant.

1 - Oui, pour la nouvelle interface

La suite gratuite de Comodo avait bien besoin d’un relooking et l’éditeur en a pris conscience. La nouvelle interface utilisateur est plus claire, plus limpide et mieux ordonnée. La traduction française est aussi de bien meilleure facture ce qui rend la prise en main du produit plus agréable. L’interface offre deux modes de fonctionnement : un mode simplifié qui présente juste les fonctions clés, et un mode avancé qui propose un tableau de bord assez complet de votre sécurité.

2 - Oui, si vous êtes un vrai Geek

Il a quelque chose de très geek dans l’approche de la sécurité selon Comodo. La suite embarque des fonctions assez rares comme un bureau virtuel indépendant de votre bureau classique pour faire vos expérimentations, une sandbox exécutant les codes inconnus dans une bulle protectrice, un pare-feu à l’ancienne, un HIPS qui détecte les programmes aux comportements douteux ou encore des outils avancés de suivi de l’activité des processus actifs (tels que KillSwitch, véritable bible de ce qui tourne sur votre machine avec des fonctions de nettoyage bien fichues). Bref, si vous aimez tout contrôler, Comodo est sans doute la suite gratuite qui vous convient le mieux. Mais attention, les alertes peuvent être nombreuses et sélectionner la bonne réponse nécessite à la fois de l’attention et des compétences techniques.

3 - Oui, si vous téléchargez tout et n’importe quoi

La présence combinée d’un bureau virtuel, d’une sandbox et de l’explorateur de processus KillSwitch est sans aucun doute un atout pour ceux qui n’hésitent pas à télécharger tout et n’importe quoi, pour tout tester et tout découvrir, même les programmes les plus obscurs. Mais attention, mieux vaut forcer les paramètres de sécurité de la suite avant de vous lancer dans une exploration aussi dangereuse. En quelque sorte, Comodo Internet Security est l’antithèse de Windows 10 qui invite les utilisateurs à ne s’appuyer que sur le Windows Store pour leurs téléchargements et dont la protection SmartScreen bloque systématiquement tout ce qui est inconnu.

4 - Non, parce que la suite reste lourde

D’une manière générale, avec cette version 10 Comodo a plutôt amélioré à la fois son occupation mémoire et son impact sur les performances du PC. La suite paraît plus véloce et moins gourmande, mais elle demeure lourde à l’usage en raison des nombreuses alertes affichées. La protection HIPS tend à très régulièrement demander son avis à l’utilisateur sans jamais le conseiller sur le meilleur choix. Les paranos auront tendance à tout bloquer, les autres à tout autoriser ruinant l’efficacité défensive. Mais le pire provient d’un outil installé par défaut qui produit de fréquentes alertes et rappelle un peu trop souvent à l’utilisateur que la gratuité n’est qu’une façade : GeekBuddy. Cet horrible et inutile « utilitaire » se déclenche régulièrement ainsi qu’à chaque détection de menace pour vous inviter à entrer en contact avec un support technique. GeekBuddy réalise des diagnostics gratuits qui trouvent toujours quelque chose d’anormal à votre machine (infection, lenteur, etc.) puis vous invite à contacter le support (par ailleurs en anglais) aux solutions évidemment payantes.

5 - Non, parce que ses défenses Web sont risibles

Si Comodo, de par son Pare-feu HIPS et sa Sandbox peut se montrer très efficace dans la lutte contre les codes malveillants inconnus, il nécessite toutefois une certaine maîtrise technique pour répondre intelligemment aux alertes du HIPS et régler un pare-feu par défaut trop permissif. Cela n’a pas pour autant empêché la suite de se montrer assez inefficace à lutter contre les outils gratuits qui embarquent des adwares et autres programmes indésirables, quoique relativement inoffensifs. Plus ennuyeux, elle ne nous a pas convaincus non plus dans sa capacité à contrer certains ransomwares malgré ses surveillances avancées. C’est surtout sur la défense face aux menaces du Web que Comodo déçoit terriblement. Face au Phishing et aux arnaques, elle n’est d’absolument aucune utilité.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Alex_115
    Super test ! Très complet ! Sauf votre lien Avast qui semble renvoyer vers Avast 2016 ;) La version 2017 est vraiment top ! Je l'ai essayé pendant 3 mois puis je suis passé à internet security. Un antivirus aujourd'hui doit en effet proposer une solution complète et constamment s'améliorer. Avast ne cesse de nous surprendre !

    Pour les notifications et fenêtres pub, vous pouvez les désactiver dans vos paramètres ;)
    0
  • jean-claude Lafontan
    En effet..très très bon ne analyse..que je vais essayer de mettre sur mon journal de Facebook.Merci à vous..
    ww.tomsguide.fr/article/comparatif-test-antivirus-gratuits,2-1533-14.html#
    0