http://media.bestofmicro.com/R/R/564759/original/Appareils_photo_reflex.jpg

Comparatif : quel est le meilleur APN reflex expert ?

Ici, les trois priorités absolues sont la qualité d’image, la vélocité et la précision. L’encombrement importe moins que la compacité et tout est fait pour assurer des qualités d’utilisation et d’image optimales. Néanmoins, tous les modèles et toutes les marques ne se valent pas et vu le coût d’un tel matériel nous vous invitons à vous pencher sérieusement sur la question.

L’évolution récente du marché de la photo ayant conduit les constructeurs à privilégier leurs marges plutôt que le volume d’appareil vendu, la tendance générale est à une augmentation souvent plus importante que par le passé du coût des boitiers lors des renouvellements de gamme. Les différences techniques entre deux générations n’étant pas toujours déterminantes, nous avons choisi de continuer à conseiller certains modèles théoriquement remplacés, mais toujours disponibles en raison d’un rapport performance/prix nettement en leur faveur.

>>> Consultez notre guide d'achat pour bien choisir son appareil photo

Notre sélection des meilleurs reflex APS-C

Loading...

Notre sélection des meilleurs reflex plein format généralistes

Loading...

Notre sélection des meilleurs reflex plein format d'action

Loading...

Taille et précision des Capteurs

Encore présent en entrée de gamme expert, le format APS-C disparaît rapidement au profit du plein format dès qu’on entre dans le segment 1500-2000 euros boitier nu. La sortie récente de boitiers APS-C aux performances mécaniques dignes des meilleurs modèles professionnels (ex : Canon 7D MkII ou Nikon D500) conduit néanmoins à nuancer ce constat général. Pour certaines utilisations le coefficient multiplicateur de la focale qu’il induit procure cependant certains avantages : sans recadrage les longues focales voient leur efficacité renforcée. De même, la zone de visée étant réduite, dans la gamme experte les capteurs autofocus couvrent des zones plus larges sur ces boitiers que sur ceux équipés de surface sensibles 24x36.

Plus grand que le capteur APS-C, le capteur plein format capture davantage de lumière (Crédit : CC BY-SA Mariojau)Plus grand que le capteur APS-C, le capteur plein format capture davantage de lumière (Crédit : CC BY-SA Mariojau)Le plein format est meilleur que les autres formats de capteurs de tailles inférieures à tous les points de vue (sensibilité, dynamique…), à condition évidemment que l’augmentation de la surface n’aille pas de pair avec un accroissement trop important de la définition.

Nous entrons ici dans un domaine complexe, car si l’information qui importe réellement est la surface des photosites, la définition peut paradoxalement jouer dans les deux sens : son augmentation entraîne une diminution de la qualité d’image en haute sensibilité lorsque l’image nécessite un visionnage de proximité ou de grande taille.

Cependant le grain produit est également plus fin et, à dimension de tirage papier égale, les capteurs de très grande précision (36 mégapixels et plus) supportent aujourd'hui la comparaison avec ceux proposant une définition plus modeste. Par contre, sauf exception, dans les très hautes sensibilités, l’écart se creuse assez nettement sur le terrain du bruit numérique, de la dynamique ou des dérives colorimétriques.

>>> Consultez notre guide d'achat des meilleurs livres photo

L’absence volontaire de filtre passe-bas devant les capteurs n’est pas une nouveauté, mais on note une tendance à sa généralisation, y compris dans la gamme expert. Sa fonction est d’éviter l’effet de moirage au prix d’une perte de précision de l’image. L’élévation de la définition des capteurs et de l’efficacité des logiciels de post-traitement ayant réduit le risque de moirage, plusieurs fabricants ont choisi pour certains de leurs modèles de favoriser le piqué des images en supprimant le filtre passe-bas.

Les capteurs de très grande précision, surtout lorsqu’ils sont dénués de filtre passe-bas, produisent logiquement des images très définies. Revers de la médaille : ils sont extrêmement exigeants optiquement et font ressortir tous les défauts d’objectifs jusque là considérés comme bons. En plus du prix élevé du boitier, vous devrez vous acquitter du coût d’un parc optique de très haute qualité, ici les focales fixes professionnelles sont chaudement recommandées.

>>> Retrouvez toutes les actualités sur la photo

Notre conseil : orientez-vous vers ces modèles de très haute définition uniquement si vous en avez réellement l’usage. Les modèles proposant des résolutions avoisinant les 20 ou 24 mégapixels sont de très bonne qualité et beaucoup moins contraignants. Pour un usage concentré sur la parution en presse, par exemple, ils vous donneront une totale satisfaction.

