Matériel et logiciel de sport : l'analyse des performances à la mode high-tech

Un peu de technique…

Il y a encore quelques années, un système permettant de suivre un ou plusieurs joueurs pendant un match était impossible. Aujourd’hui, c’est une réalité. La technologie est de plus en plus pointue et il est dorénavant possible de regrouper différentes données d’un match en direct. Ces dernières années, on a pu se rendre compte du bond technologique effectué dans le domaine à la télévision, qui propose de plus en plus de statistiques au cours d’une rencontre de foot. L’Euro 08 qui vient de se clôturer en a été le point d’orgue. Ainsi, on a régulièrement vu s’afficher à l’image la distance parcourue par un joueur lorsque ce dernier se faisait remplacer. Mais avant de s’intéresser à l’éventuelle utilité de ce type de donnée, voyons voir comment une telle prouesse est rendue possible.

Le podomètre

Calculer la distance parcourue par une personne n’est pas nouveau en soi. De nombreuses technologies rendent cela possible. Le podomètre est par exemple devenu un outil indispensable pour ceux qui pratiquent la course à pied. Accroché à votre ceinture ou aux lacets de votre chaussure, il permet de fournir diverses informations, dont la distance parcourue, grâce à son capteur de vitesse. Des podomètres plus perfectionnés offrent même la possibilité de calculer vitesse et distance en recréant le mouvement du pied dans l’air via deux sondes d’accélération. Et contrairement à des idées reçues, ce type d’appareil n’utilise pas la technologie GPS (Global Positioning System ou Géo-Positionnement par Satellite, en français).

Le système par GPS

Pourtant, le GPS peut également être utilisée pour suivre les performances des athlètes. Pour cela, il faut que le ou les joueurs soient équipés d’un émetteur. De son côté, le récepteur GPS se sert de divers algorithmes pour calculer la distance qui le sépare d’un satellite. Au moins trois satellites sont nécessaires et doivent être accessibles afin de déterminer par trigonométrie la position d’un corps. Les résultats sont de plus en plus précis et le fait que onze joueurs (dans le cas d’un match de foot) portent chacun un émetteur ne pose aucun problème. En revanche, le système ne peut s’appliquer qu’en extérieur et non pas à l’intérieur, comme c’est le cas pour le basket-ball ou le volley-ball. L’amélioration du positionnement par satellite permet d’étudier en détail le mouvement des joueurs. Toutefois, le GPS ne peut pas décrire le mouvement avec la même précision qu’une caméra vidéo.