[Test] LG G2 : le nouveau maître Android

Le nouveau référent en terme de performances

Ah ils rigolent les HTC One et Samsung Galaxy S4, avec leurs processeurs Snapdragon 600. L’un à 1,7 GHz, l’autre à 1,9, ils squattaient le haut du classement de la majorité des benchmarks sous Android. SquattAIENT, oui. Car ça, c’était avant qu’un appareil soit commercialisé avec la toute dernière version du processeur de Qualcomm, le Snapdragon 800 ainsi que 2 Go de mémoire vive.

La barre symbolique des 2 GHz est dépassée, pour venir se fixer tranquillement à 2,27 GHz. Mais ce n’est pas tout : ce processeur ne se contente pas de tourner plus vite, ses cœurs sont également plus performants à vitesse égale que les versions équipant les Snapdragon 600. Autant dire que l’écart de performance est encore plus marqué.

Le G2 devient donc officiellement le premier smartphone à être commercialisé avec une telle puce, ce qui le place, disons-le tout de suite, à la première place du podium. Les performances sont de très haut niveau et aucun jeu ou application ne devraient vous poser de problème avant un certain temps.

Une puissance au service de la qualité

D’ailleurs, les jeux, parlons-en. La puce Snapdragon 800 est accompagnée d’un GPU Adreno 330. Plus performant, il permet à certains jeux d’ajuster les détails graphiques à un niveau un peu plus poussé, comme c’est le cas dans Real Racing par exemple. Les détails sont plus nombreux, ce qui compense la hausse de puissance. La fluidité n’en profite donc pas directement comparativement à un HTC One par exemple. L’avantage est donc purement visuel dans ce cas.

GeekBench 3GeekBench 3

SunSpiderSunSpider

3DMark3DMark

GFX BenchGFX Bench


Un dernier mot sur l’autonomie du G2. Avec un processeur si véloce, on aurait pu s’attendre à des chiffres décevants. Il n’en est rien, LG ayant eu la bonne idée d’intégrer une batterie de 3000 mAh, capables de tenir bien plus d’une journée d’utilisation normale. Elle n’est pas amovible, mais compte tenu de ses performances, on s’y accommodera.

Le seul vrai regret vient de l’absence de lecteur de carte microSD. On se pose effectivement la question de savoir où LG aurait bien pu le mettre, tant le design a été pensé pour ne laisser aucun espace vide. La mémoire interne s’élève à 32 Go, une valeur intéressante, mais que certains auraient voulu voir augmenter.

VerdictLG prend une belle revanche sur ses concurrents. D’abord en retard avec l’Optimus G, il prend tout le monde de court avec le G2 et monte tranquillement sur trône du smartphone le plus puissant du marché. Et pour ne rien gâcher, la batterie garantit une utilisation sans restriction pour plus d’une journée.
Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • jetlee007
    OH woow
    0
  • ndilu
    fantastique innovation formidable de haut niveaux
    félicitation
    0
  • SquirFly
    Je n'ai jamais été très fan de LG, ayant testé des optimus très mauvais mais ce G2 a l'air vraiment sympa malgré ses boutons ratés, reste qu'il ne fait pas le poids face à un Xperia Z1
    0