10 réglages pour réussir vos photos

Soyez attentifs lorsque vous utilisez un téléobjectif

En photo animalière ou sportive, il est très généralement nécessaire d’employer un téléobjectif. Néanmoins, plus la focale est longue (et permet de « rapprocher » artificiellement le sujet) plus le moindre micro-tremblement de la main du photographe est susceptible de rendre l’image floue. Deux précautions sont à prendre : enclencher le stabilisateur si la fonction est disponible sur votre appareil ou votre objectif, et choisir une vitesse d’obturation la plus rapide possible (1/250s étant plus rapide qu’1/125s).

Sans stabilisateur une règle empirique indique qu’il ne faut pas photographier à main levée (sans pied) en dessous d’une vitesse qui serait déterminée par une fraction de seconde telle que : 1/focale de l’objectif. Ainsi avec un 200mm, il faut théoriquement photographier à une vitesse supérieure au 1/200ème de seconde (ex : 1/250ème ou 1/500ème) en argentique ou avec un APN doté d’un capteur plein format.

N’oubliez pas qu’en numérique il faut généralement multiplier sa focale par 1,5 ou 1,6 et qu’un 200mm se comporte alors comme un 300mm. Dans ce cas là, il faudra que la vitesse soit supérieure au 1/300ème de seconde. Avec un stabilisateur, dont l’efficacité dépend de votre matériel, vous devrez faire vos tests, mais dans notre exemple vous pourrez très probablement descendre jusqu’au 1/125ème de seconde au moins.