[Test] Olympus OM-D EM-1 : le micro 4/3 haut de gamme

Un pilotage aisé et très complet


A l’image de la construction, l’ergonomie est une réussite. Elle assure en effet un maniement à la fois clair, intuitif et l’accès à des fonctions avancées exhaustives.

On retrouve ainsi sur le déclencheur au sommet de la poignée entouré d’une molette de réglage. A proximité on retrouve deux touches personnalisables. Par défaut l’une permet d’accéder à la commande d’ajustement de la courbe d’exposition et l’autre au déclenchement de l’enregistrement vidéo.

Sur le dessus du boitier on retrouve, à droite du viseur, la seconde molette de réglage ainsi que le barillet de sélection des modes de prise de vue équipé d’un bouton de blocage (PASM, automatique, visée, filtres dits « artistiques », et vidéo).

Écran tactile et inclinable

A gauche du viseur sont positionnés le sélecteur On/Off (façon années 80), deux boutons permettant de choisir le type de motorisation et d’accéder au mode HDR, une touche permettant de choisir le mode de mise au point ainsi que le type de mesure de l’exposition.

A coté de l’écran tactile inclinable situé au dos de l’appareil on trouve les traditionnels trèfles, touches OK, INFO, MENU, Lecture et Suppression ainsi qu‘un bouton personnalisable judicieusement positionné sur un pan coupé (par défaut il permet la sélection des collimateurs AF). Enfin, un sélecteur surplombant l’ensemble permet de basculer l’attribution des réglages des deux molettes du traditionnel couple ouverture/vitesse d’obturation vers la sensibilité et la balance des blancs. A l’usage cette idée qui n’a l’air de rien se révèle excellente et participe grandement à la réussite ergonomique globale.

L’organisation des menus est claire et on navigue aisément parmi les nombreuses fonctions disponibles. 

On peut également piloter l’appareil de manière très complète à distance grâce à un Smartphone ou une tablette via le wifi. L’application OI Share permet ainsi de contrôler le mode d’exposition (PSAM), la sensibilité et la balance des couleurs. Comme c’est le cas pour d’autres modèles, la zone de mise au point est également sélectionnable sur l’écran tactile du module smartphone/tablette ainsi que le déclenchement.

Acheter l'Olympus OM-D EM-1 au meilleur prix

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • nik166
    les images sont vraiment pourries par la compression, même à 200iso l'image est dégueu, dur de chercher le bruit derrière :/
    0
  • job31
    Après c'est du 4/3 pourrite :o
    Adieu portrait, basse lumière et paysage.
    0