Fujifilm FinePix F50fd : un compact petit, mais costaud !

Des caractéristiques impressionnantes sur le papier

Un handicap de 12 mégapixels

fujifilm finepix f50fdLe nombre de mégapixels est un argument de vente imparable auprès des consommateurs. Certes, la résolution est plus grande, mais le revers de la médaille est sans appel : la qualité est moindre. En effet, le capteur reste de la même taille mais accueille plus de pixels. Ces derniers étant plus petits, ils captent donc moins de lumière. De ce fait, le bruit apparaît sur les clichés, et ce, même avec une faible sensibilité.

Une finesse d’image décevante

fujifilm finepix f50fdfujifilm finepix f50fd
Le Fujifilm FinePix F50fd n’échappe pas à cette règle et propose une qualité d’image décevante sur la finesse, la sensibilité et le piqué. Les détails sont estompés et le bruit fait son apparition dès 400 ISO.

Un ensemble correct

S’il y a une chose que l’on ne pourra pas reprocher à ce modèle, c’est bien sa gestion des couleurs, de la luminosité et des contrastes. Même si parfois, les blancs sont un peu grillés, globalement, les contrastes sont bien respectés. On apprécie également un rendu des couleurs très naturel. Pour de meilleurs clichés, on vous conseillera d’utiliser la balance des blancs automatiques qui est très réussie. En effet, les différents préréglages sont prévus pour des types d’environnements bien spécifiques qui ne correspondront pas forcément aux vôtres : les couleurs ne seront donc pas naturelles.

fujifilm finepix f50fdfujifilm finepix f50fd
fujifilm finepix f50fd