Samsung, Sony, Huawei, LG... qui a la meilleure surcouche Android ?

Si Android a fêté l'an dernier ses dix ans, les interfaces personnalisées des constructeurs sont cependant plus récentes puisque la première, HTC Sense, date de 2009. Alors qu’elles ont longtemps été accusées par les utilisateurs de ralentir considérablement les appareils sans ajouter de fonctions pertinentes, force est de constater que depuis quelques années, les fabricants ont fait marche arrière. Les interfaces sont désormais plus légères en termes de design, moins tape-à-l’œil, et ajoutent maintenant des fonctionnalités qui manquent à la version basique d’Android que l’on peut trouver sur les smartphones Nexus par exemple.

>>> Retrouvez notre comparatif des meilleurs smartphones

Ainsi, si le mode nuit n’est disponible de base dans Android que depuis la sortie d’Oreo, de nombreux constructeurs avaient déjà pris les devants en proposant une option permettant de filtrer la lumière bleue. Il en va de même pour les modes d’économie d’énergie ou pour la gestion colorimétrique de l’écran. Dans l’ensemble, les surcouches servent essentiellement à proposer davantage de fonctions que celles intégrées de base.

D'un constructeur à l'autre, les écrans d'accueil n'ont rien à voirD'un constructeur à l'autre, les écrans d'accueil n'ont rien à voir

Un autre intérêt est à trouver du côté des surcouches, il s’agit de la personnalisation de l’écran d’accueil. Certains constructeurs, comme Samsung, LG ou Huawei, permettent ainsi aux utilisateurs de paramétrer à foison leur smartphone en choisissant d’utiliser un tiroir d’application ou de ranger toutes les applis sur le bureau, comme sur l’iPhone, en intégrant un bouton pour ouvrir le tiroir ou simplement un glissement de doigt, en modifiant l’ordre des touches de navigation ou en en rajoutant.

Bref, plus les constructeurs proposent de fonctionnalités pour personnaliser l’expérience d’Android, plus les utilisateurs trouveront leur bonheur, mais plus la surcouche va être lourde et parfois difficilement compréhensible avec de nombreux menus. C’est la problématique que l’on va notamment retrouver chez Asus, Samsung ou Huawei.

Le Mate 10 Pro de Huawei propose beaucoup plus de paramètres que le Nexus 6PLe Mate 10 Pro de Huawei propose beaucoup plus de paramètres que le Nexus 6P

De l’autre côté, plus l’interface est simple à appréhender et fluide en termes de navigation, moins les options de personnalisation proposées sont nombreuses. En revanche, en raison du nombre limité d’options, le développement est a priori plus rapide et les mises à jour vers les versions ultérieures d’Android devraient être plus rapides. C’est évidemment ce type d’interface que l’on va retrouver sur la version « stock » d’Android des Nexus, Nokia ou Motorola, mais également chez OnePlus, HTC ou Sony.

Dans l’ensemble, on recommandera donc plutôt les systèmes les plus personnalisables de LG, Asus, Samsung ou Huawei à des utilisateurs qui veulent moduler profondément leur interface, et celles de HTC, Motorola ou Sony à ceux qui veulent un smartphone clé en main, sans se prendre la tête sur les options de personnalisation et se perdre dans les paramètres. A saluer, l'interface OxygenOS de OnePlus, très proche en termes de design de celle de Google, mais avec des options de personnalisation et de paramétrage bien plus nombreuses.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • rogerwilcospam
    Aucune conclusion ? ...
  • mitch074
    MIUI, pas paramétrable ? Alors que c'est la seule qui soit fournie avec une douzaine de thèmes par défaut et un magasin entier de thèmes à télécharger ? Bravo le test ! L'article a du prendre plus de temps à écrire que les tests à être réalisés...
  • noseking
    tout à fait d'accord avec le premier commentaire votre test est navrant les icônes du bureau sont modifiables à souhait via la personnalisation des thème ainsi que la police etc non franchement c'est à se demander si vous avez vraiment eu un Xiaomi en main!