Panasonic vs Sony vs Olympus : la guerre des APN hybrides

Avec leurs capteurs minuscules et bourrés de pixels, les compacts et les bridges affichent des performances limitées. D’où l’idée d’utiliser un capteur de taille supérieure, sans pour autant s’engager dans la voie du reflex trop encombrant. Ce concept a donné naissance aux hybrides qui en sont déjà à la deuxième génération d’appareils.

Deux types d’appareils hybrides sont désormais disponibles sur le marché. Le premier, apparu avec le Panasonic G1, a l’aspect d’un reflex de taille réduite et souvent une disposition des comman- des très similaire aussi. Il est également doté d’un viseur électronique. Le second est dérivé plus ou moins directement de la forme d’un compact, mais avec évidemment des dimensions supérieures.

Dans sa version de base, il se contente de la visée sur écran mais certains modèles peuvent recevoir, en standard ou en option, un viseur électronique. Dans tous les cas, ces appareils sont dotés d’optiques interchangeables avec malheureusement des montures variées. Si Panasonic et Olympus se sont entendus pour créer le standard Micro 4/3, Samsung et Sony ont préféré créer leur propre monture. De ce fait, accessoires et objectifs ne sont pas compatibles entre marques différentes, un détail fort regrettable !

Plus de test avec EreNumérique