Nest Cam IQ Outdoor, on a testé la caméra d’extérieur de Nest

Grâce à ses produits de grande qualité, Nest s’est bâti une réputation méritée dans le domaine des objets connectés. Et c’est désormais au tour de la Nest Cam IQ Outdoor de venir s’ajouter à la liste. Cette caméra de vidéosurveillance est bien conçue et elle produit des images dont la qualité va de correcte à excellente. Elle propose en outre de nombreuses fonctionnalités et offre une protection renforcée contre le vol. Ceci étant, la Nest Cam IQ Outdoor n’est pas donnée. Surtout qu’il faut également payer un abonnement mensuel pour profiter du stockage des vidéos dans le cloud. Pire encore, sans ce dernier, il n’est pas possible d’accéder à la fonction historique de l'appareil. Nous l'avons testé et vous proposons un tour d'horizon de tous ses atouts, mais aussi de ses défauts.

4 raisons de craquer (ou pas) pour la Nest Cam IQ Outdoor

1 - Oui, pour la conception

La Nest Cam IQ Outdoor est encore plus imposante que la Nest Cam Outdoor. Son grand cône blanc mesure 12,7 cm de long avec un diamètre de 9 cm, le tout pour un poids de 544 grammes. Quatre LED infrarouges de 850 nm (pour la vision nocturne) sont disposées uniformément autour de l’objectif. L'IQ est également dotée de trois microphones, dont deux sur la face avant et un en dessous. Enfin, un petit haut-parleur prend place sous l’objectif avec une astucieuse conception qui permet au son d’être réfléchi sur le mur.

L'angle de la caméra peut être facilement ajusté. Elle peut pivoter à 360 degrés sur sa base et d'environ 75 degrés vers le haut et vers le bas. Et ce n’est pas tout, le cône de la caméra pivote lui aussi d'environ 65 degrés.

>> Caméra de surveillance IP : quelle est la meilleure ?

L’IQ Outdoor est conçue comme un outil de dissuasion. En effet la caméra est bien visible avec sa taille conséquente et un anneau de lumière bleu autour de l’objectif. Un éventuel cambrioleur verra immédiatement que la maison est protégée (il est possible d’éteindre l’anneau de lumière). De même il est particulièrement difficile de démonter la caméra, bien plus même que tous les modèles concurrents. En effet, plutôt que d’opter pour un système de fixation aimanté (comme sur la Cam Outdoor), Nest a opté pour une plaque qui ne peut être déverrouillée qu’avec une clef adaptée.

L’alimentation de la caméra est assurée par un câble plat de 7,6 mètres qui se branche au port USB qui est intégré dans la base de la caméra. Et la plaque qui sécurise cette dernière est parfaitement adaptée pour le verrouiller également. Malheureusement le gros bloc d’alimentation n’est pas traité pour résister aux intempéries. En fait le câble a été conçu pour se faufiler dans un trou dans le mur afin d’être branché sur une prise de courant à l’intérieur du domicile. Ce qui sous-entend donc d’utiliser une perceuse, mais en contrepartie il sera compliqué pour un voleur de tenter de couper le câble.

Comme le précédent modèle Outdoor, la IQ est certifiée IP66. Elle résiste donc aux intempéries et peut même fonctionner à des températures plus extrêmes.

Toutes les caméras Nest utilisent des clefs privées de 2 048 bits avec un cryptage AES 128 bits et TLS pour se connecter au cloud. Les utilisateurs peuvent aussi mettre en place un système d’authentification optionnel à deux facteurs.

2 - Oui, pour la qualité des vidéos

Le capteur CMOS de 1/2,5 pouce et huit mégapixels (4K) couplé à un objectif en verre grand-angle de 130 degrés permet d’enregistrer des vidéos en Full HD (1920 x 1080 pixels) plus claires et plus détaillées qu’avec la Nest Outdoor (qui utilise un capteur de trois mégapixels). Ave l’IQ la vidéo est d’abord enregistrée en 4K, puis le système applique les algorithmes HDR (High Dynamic Range) afin de la réencoder en 1080p.

