Ces objets high tech que nos enfants ne connaîtront jamais

La Souris à boule


Plusieurs épreuves furent jetées sur la table comme la souris en bois d’Englebart en 1968. Mais c’est la Depraz qui, en 1979, donne le ton. Ronde, dotée de trois boutons, elle est à l’origine de la marque Logitech. Son principe de fonctionnement perdura pendant des années. Pourvue d’une boule de trackball inversée, la souris déplaçait le pointeur sur l’écran. Pas assez précises et trop vite encrassées les souris à boules furent remplacées par les technologies optiques et laser dès 1999. Aujourd’hui, ce sont les dalles tactiles qui font de l’ombre à toute l’industrie de la souris. Le cabinet d’analyse Gartner annonçait en 2008 la mort de la souris  d’ici 2013 : « elle est déjà en voie de disparition. » Le dispositif de pointage privilégié pourrait alors être le doigt. En démo technologique, Surface de Microsoft est un bel exemple de cette avancée tactile.