Test du GPS Navigon 7110

Temps de calcul : une nouvelle fois le logiciel pêche

Saisie d'adressesLe calcul d’itinéraires se montre également relativement précis, il est tout à fait possible de paramétrer son type de chemin privilégié que ce soit le plus court, le plus rapide ou sans péages. La saisie des informations se fait via un clavier intuitif qui ne prend pas en compte les accents et qui est performant. Le Navigon a facilement trouvé toutes les villes que nous recherchions. Très pratique, en cas de doute, un message sur chaque ville accompagne le nom saisi et précise la localité, le département...

Temps de calcul

Affichage du trajetLe Navigon met plus de 35 secondes à calculer un Paris Marseille en centre ville ce qui le positionne loin d’un cador de la catégorie comme Tom-Tom. Ses performances restent cependant honnêtes, à peine en dessous de la moyenne qui se situe aux alentours des 30 secondes. Cela se complique en revanche quand on lui demande d’effectuer un autre calcul d’itinéraire.

Recalcul d’itinéraire : mieux vaut ne pas être pressé

Il met alors presque une minute à trouver un itinéraire plus court…heureusement avec succès. Et si jamais vous lui demandez de visualiser l’itinéraire, il faudra une nouvelle fois patienter encore près de 30 secondes pour voir s’afficher les étapes du parcours. Surtout ne le brusquez pas, c’est le meilleur moyen de faire planter la bête et de devoir la redémarrer.

Quel dommage

Personnalisation de l'itinéraireHeureusement, le Navigon a aussi quelques points forts. Les adresses favorites sont particulièrement bien gérées. Le 7110 garde en mémoire les dernières adresses entrées, il est également possible de créer un point de départ et d’ajouter de nombreuses étapes dans un trajet avant de calculer celui-ci, ce qui permet de plannifier facilement ses itinéraires.