Gamme optique et accessoires

Avec sa gamme Nikkor, Nikon propose une large gamme d'objectifsAvec sa gamme Nikkor, Nikon propose une large gamme d'objectifsC’est là que l’écrémage entre les fabricants est le plus marqué, car si la plupart sont capables de produire des boitiers experts de bonne tenue, les gammes optiques de Canon et Nikon dominent les débats dans le monde professionnel. Ces deux firmes jouissent de ce fait d’un très net avantage sur tous les prétendants qui ont successivement échoué à s’implanter dans cet univers très fermé. Leurs gammes optiques ne souffrent d’aucun manque y compris pour les usages les plus pointus (très longues focales, optiques à bascule et décentrement, focales fixes ultra lumineuses de haute volée...) et ils proposent des accessoires nombreux et variés pour à peu près tous les usages. 

Sony, qui a les reins solides du point de vue financier, dont les investissements dans la photo numérique ont été importants et constants depuis de nombreuses années, et qui fournit de très nombreux fabricants en capteurs est en train de devenir l’exception qui confirmera peut-être la règle. Un autre fabricant historique, Pentax, a également rejoint le club très fermé du full-frame il y a peu. Fort de son expérience de plusieurs décennies dans le monde professionnel (et de son rachat par Ricoh), il constituera peut-être une autre alternative crédible à l’avenir s’il parvient à étoffer sa gamme optique. À suivre…

Cela dit, pour un usage expert ne nécessitant pas de focale confidentielle à l’usage rarissime ni d’accessoire trop exotique, plusieurs fabricants feront parfaitement l’affaire. Si vous sortez des champs balisés que constituent Canon et Nikon assurez-vous au préalable qu’aucune des carences de la gamme accessoire ne sera handicapante pour votre pratique ou alors qu’un fabricant de matériel compatible comblera le manque.

>>> Retrouvez toutes les actualités sur les appareils photo

Des performances mécaniques de haute volée

Sur de tels modèles, la mécanique ne doit en rien limiter vos besoins. Les performances de l’autofocus, de l’obturateur et de la stabilisation ici nécessairement optique se doivent d’être de la meilleure facture.

Soyez donc attentifs aux qualités des obturateurs (vitesse maximale, rafale, vitesse de synchronisation avec les flashes) et des modules autofocus (sensibilité, vélocité et précision).

Construction et ergonomie

Ici les boitiers se doivent d’être en métal et tropicalisés (ou au moins dotés d’une finition tout-temps correcte dans la gamme expert). Soyez également vigilants à la taille, à la luminosité et au confort d’utilisation des viseurs qui doivent permettre une bonne appréciation de la netteté et du contraste pour tous les utilisateurs (y compris les porteurs de lunettes trop souvent oubliés). De même, leur couverture se doit au moins d’avoisiner les 100% (98% dans le pire des cas) afin de permettre un contrôle correct du cadrage.

Soyez attentifs aux différentes fonctions proposées, rien ne doit manquer à votre utilisation, et les boutons doivent permettre de piloter simplement et efficacement le boitier : deux molettes différentes pour la vitesse et l’ouverture, un bouton spécifique pour la sensibilité, le mode de mesure d’expo, le mode de prise de vue, le passage à la vidéo, le format d’image, la compensation d’exposition, etc.

Certains reflex haut de gamme comme le Nikon D810 proposent un écran de contrôle.Certains reflex haut de gamme comme le Nikon D810 proposent un écran de contrôle.

Vidéo

Nos autres comparatifs photo

Nous avons d'autres comparatifs déjà en ligne :

Sur ces gammes, les modèles proposent tous des modes Full HD, mais tous les boitiers ne se valent pas pour autant. La différence se fait sur les cadences proposées ainsi que sur la variété des formats d’image. Certains modèles proposent des sorties HDMI permettant de récupérer un signal moins compressé que celui enregistré sur la carte mémoire et des entrées XLR pour des micros externes professionnels.

>>> Consultez notre guide d'achat des meilleures action cam

D’autres modèles, minoritaires mais de plus en plus nombreux, en très haut de gamme se concentrent particulièrement sur la vidéo et intègrent la 4K ainsi qu’un certain nombre de fonctions spécifiques. Si ce sont d’excellents appareils photo, leurs qualités les rapprochent nettement de caméras professionnelles polyvalentes au coût très étudié pour des caméras (ex : Canon EOS 1 DX Mk2).

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire