Comparatif : le meilleur portable pour la photo

Les forces en présence

Samsung, le « choix des photographes »

La marque coréenne a une entière réputation à se faire en photographie. Présent depuis peu de temps sur le marché des compacts et encore plus récemment sur celui des reflex grâce à son partenariat avec Pentax, Samsung est loin d’être un grand de la photo, mais compte le devenir.

Son G800 ne manque donc pas d’air et assume complètement son orientation photo. Sa boite d’emballage arbore ainsi fièrement le slogan « Photographer’s choice », le choix des photographes en français. Samsung place donc la barre très haute, nous verrons par la suite si cette promesse est tenue.

Sony Ericsson, Cyber-shot ou rien

Depuis quelques générations de photophones, Sony Ericsson a décidé d’utiliser la marque Cyber-shot qui orne depuis de nombreuses années les appareils photo de Sony. Si le résultat n’a pas toujours été à la hauteur des espérances, certains modèles s’en sortaient plutôt bien, pour des téléphones, comme le K750i.

Le K850i pousse cette logique à l’extrême puisque beaucoup de boutons et fonctionnalités ont été pensées pour le seul usage photo. Pour autant, il ne mérite peut-être pas son appellation de Cyber-shot.

Nokia, couteau suisse mobile

Le constructeur finlandais, grand leader de la téléphonie avec plus de 40 % des parts du marché mondial, continue quant à lui sa stratégie « couteau suisse » sur le haut de gamme. Ses modèles protéiformes embarquent du web, de la vidéo, un GPS et bien entendu un appareil photo.

Le N82 peut ainsi être qualifié de N95 au format bar-type puisqu’il propose les mêmes fonctionnalités que son grand frère. Son optique Carl Zeiss semble également prometteuse, mais ne permet pas pour autant d’y fonder tous nos espoirs.