Optimiser la formation des collaborateurs

Plus économe en temps et en frais de déplacement, accessible à tout moment, la mise à disposition de contenus pédagogiques sur l’Internet est une alternative intéressante à la formation classique.


Votre entreprise peut difficilement s’organiser en l’absence de certains collaborateurs ? Vous êtes trop éloigné d’un centre de formation ? Vous souhaitez optimiser les temps de formation en limitant les déplacements ? Dès 2001, la presse titrait « l’année de l’e-learning ».

Mais le coût des solutions, les difficultés pédagogiques liées à l’autoformation, l’adhésion limitée des utilisateurs ont eu raison de ces belles promesses. Pourtant l’e-learning, ou la e-formation, connaît actuellement un second souffle, voici pourquoi.

Des technologies enfin matures

Connexions Internet « haut-débit » et plate-formes technologiques de formation en ligne plus éprouvées rendent désormais possible la formation à distance. En effet, l’utilisation de vidéos, de voix off, d’animations pédagogiques sont très consommatrices en bande passante. Qui accepterait d’attendre plus de 5 secondes pour voir le contenu d’un exercice ou d’un exposé s’afficher sur son ordinateur ? Cette maturité technologique a pourtant constitué le principal frein à l’utilisation du e-learning par les entreprises.

Une offre mieux structurée boostée par le DIF

Bureautique (Word, Excel, et bientôt Open Office) et langues caracolent au hit parade des formations e-learning plébiscitées. Viennent ensuite les formations métiers. Par ailleurs, le Droit Individuel à la Formation (DIF) autorise chaque salarié à disposer d’un crédit-temps de 20h de formation. Comment se retrouver dans le dédale de l’offre e-learning ? Deux types d’acteurs s’affrontent : les organismes de formation traditionnels (Cegos, Demos…) proposent de plus en plus de modules e-learning. En parallèle, les acteurs spécialisés (Crossknowledge, SmartCanal…) cherchent à s’imposer sur cette niche.

Attention, il reste des pièges

Tous les professionnels vous le diront : le principal piège de l’e-learning c’est…la motivation ! L’autoformation suppose en fait une bonne dose de rigueur. Bien sûr, choisir un contenu pédagogique adapté, avoir une plate-forme technologique efficace et prévoir d’être au calme sont des facteurs de réussite incontournables pour réussir la mise en place d’une formation e-learning. Et puis si le présentiel vous manque, de plus en plus de modules mixtes (présentiel + à distance) sont proposés. Alors êtes-vous prêt ?

Olivier Marx