Facebook vs. Google+ : le match des réseaux sociaux

Gestion de la vie privée

La gestion de sa vie privée et de ses données personnelles est un problème auquel Facebook est confronté depuis sa création, sans jamais avoir réussi à y apporter une solution parfaite. Il reste néanmoins possible d’appliquer des paramètres très poussés, permettant ainsi d’avoir un large contrôle sur les informations diffusées sur son profil.


Facebook a récemment mis un peu de neuf dans la gestion de la confidentialité de ses publications. Ainsi, s’il était auparavant possible de définir quelles personnes peuvent voir ou non un message avant sa publication, ce genre de réglage est désormais également possible après la mise en ligne d’un contenu. Cela aura notamment pour effet de conserver les commentaires laissés précédemment par un utilisateur bloqué. Les paramètres de confidentialité, quant à eux, sont assez poussés, et permettent notamment de gérer la visibilité de n’importe quelle information sur son profil, permettant également d’empêcher son apparition dans les résultats de recherche.



Google propose également des paramètres de confidentialités liés à son système de cercles. Ainsi, il est possible de choisir quels cercles, et donc quels contacts, vont pouvoir profiter de vos publications. Ici encore, il est possible d’empêcher le service de faire apparaître votre profil dans les résultats de recherche, et les informations relatives à votre profil peuvent être cachées des autres membres au cas par cas. Notons que le service offre un accès à Google Dashboard, qui permet de gérer plus largement les paramètres de confidentialité de son profil Google.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • mozii
    J'ai bien aimé Google+, certes c'est un peut vide encore mais pas mal de bonne idée. A suivre.
    0
  • Kubilay Bulut
    C'est dommage qu'il faut être majeur pour avoir un compte Google+..
    -1
  • kevnie
    Il manque encore des mais... Seul les amis intéressé un minimum par l'informatique connaissent réellement G+
    1
  • H-hich
    En parlant des jeux n'oubliez pas de préciser que ceux de facebook fonctionnent sur toutes plate-forme, alors que les jeux facebook passent par Chrome...

    Dans la conclusion on parle du nombre d'utilisateur monté très vite pour s'en lasser assez vite. Oui si je me souvient bien c'est deja 87% des comptes qui sont inactifs... Les gens sont venu, ont vu "le nouveau facebook" et sont repartis sur l'"ancien facebook" car ils y ont leurs habitudes et surtout leurs "amis".
    1
  • mafieulemouton
    Je ne suis pas sur que les jeux doivent etre consideres comme un plus pour facebook... l'immense majorite d'entre eux exigent des acces demesures a nos donnees et se revelent tres dangereux, et meme vehiculent un grand nombre de virus sur facebook.

    Par ailleurs, n'oubliez pas que google+ est encore une beta accessible seulement sur invitation. Il est normal que ce service soit encore meconnu du grand public; au contraire, il est meme vraiment tres connu si l'on considere ce point (Facebook etait dix fois plus petit a ce stade)
    1
  • H-hich
    Anonymous a dit :
    (Facebook etait dix fois plus petit a ce stade)


    Facebook a lancé le principe et surtout s'est lancé sur les membres d'une seule école. C'est juste pas comparable. Surtout que facebook n'as pas eu sa pub sur l'une des pages la plus vu au monde tous les jours et n'a pas non plus eu la meme puissance financiere que ce que peux avoir Google+ pour son lancement.
    C'est juste incomparable en fait.
    C'est comme si tu voulais inventé ton propre smartphone et que tu comparé ca au lancement de l'iPhone. Évidemment ton produit a toi n'aura pas a la meme vitesse vente.
    0
  • shooby
    les débuts de google+ vont être difficile puisque google refait le coup de gmail avec ses inscriptions par invitation
    0
  • zigalon15
    Google, c'est la course à la concentration.
    90% sur les moteurs de recherche. Idem pour les vidéos avec YouTube, etc..
    Maintenant ils visent sans doute les 90 % sur les réseaux (anti) sociaux.
    Et les internautes, tout comme les moutons foncent les yeux fermés.
    Résultat des courses. Ils controleront toute l'information (et la désinformation).
    Ils controleront tout, quoi.
    Certains films de science-fiction nous ont déjà prévenus de ce qui nous attend dans le futur.
    Mais ce ne sont que des films...
    1
  • zigalon15
    Bien sûr Facebook, même combat que Google : course à la centralisation/monopole.
    0
  • 1face
    quelle auto concurrence ? ils vident les vieux stocks
    et dans 1 an ils feront pareil avec l'actuelle
    0
  • toldai@guest
    J'ai téléchargé une vidéo de 1h27 sur google+ ce qui est impossible sur FB
    0
  • H-hich
    Wow la chance !
    0
  • menapps
    j'attend de voir la réponse d'intel avant de me prononcer mais VIVE FUSION quand même.
    0