http://media.bestofmicro.com/T/M/564826/original/Smartphones.jpg

Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones ?

Quels sont les meilleurs processeurs ?

Quitte à changer de téléphone, autant en sélectionner un qui ne lutte pas pour passer d’un écran à un autre ou qui ne parvient même pas à lancer un jeu. C’est pour cette raison que le choix du processeur est crucial. Il en existe une belle liste et nous allons mettre un peu d’ordre dans ce grand marché.

Des marques en pagaille

Avant de regarder la fréquence, il est important de faire attention aux caractéristiques. Il existe des processeurs « standards » vendus par ARM (le créateur de l’architecture) à d'autres marques :

  • Le CortexCortex A53 correspondent à l’entrée de gamme avec une faible consommation d’énergie, mais les performances ne sont pas fulgurantes.
  • Le milieu / haut de gamme est tenu par le Cortex A57, aux performances très intéressantes, mais dont la consommation et l'échauffement peuvent être importants.
  • Le Cortex A72, vient coiffer la gamme grâce à des performances de premier ordre sans trop consommer.

Ces processeurs sont donc vendus à des constructeurs, qui les intègrent ensuite dans leurs puces :


- Samsung, dans les Exynos. Il s’agit de puces pouvant aller de deux à huit cœurs. On retrouve généralement quatre cœurs Cortex A53 pour les phases d’économie d’énergie et quatre autres A57 pour répondre aux besoins de puissance
. La dernière version, l'Exynos 8890, se retrouve dans le dernier Galaxy S7 et intègre quatre cœurs maison, le M1 (Mongoose) en plus de quatre plus traditionnels Cortex A53.

- MediaTek ou Rockchip. Ces marques chinoises sont privilégiées par les téléphones à bas prix. Ce sont les plus lisibles, puisqu’ils reprennent tel quel les nomenclatures de ARM (Cortex A53/57) : il suffit alors de faire attention au type de processeur et à la fréquence.

Enfin, il est également possible de croiser quelques puces Tegra de Nvidia sur d'anciens modèles ou des smartphones d'occasion. Mais depuis mi-2015 le fondeur s'est retiré du marché des smartphones.

Enfin, il y a des constructeurs qui conçoivent leurs puces de A à Z :

- Qualcomm, à l’origine des Snapdragon. La gamme débute avec le Snapdragon 410, un quadruple cœur. Il est doté de core à base de Cortex A53, son choix est donc pertinent pour de l’entrée voire du milieu de gamme. Vient ensuite les Snapdragon 8xx, les plus rapides processeurs du moment grâce à des fréquences qui dépassent les 2 GHz et qui s’accompagnent de puces graphiques particulièrement véloces. Le dernier modèle, le Snapdragon 821, offre d'excellentes performances sans trop chauffer.


- Intel et ses Atom : le célèbre fondeur américain s’est récemment lancé sur mobile. La firme est bien plus présente dans le monde des PC, où elle occupe la première place en terme de part de marché. Mais plutôt que de s’adapter aux règles de l’ARM (l’architecture la plus commune), le fonctionnement des puces Intel est identique aux ordinateurs, c’est-à-dire x86 (et bientôt x64).

- Apple conçoit également son propre processeur. Les iPhone 7 et 7 Plus sont équipés de la puce A10 Fusion. Cette puce affiche des performances très intéressantes et domine la large majorité des benchmarks depuis sa sortie. 

Attention à la mémoire vive !

Attention également de vérifier la quantité de mémoire intégrée au téléphone. Avec 1 Go ou moins, n’espérez pas en faire trop. Le multitâche est à proscrire et les ralentissements seront nombreux. À partir de 2 Go, la fluidité est déjà plus évidente et le système n’aura pas trop de difficulté à passer d’une application à l’autre. Le plus confortable est donc d’avoir au moins 2 Go, voire plus. À ce niveau il n’y a strictement aucun souci à se faire.

VerdictChoisir son matériel est un luxe que ne peuvent s’offrir que les utilisateurs d’Android. Il faut faire preuve de vigilance en ce qui concerne les déclinaisons de Cortex : au minimum A53 pour de bonnes performances et une fréquence respectable, pas en dessous de 1,2 Ghz. Si Apple met au point ses propre puces, les mises à jours d'iOS tendent à ralentir les téléphones d'anciennes générations. Enfin, Windows 10 Mobile ainsi que BlackBerry exploitent exclusivement des puces Snapdragon.
Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Calou56
    Bonjour,
    petite erreur dans la fiche technique du OnePlus 5 : les 8 GO de mémoire vive sont associés à la version 128 GO de stockage, pour celle en 64 GO il n'y a "que" 6 GO.
    Bonne journée
    0