Focus : PC Home Cinema : faut-il y succomber ?

Est-ce bien raisonnable ?

Sur le papier, la solution d’un PC Home Cinema s’avère très séduisante. Ce tout-en-un évite tout d’abord la multiplication des périphériques disgracieux et dévoreurs d’espace. Il permet également une souplesse inégalée en terme d’enregistrement des programmes ou d’exploitation des contenus.

Mais le PC Home Cinema est par contre bien moins ergonomique qu’un PC classique lorsqu’il s’agit d’utiliser les fonctions plus « basiques » (navigation Internet, e-ail ou jeux vidéo). Les claviers sans fil intègrent souvent un trackpad peu ergonomique, tandis que les cartes graphiques ne sont en général pas taillées pour les calculs 3D indispensables pour les jeux les plus récents. De plus, placé au milieu du salon, il monopolise la télévision et peut ainsi empêcher le reste de la famille d’en profiter.

De plus en plus concurrencé

D’autre part, le PC HC peut également être concurrencé par d’autres appareils. On peut penser en premier lieu au disque dur multimédia se connectant directement à son téléviseur, mais aussi aux « box » des opérateurs télécom. Les toutes dernières versions intègrent en général un disque dur, un tuner TNT et la possibilité d’aller récupérer sur son ordinateur du contenu multimédia. Mais ces deux solutions demandent tout même l’emploi d’un amplificateur home cinéma dont on peut se passer avec un PC Home Cinema.

Enfin, la guerre faisant rage entre les deux formats de DVD haute définition, n’incite pas vraiment à s’équiper de cette technologie. On devra donc se limiter pour le moment aux modèles DVD, pas vraiment parés pour l’avenir. Un peu d’attente pourrait donc être salutaire pour faire son choix, une tendance risquant certainement de se dessiner aux alentours de Noël 2007.

Si le PC Home Cinema ne constitue pas une solution idéale, il reste malgré tout intéressant comme machine complémentaire à un PC principal, mais ne constitue pas forcément la panacée dans le cadre d’une utilisation familiale partagée. Il faudra donc comme toujours, bien définir ses besoins avant de franchir le pas.