À la lumière du jour, les vidéos de l’IQ sont de très bonne qualité, voire même d’excellente qualité. L’image est bien exposée et les détails sont bien rendus, même en zoomant.

La Nest Cam IQ en intérieur et en plein jour.

La Nest Cam IQ Outdoor en extérieur et en plein jour.

Les quatre LED infrarouges permettent d’enregistrer des vidéos de nuit. Elles sont de qualité correcte et nettement meilleures que celles de la Outdoor. Ceci étant l’IQ a tout de même du mal avec les arrière-plans très sombres.  Les visages sont discernables à environ trois mètres, mais il suffit que le sujet s’approche de l’objectif pour que son visage soit surexposé et qu’on perde les détails.

Lors de nos tests, les trois micros de l’IQ se sont très bien comportés. L’audio va de très bonne à excellente, même lorsque le sujet n’est pas en face de la caméra.

La Nest Cam IQ en intérieur et de nuit.

La Nest Cam IQ Outdoor en extérieur et de nuit.

La communication Full Duplex de l'IQ permet d'envoyer et de recevoir simultanément le son dans les deux sens. Cependant, le son bidirectionnel en temps réel n'était pas aussi puissant ou fiable que lors de l’enregistrement.

En utilisant l’application mobile pour parler au travers du haut-parleur qui est intégré à l’IQ, le son avait tendance à être un peu fort avec quelques coupures. Mais cela reste globalement audible. De plus, grâce à l’application mobile il est possible d’écouter une personne qui se trouve à 1,5 mètre de la caméra. Le son est alors parfaitement clair et puissant. En revanche en s’éloignant il devient plus difficile d’entendre quoi que ce soit.

3 - Oui et non, pour la détection du son et des mouvements

Comme toutes les caméras Nest, la IQ bénéficie de détecteurs de son et de mouvement intelligents. Faciles à utiliser, ils s’avèrent parfaitement adaptés, mais il est impératif de souscrire un abonnement au cloud Nest Aware pour disposer des fonctions principales.

Seule exception, il est possible de profiter de la détection des personnes, car le traitement est réalisé directement par la caméra. Lors de nos tests, l'IQ Outdoor a bien su différencier les personnes des animaux. De plus, lorsque la caméra détecte une personne, il est même possible de zoomer dans l’image (uniquement avec l'application mobile). Dans le même temps, une fenêtre s’affiche dans un coin pour visualiser l’intégralité de la scène. Cependant, nous avons eu du mal à désactiver cette option.

L’IQ Outdoor a parfaitement identifié les personnes que nous avions préalablement nommées dans notre bibliothèque Familiar Faces de l’application Nest (pour les abonnés Nest Aware uniquement). Et désormais il est très facile de fusionner les profils dupliqués d'une même personne.

Le système peut faire la différence entre une personne qui parle et un chien qui aboie, mais là aussi uniquement pour les abonnés. Il en va de même pour l'excellent outil Activity Zones qui permet de définir une zone à surveiller. Cependant, les caméras Arlo de Netgear offrent cette fonction gratuitement.

Étant donné la variété des alertes disponibles, il est fort pratique de pouvoir sélectionner les notifications. Il est par exemple possible d’être averti en cas de détection de personne, mais pas en cas de détection de mouvement. De plus chaque membre de la famille peut définir ses propres préférences.

4 - Non, pour le stockage en ligne et l’enregistrement

L'IQ Outdoor enregistre des vidéos 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Cependant il n’y a aucune solution de stockage local. Pour accéder à l’historique et télécharger des vidéos, il faudra donc s’abonner au cloud Nest Aware. Le cas échéant, vous aurez accès à la vidéo en direct, aux évènements survenus au cours des trois dernières heures, et aux photos envoyées par email. Rien de plus.

La caméra est fournie avec un essai gratuit de 30 jours. L’abonnement de base coûte cinq euros par mois (50 euros par an) avec cinq jours d’historique et toutes les fonctionnalités de la caméra (alertes intelligentes, extraits vidéo, zones d’activité). Il vous en coûtera 10 euros par mois (ou 100 euros par an) pour dix jours d’historiques, et carrément 30 euros par mois (ou 300 euros par an) pour un mois d’historique vidéo.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire