[Test] Huawei P8 Lite : que vaut l'édition 2017 ?

Alors que Huawei commercialisait en mai dernier un « P9 Lite » (nous l’avions testé ici), voilà que le constructeur revient sur le « P8 Lite » sorti il y a deux ans et nous propose une édition 2017. Ça devient un peu compliqué, mais le fait que Huawei commercialise un P8 Lite édition 2017 s’explique le plus naturellement du monde : en France, les deux plus gros succès de la marque sont le P9 et… le P8 Lite premier du nom !
Mais alors, quels sont les changements apportés à cette nouvelle version du smartphone phare de la marque ? S’agit-il d’un rapide coup de lifting ou d’une totale cure de rajeunissement ?

7 raisons de craquer (ou pas) pour l’édition 2017 du Huawei P8 Lite

Rares sont les mois où le couple Huawei / Honor ne nous sort pas un nouveau smartphone : Huawei Nova, Huawei P8 Lite 2017, Huawei P10, Huawei P10 Lite, Honor 6X, Honor 8 sont autant de références lancées ces trois derniers mois. Le P8 Lite édition 2017 devrait néanmoins constituer une solution simple et claire pour tout un chacun : l'appareil se veut un modèle peu onéreux (moins de 250 euros), doté d'un processeur relativement puissant, fonctionnant sous Android 7.0 et bardé d'options désormais indispensables (capteur d'empreinte, autofocus à détection de phase, etc.). Mais faut-il pour autant craquer pour ce smartphone, ou peut-on encore se contenter de l'édition 2015, qui n'est peut-être pas si obsolète que ça et que l'on trouve facilement à moins de 170 euros ? Réponse ci-dessous.

1 – Oui, parce qu’il y a vraiment du changement

Huawei aurait pu se contenter d’un nouveau processeur pour créer cette édition 2017 de son P8 Lite. Il n’en est rien : le constructeur chinois a fait de nombreux efforts du côté de l’esthétique de l’appareil. Le design de ce smartphone est sobre, avec ses bords arrondis et son dos glossi (ce qui occasionne néanmoins des salissures, mais nous y reviendrons).
Autre nouveauté : si l’ancienne version disposait d’un écran 5", la version 2017 profite désormais d’un écran de 5,2". Un bon compromis pour celles et ceux qui sont réfractaires aux phablettes, mais qui souhaitent néanmoins jouer dans de bonnes conditions et consulter leurs mails ou des pages Web sans constamment zoomer sur une partie de l'écran. Enfin, le P8 Lite jouit désormais d’un affichage en Full HD et d’une résolution de 424 ppp.


Côté processeur, l’appareil profite d’un processeur Kirin 655 et de 3 Go de RAM, une configuration matérielle que l’on retrouve sur le très réussi Honor 6X, que nous avons récemment testé. En comparaison, le P8 Lite 2015 disposait à l'époque d'un Kirin 620 et de seulement 2 Go de mémoire vive. Mais alors, en termes de performances, ça donne quoi ? Sans être un foudre de guerre, le P8 Lite s’en sort de manière très honorable (voir captures ci-dessous). Nous l’avons soumis à différents outils de benchmarks, et ses résultats sont plutôt bons, sans pour autant égaler ceux du Nova. Nous l'avons testé durant deux bonnes semaines au quotidien et n'avons que très rarement constaté des ralentissements. Là encore, voilà un bon compromis pour qui souhaite jouer, travailler ou naviguer sur des pages lourdes.

2 – Oui, pour son rapport qualité/prix

Le Huawei P8 Lite dispose d'un atout de taille : son prix. S’affichant initialement à 249 euros, on peut d’ores et déjà trouver l’appareil à 190 euros, deux semaines seulement après sa sortie en France. Quand on compare son tarif à ses nombreux petits « bonus », on se dit que Huawei n'a pas spolié ses utilisateurs. À commencer par le capteur photo. Si le capteur du Nova de Huawei ne nous avait pas séduits, celui du P8 Lite s’en sort quand même un peu mieux. Ce n'est pas encore la panacée, mais pour le prix de l'appareil, ce n'est pas si mal. Et pourtant, le P8 Lite « ancienne version » disposait d’un capteur photo arrière de 13 Mpx, tandis que celui du P8 Lite « nouvelle version » n’est que de 12 Mpx. Dans les faits, 1 Mpx de moins, ça ne change pas grand-chose. En fait, le capteur de l’édition 2017 dispose désormais d’un autofocus à détection de phase. Enfin, dernière petite nouveauté : à l’avant, on profite d’un capteur de 8 Mpx, contre 5 pour l’ancienne déclinaison de l’appareil).
Nous avons également apprécié que Huawei ait eu la bonne idée d'intégrer un capteur d'empreinte à l'arrière de l'appareil, capteur qui permet de verrouiller et déverrouiller le smartphone d'une simple pression. Ce même dispositif peut également être utilisé sur des sites marchands ou tout autre site qui nécessite un niveau de sécurité élevé. Le capteur permet d'enregistrer jusqu'à 5 empreintes et réagit au quart de tour (moins de 0,5 seconde, montre en main).A gauche le P8 Lite 2017, à droite le Nova.A gauche le P8 Lite 2017, à droite le Nova.

