Le Motorola KRZR K1 est-il le digne successeur du RAZR V3 ?

Confort d’utilisation

Un écran pas très fin

Sous son apparence haut de gamme, on est quelque peu déçu par la résolution de son écran de seulement 176 x 220 pixels. Malgré la petite taille de l’écran on n’obtient donc pas une finesse d’image exceptionnelle et des icônes la définition n’est pas des plus précises -icônes pixellisées-.

Une lenteur chronique

Lors de l’utilisation des menus du KRZR K1, on se rend compte, lorsqu’on est de plus en plus à l’aise et habitué à l’appareil que la navigation n’est pas aussi réactive qu’on le voudrait bien. Nombreuses sont les occasions où le curseur de sélection met quelques instants à se placer là où on l’a requis. Si cela n’est pas gênant lorsque l’utilisateur ne connaît pas les menus par cœur, cela s’avère par contre désagréable lorsque l’on veut atteindre rapidement une fonction que l’on utilise souvent. Dans certains cas cela va juqu’à l’improbable : 5 pressions pour appeler un contact figurant dans le répertoire -si on a pas les bons reflex avec l’interface- couplées à ces lenteurs ! La patience est bel et bien une vertue...