K800i vs. N73 : duel de téléphones au sommet

Finition et design

Le K800i exemplaire

Sony Ericsson n’a ici pas lésiné sur les moyens et a employé des matières élégantes. Le plastique mat de la coque arrière présente un toucher légèrement velouté des plus agréable. Le reste des matériaux employés est tout aussi flatteur : métal pour le cache objectif, la face avant et les touches autour du joystick, grille en aluminium sur le haut-parleur dans laquelle est inséré l’objectif dédié à la visiophonie. L’assemblage de toutes ces pièces est tout aussi exemplaire, l’appareil est compact et ne présente aucun jeu si ce n’est au niveau du cache objectif, mais assez léger pour ne pas être rédhibitoire. Enfin, le design sobre et classique aboutit à un rendu élégant, mais que certains trouveront triste. Il est par contre dommage que l’objectif dépasse autant dans le dos de l’appareil, cette protubérance n’étant pas du plus bel effet.

  • Note : 75/100

Nokia tient tête

Le N73 de son côté essaye de tenir tête tant bien que mal au K800i. la présentation générale donne une bonne impression, mais dès la prise en main on se rend compte que les plastiques, bien qu’étant tout de même de bonne facture, n’emploient pas les matières les plus nobles. Ils restent durs et n’essayent pas de se faire passer pour une autre matière. L’assemblage est également très bon à l’exception là aussi du grand cache objectif dont le jeu est très important et donne une impression de fragilité. Mais le N73 met plutôt en avant un design original avec son aspect bicolore et son clavier entouré d’un cadre chromé formé de boutons de raccourci. Aucun doute, ce Nokia joue la carte du style.

  • Note : 70/100

Sony Ericsson vire en tête

Le K800i gagne ce duel d’une courte tête, grâce à la noblesse des matériaux employés qui paraissent plus haut de gamme que ceux du N73. Ce dernier présente un aussi bon assemblage que le K800i, mais la trappe protégeant l’objectif est victime de son jeu important qui renforce une impression de toc de l’appareil. Vraiment dommage, car ce Nokia ne présente pas vraiment d’autre défaut. Enfin, bien qu’arborant deux styles très différents, les deux modèles sont élégants à leur manière, le K800i est plus sérieux tandis que le N73 conviendra plus aux utilisateurs sensibles à la mode grâce à son aspect bicolore très réussi. Vous l’aurez compris, c’est une question de goût. Avantage ici donc au K800i pour ses matières plus nobles et un cache objectif avec un jeu moins prononcé.