3 – Oui, parce EMUI s’améliore de version en version et qu’Android 7.0 est embarqué

Côté logiciel, on dispose d’Android 7.0 (Nougat) par défaut. Aucune mise à jour qui se fait attendre n'est nécessaire. On profite également de la surcouche EMUI 5.0 créée par Huawei. Ce petit couple fonctionne à merveille, et EMUI commence à vraiment devenir intéressant au quotidien. Le logiciel permet de gérer quasiment tous les réglages de l'appareil et d'y accéder le plus rapidement possible. À tel point que nous n'avons pas eu besoin de réinstaller le Google Now Launcher.

4 – Oui, pour son autonomie

Dans sa version 2017, l'appareil profite d'une batterie de 3000 mAh. En comparaison, l'édition 2015 n'avait qu'une batterie de 2200 mAh. Et ça se ressent sur les performances : l'application PCMark pour Android nous a retourné une autonomie de 9h15 en mode Works 2.0. Un énorme progrès a été réalisé de ce côté, puisque l'édition 2015 ne tenait quant à elle que... 3h50 ! Nous avions déjà constaté les gros efforts que Huawei a récemment fournis du côté de l'autonomie avec le Huawei Nova, la tendance semble donc se confirmer avec le P8 Lite 2017.

5 – Non, parce qu’il faudra nécessairement ajouter de l’espace de stockage

Niveau stockage, on ne profite que de 16 Go d’espace. Et encore : par défaut, le système d’exploitation, EMUI et les applications déjà installées occupent à eux seuls plus de 10 Go. On se retrouve vite à court d’espace sur l’appareil et il faudra vite acquérir une carte MicroSD pour se sentir un peu plus à l’aise. C’est un peu dommage, car en comparaison, le Honor 6X est livré par de base en 32 Go.

6 – Non, parce qu’il n’y a toujours pas de port USB-C

Côté connectique, c’est aussi la déception : l’appareil dispose d’un « vieux » port micro USB. Le choix est d’autant plus étonnant de la part de Huawei que le constructeur a commencé à installer un port USB-C sur ses téléphones, comme le Nova notamment. Du coup, on perd en vitesse de chargement de l'appareil (comptez facilement trois bonnes heures pour le recharger, contre un peu moins de deux heures pour le Nova).

7 - Non, parce qu'il est vraiment trop salissant

C'est l'un des principaux points noirs de l'appareil : la moindre prise en main laisse de grosses traces de doigts sur l'écran et à l'arrière de la coque. En conséquence, on passe son temps à tenter de le nettoyer dans tous les sens. La faute au côté glossi de l'appareil, comme évoqué précédemment. Si l'ajout d'une protection résout le problème, on perd en compacité de l'appareil.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • erwan011
    Scandaleux !
    Je l'ai reçu hier, et je l'ai retourné le jour même dans le cadre du délai de rétractation de 14 jours !
    Il faut être inscrit à Google pour pouvoir télécharger des mises à jour ou des applications qui nous intéressent !
    J'ai trouvé cette procédure insidieuse, incongrue, qui permet ainsi à Google de nous pister, de nous fliquer, et de faire remonter nos données à des entreprises américaines, à des administrations américaines et autres !!!!!!!!
    A ÉVITER CETTE MARQUE ! sauf si vous acceptez d'être surveillé à votre insu...
    -1
  • galacticbhalu
    Wow!
    Bienvenue au 21ème siècle Erwan.
    2
  • Christophe_48
    Depuis combien de temps n'as tu pas eu de smartphone ???
    1
  • Fab___
    alors là y a du level! tu as raison Erwan, change de marque! je serais toi je choisirai le nouveau 3310...
    0