[Test] NBA 2K15 : on craque ou pas ?



Voilà quelques années que la licence NBA 2K fait figure de référence en matière de simulation de basketball. En étant le tout premier épisode de la saga à être développé spécifiquement pour la next gen, c’est à dire pour la PS4 et la Xbox One, ce NBA 2K15 était attendu au tournant, et avait donc beaucoup à prouver.

5 raisons de craquer (ou non) pour NBA 2K15

1 - Oui : pour les animations très travaillées

Nouvelle génération de consoles oblige, cette édition 2015 de NBA 2K a reçu un soin tout particulier concernant la modélisation et l’animation des joueurs dans les moindres détails. Rien n’a été laissé au hasard : l’animation des maillots suivant les mouvements de leurs porteurs, la transpiration qui apparaît après plusieurs minutes de jeu, les petites habitudes et rituels des joueurs avant le match ou au moment de tirer un lancer franc, et même les célébrations après avoir collé un gros smash dans le panier adverse. Le jeu fourmille de petits détails qu’on prend plaisir à découvrir manette en main, et on croirait presque se trouver devant un véritable match retransmis à la télévision. 

2 - Oui : pour la jouabilité encore affinée

De la même manière que les animations, le gameplay de NBA 2K15 a lui aussi été soigné. Comme dans les précédentes version, on ressentira une certaine inertie différente selon les joueurs et leurs capacités physiques, ce qui contribuera au réalisme d’une partie et forcera le joueur à établir une stratégie pour attaquer le cercle. Par exemple, un Tony Parker sera plus mobile qu’un Pau Gasol, mais sera moins efficace aux rebonds. Le système de dribble et de tir reprend encore une fois le système « pro stick », qui utilise le stick droit de la manette. On retrouvait déjà ce système dans NBA 2K14 et, dans une certaine mesure, 2K13, et il permet de manière toujours aussi intuitive de sortir des dribbles et autres mouvements qui faciliteront l’attaque et donneront lieu à des actions très plaisantes à revoir.

3 - Oui : pour les différents modes de jeu

Une fois n’est pas coutume, NBA 2K15 est moins fourni en modes de jeu que les précédentes versions de la série. En contrepartie, ils sont en revanche beaucoup plus travaillés qu’auparavant. Ces modes sont regroupés sous 5 catégories : Ma ligue permet de choisir une ou plusieurs équipes pour jouer une saison régulière ou les playoffs, Mon MG permet de reprendre la gestion d’une franchise et, si on se débrouille bien, d’en devenir le propriétaire, Ma Carrière permet de faire évoluer son propre joueur au sein d’une franchise et de le faire devenir une star, Mon Equipe est une sorte de « NBA Fantaisie » qui permet de créer sa propre équipe et de l’envoyer sur les parquets, et enfin NBA Actu permet de suivre les résultats de la véritable ligue, et sera le menu à choisir pour lancer une partie rapide entre amis. Pour peu qu’on s’y intéresse, chacun de ces modes promettent de longues heures de jeu.

4 - Oui : pour les clubs d’Euroligue

Comme son nom l’indique, le jeu est principalement centré sur la NBA, et donc sur des équipes purement américaines. Mais depuis la précédente édition, 2K Sports avait déjà fait l’effort d’inclure quelques équipes d’Euroligue au casting, effort qui a été prolongé dans cette version 2015 avec l’inclusion d’un plus grand nombre d’équipes européennes pour un total de 25 équipes. Et les français que nous sommes vont pouvoir jouer la carte du chauvinisme à fond, puisqu’on retrouve dans le jeu les clubs de Nanterre et Strasbourg aux côtés d’Istanbul ou du CSKA Moscou. Il manque encore une véritable possibilité de participer à un championnat européen, mais la licence a l’air sur la bonne voie pour proposer cela dans les prochaines éditions.

5 - Oui : pour la bande son sélectionnée par Pharrell

La musique a toujours été un point très soigné dans les NBA 2K, on se souvient par exemple de l’édition 2013 produite par le rappeur Jay Z. Cette année, c’est Pharrell Williams qui s’y colle, et qui propose une playlist très agréable, avec des artistes aussi variés que Snoop Dogg, Lorde, Lauryn Hill, Afrika Bambaataa ou Depeche Mode. Des musiques que l’on peut bien sûr entendre dans les différents menus, mais qui peuvent également retentir dans les stades avant et pendant les matches, ce qui ne gâche pas le plaisir et contribue incontestablement à l'ambiance générale du jeu.


NBA 2K15