[Test] Moto Z2 Play : que vaut le nouveau smartphone modulaire de Motorola ?

Les téléphones modulaires n’ont plus la côte : LG a abandonné ses mods pour le G6 et le projet Ara de Google est enterré avant même d’avoir vu le moindre exemplaire commercialisé. Ce qui n’empêche pas Motorola de proposer un terminal modulaire sur lequel il suffit d’ajouter des modules supplémentaires pour bénéficier de nouvelles fonctionnalités. Dernier modèle en date, le Z2 Play est un smartphone de milieu de gamme qui a été revu et qui s’accompagne de plusieurs nouveaux mods. Habillé d’une coque toute en finesse, le terminal est équipé d’un écran AMOLED de 5,5 pouces et d’un bouton principal doté d’un lecteur d’empreintes digitales qui peut également faire office de trackpad. Toutefois, le Z2 Play perd du terrain face à son prédécesseur dès lors qu’on s’intéresse à l’autonomie de sa batterie.

>>> Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones ?

Oui, pour le design

Avec seulement 6 mm d’épaisseur, le Moto Z2 Play est incroyablement fin. D’ailleurs il est quasiment 20% plus fin que le modèle précédent, le Z Play, qui affichait déjà une épaisseur de 7 mm. Le châssis en aluminium est parfaitement plat avec seulement un gros capteur photo arrière dont l’objectif dépasse au dos. Un design vraiment impressionnant qui repousse une fois de plus les limites.

Sous l’écran se trouve le bouton central qui renferme également le lecteur d’empreintes digitales emprunté au G5 Plus. Contrairement aux Moto Z et Moto Z Force qui étaient sortis l’année dernière, le Z2 Play dispose à la fois d’un port USB-C et d’une prise jack 3,5 mm pour brancher une paire d’écouteurs.

>>> [Test] Moto G5 Plus : faut-il craquer pour le grand format de Lenovo ?

Oui, pour l’écran

L’une des principales améliorations du Z2 Play par rapport au G5 Plus réside dans son écran Super AMOLED. D’une diagonale de 5,5 pouces, il est non seulement plus grand, mais il affiche également un meilleur rendu des couleurs. Il suffit de regarder le trailer du reboot de Jumanji pour voir la richesse des couleurs de la jungle vous sauter aux yeux.

Nos tests confirment cette impression. La dalle du Moto Z2 Play couvre 208% du spectre gamut, soit bien plus que la moyenne des écrans de smartphones, mais derrière le OnePlus 5 qui pousse jusqu’à 220 %. Le rendu colorimétrique est également fidèle avec un score de 0,91 au test de Delta-E (plus le chiffre est proche de zéro et meilleure est la fidélité des couleurs). La moyenne des smartphones est de 4,1 et le onePlus 5 se contente d’un score de 1,65.

Avec un pic de luminosité de 400 cd/m2, le Z2 Play se positionne juste en-dessous de la moyenne de 439. Ceci étant, il reste bien plus lumineux que le onePlus 5 qui se contente d’une luminosité maximale de 384 cd/m2. Toutefois, le Moto G5 Plus est plus performant en la matière avec une luminosité de 591 cd/m2, soit pratiquement 50% de plus que le Moto Z2 Play.

Non, pour les performances

Équipé d’un processeur Snapdragon 626 de Qualcomm, de 3 Go de RAM et de 32 Go d’espace de stockage extensible, le Moto Z2 Play répond à la plupart des besoins. Cependant les performances globales ne sont pas beaucoup plus importantes qu’un modèle d’entrée de gamme tel que le Moto G5 Plus qui embarque un Snapdragon 625.

Avec le test de JavaScript Jetstream 1.1, le Moto Z2 Play a obtenu un score de 33,74 contre 30,5 pour le G5 Plus. À titre de comparaison, avec le Snapdragon 835 qui coûte une poignée d’euros supplémentaires, le OnePlus 5 affiche un score de 70,19.

La partie graphique du Z2 Play n’a rien d’exceptionnelle non plus. Avec le test 3DMark Ice Storm Unlimited, elle fait à peine mieux que celle du G5 Plus avec un score de 13977 contre 13862 pour le smartphone de LG. De plus, c’est très loin derrière la moyenne globale dont le score est de 19302. Le OnePlus 5 fait pratiquement trois fois mieux avec un score de 39576.

Oui, pour les mods

Difficile de faire plus simple que les Mods de Moto. Il suffit de remplacer la coque à l’arrière du téléphone par l’un de ces accessoires qui est fixé par le biais des aimants du Z2 Play. Ce dernier détecte automatiquement qu’un Mod est connecté et il pourra éventuellement vous demander de télécharger une application pour certaines fonctionnalités spéciales. C’est le cas pour le mod haut-parleur JBL Soundboost 2, par exemple.

Plusieurs mods sont disponibles comme la batterie Turbopower qui ajoute une réserve de 3490 mAh au Z2 Play, la coque Shell avec sa texture très tendance et ses fonctions de recharge sans fil, ou encore le JBL Soundboost dont on vous parlait plus haut.

Cerise sur le gâteau, le système n’ayant pas changé par rapport à la génération précédente de Z Play, vous pouvez aussi utiliser les mods sortis l’an dernier et notamment le Camera Mod Hasselblad qui ajoute un zoom optique 10x au smartphone (mais que nous avons trouvé décevant).

Comme annoncé par le constructeur, chaque mod permet d’améliorer très facilement le Z2 Play. Toutefois, on peut se demander quel est l’intérêt du mod JBL Soundboost par rapport à une enceinte Bluetooth par exemple. En effet, si le rendu est plutôt bon, il est exclusivement réservé au smartphone de Motorola contrairement à une enceinte sans fil dont la comptabilité est beaucoup plus large.

Motorola a également le Gamepod, un gamedpad pour les gamers nomades qui sera disponible à la fin du mois d’août, et une nouvelle caméra 360. En revanche, aucune information sur la disponibilité et sur le prix de cette dernière.

Non, pour l’autonomie de la batterie

L’an dernier, le Moto Z Play avait fait sensation avec sa batterie qui lui conférait une autonomie impressionnante de 13 heures et 46 minutes à notre test d’autonomie qui consiste à surfer en continu sur Internet en utilisant la connexion 4G du téléphone. À ce titre, ce modèle reste sur la seconde marche du podium des smartphones les plus endurants que nous avons pu tester à ce jour. Le Z2 Play pâtit de la décision de Motorola d’intégrer une batterie plus petite pour proposer un smartphone encore plus fin.

La preuve, le Moto Z2 Play n’a pas tenu plus de 9 heures et 34 minutes à notre test. Un résultat qui est comparable à la moyenne des smartphones que nous avons testés ces derniers temps, mais qui reste derrière le G5 Plus qui a fonctionné environ deux heures de plus. Et c’est sans même parler des quatre heures de plus du Z Play de première génération.

Il ne fait aucun doute que l’autonomie moindre est à attribuer à la batterie de 3000 mAh qui équipe le Z2 Play, soit 510 mAh de moins que son prédécesseur. Selon nous, troquer la batterie pour un modèle de capacité inférieure afin de proposer un smartphone plus fin est un mauvais calcul. Le gros point fort du Moto Z Play était justement son autonomie.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire