Une interface d'administration indispensable

Un hébergeur se caractérise, en dehors de la taille et de ses prix, par les nombreuses fonctionnalités qu’il propose. Et à ce petit jeu, tous ne sont pas logés à la même enseigne. L’interface d’administration est le nerf de la guerre : elle permet de contrôler les droits d’accès de votre espace et du FTP, d’ajouter des adresses email,  de vérifier l’espace disponible, etc. C’est grâce à elle aussi que vous déploierez votre site à l’aide d’un CMS, ce qui vous évitera de passer par une configuration manuelle. Bref, difficile de se passer de cet outil qu’est l’interface d’administration. La plupart d'entre elles sont assez sobres, comme celles des hébergeurs Amen, OVH ou 1&1 qui sont plutôt bien présentées, même si on se rend vite compte qu’elles sont extrêmement riches et regorgent d’options bien cachées. Le simple fait de paramétrer un compte FTP par exemple n'est pas toujours une partie de plaisir...

L'accès au FTP est limité partout, sauf chez Hostinger

L’accès au FTP est un élément très important si vous souhaitez travailler à plusieurs sur un site, ou tout simplement si vous voulez ouvrir un petit espace sur lesquels vos visiteurs les plus fidèles peuvent déposer des fichiers (très utile pour un forum par exemple, sur lequel vous n’avez pas forcément autorisé les pièces jointes). Cet accès est généralement limité à un seul compte dans les offres que nous avons testées, à l’exception de celle d’Hostinger dans sa version payante, qui ne restreint pas le nombre d’internautes qui peuvent s'y connecter. Une très bonne initiative.
Autre point, plus anecdotique, mais peut-être plus agaçant : l’identifiant. Sur 1&1 par exemple, les coordonnées de l’accès au FTP sont immédiatement attribuées dès l’ouverture du compte. Il est possible de changer le mot de passe et le répertoire d’accès, mais pas celui de l’utilisateur. Le problème, c’est que ce nom d’utilisateur ne correspond pas à grand-chose (on aurait apprécié par exemple qu’il soit associé au nom de domaine ou à un pseudonyme). En conséquence, à moins d’avoir une excellente mémoire, difficile de se connecter au FTP lorsque l’on est sur un autre poste que celui que l’on utilise habituellement et que l'on n'a oublié la série de chiffres et de lettres correspondant à l'identifiant.

Une messagerie dont vous êtes seul maître à bord

Là encore, un accès à différents comptes mails peut être un atout pour réussir votre site. La quasi-totalité des hébergeurs vous proposent à la fois un accès à vos messages via un webmail et via votre client de messagerie classique. Le nombre d'adresses mails gérés varie de 2 (dans le cas d'OVH) à une centaine (1&1), et peut même être totalement illimité, comme c'est le cas avec Hostinger.
Chaque compte de messagerie permet d’héberger entre 1 et 2 Go de données, un espace qui est totalement indépendant de celui nécessaire à l’hébergement de votre site. Notez en revanche qu’un mail ne doit pas dépasser une centaine de Mo. Enfin, la mise en place d’adresses mails est généralement très simple, quel que soit le service d’hébergement auquel on souscrit. Sur OVH et 1&1, on dispose même de services antispam et d’une protection antivirale pour les pièces jointes, deux options que l’on peut activer ou désactiver à loisir.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire