Philips Hue : faut-il craquer pour son ampoule connectée ?

Philips Lighting n'est plus la seule société à proposer des ampoules connectées : d’autres, telles que Sengled et Ikea (oui, le célèbre fabricant de meubles), vendent également des kits similaires pour connecter les ampoules à votre réseau local. Mais après avoir testé trois kits de démarrage, il est clair que celui de Philips a encore une longueur d’avance.

>>> Ampoules connectées : quelle est la meilleure ?

Oui, pour la configuration

Comme pour les solutions de Sengled et Ikea, les ampoules de Philips ne peuvent pas se connecter directement à votre réseau local. Pour ce faire, elles s’appuient sur un pont de connexion qu’on relie au routeur par le biais d’un câble Ethernet. À ce sujet, on aurait aimé que le Wi-Fi, plus pratique et moderne, soit également proposé.

Le pont de Philips prend la forme d’un petit boîtier blanc qui est un peu plus gros que celui de Sengled, avec des dimensions qui sont proches de celles d’un palet de hockey. Celui d’Ikea est beaucoup plus gros avec une taille qui s’apparente à un détecteur de fumée, par exemple. La faute à sa conception destinée à dissimuler les câbles. Quoi qu’il en soit, leurs dimensions importent peu, ces boîtiers étant destinés à être rangés, dans un meuble par exemple. Trois voyants d’état sont intégrés sur le dessus du pont de Philips. Ils indiquent s’il est sous tension et connecté au routeur et à Internet.

Après avoir tout branché, y compris les ampoules, il suffit ensuite d’appairer ces dernières par le biais de l'application Philips Hue. Le pont a parfois du mal à détecter certaines ampoules. Dans ce cas, il suffit de saisir manuellement son numéro de série pour qu’elle soit détectée en quelques secondes.

Philips propose plusieurs kits de démarrage avec notamment quatre ampoules, alors que Sengled et Ikea se contentent de proposer un pack avec deux ampoules uniquement. Pratique pour équiper une pièce entière (ou deux) sans devoir acheter d’autres ampoules séparément

Chaque ampoule émet une lumière chaude (2700K) de 840 lumens. À titre de comparaison, les ampoules de Sengled (également 2700K) sont un peu moins lumineuses avec 800 lumens, bien que la différence ne soit pas flagrante dans la pratique. Les ampoules Ikea sont plus lumineuses avec 900 lumens et il est possible de changer leur température, de chaude (2200K), à froide (4 000K), en passant par le moyen (2 700K). Philips propose également un kit de démarrage avec des ampoules de couleur.

Oui, pour l’application

Philips fait partie des précurseurs en matière d’éclairage connecté. Le constructeur a donc eu le temps de peaufiner son application et cela se voit. L'écran d'accueil affiche les pièces de votre domicile et indique si les ampoules sont allumées ou éteintes dans ces différentes pièces. Vous pouvez allumer ou éteindre toutes les lumières d'une pièce donnée ou, en allant plus loin, contrôler les l’éclairage individuellement.

Un onglet « Routines » permet de planifier les heures d'allumage et d'extinction des lumières dans certaines pièces. Nous avons particulièrement apprécié l’option « coucher du soleil » qui est particulièrement utile pendant les mois d'été où il fait jour tard dans la soirée et qu’il n’est pas nécessaire d’allumer la lumière. Un mode vacances allumera et éteindra également vos lumières de manière aléatoire pour donner l'impression que vous êtes à la maison.

Nous avons aussi aimé la fonction de « geofencing » qui peut déclencher automatiquement la routine « Retour à la maison » ou « Départ de la maison «  en fonction de la géolocalisation de votre téléphone. Malheureusement, il n' y a aucun moyen de spécifier à quelle distance vous devez vous trouver pour que les lumières s'allument ou s’éteignent. Heureusement, vous pouvez affiner ce réglage si vous utilisez une applet IFTTT.

Détail amusant de l'application Philips Hue, en particulier si vous avez des ampoules de couleur, il est possible de créer des scènes, qui sont des préréglages qui ajustent toutes les ampoules à une couleur ou une luminosité particulière.

Un onglet « Explorer » permet de découvrir la rubrique « Applications préférées » qui renvoie vers d'autres applications qui peuvent contrôler les lumières Philips Hue. Par exemple, l'application Hue TV (3,49 euros) utilise l'appareil photo de votre téléphone pour prendre une photo de votre téléviseur afin d’ajuster l’éclairage de la pièce en fonction des couleurs de l'émission que vous regardez.

Une section Hue Labs vous permet même de tester différentes fonctionnalités qui sont encore en version bêta et que Philips envisage de publier. Le constructeur peut ainsi avoir votre avis sur ces développements.

Oui, pour la comptabilité avec les systèmes connectés tiers

Parmi tous les constructeurs d’ampoules connectées, Philips est celui qui propose la compatibilité la plus étendue avec les autres systèmes smart-home. Hue fonctionne ainsi avec Alexa, Apple HomeKit (le pont Philips de dernière génération est certifié HomeKit), Google Home, Nest, Samsung SmartThings, IFTTT, Comcast Xfinity Home et les produits connectés de Logitech.

Philips vend toutes sortes de produits d’éclairage connectés, des ampoules au LightStrips en passant par les lampes, les spots et autres plafonniers. Tous peuvent être appairés et contrôlés par l’application Philips Hue.

Le kit de démarrage Hue White Starter Kit avec deux ampoules E27 est proposé à 79,95 euros. Vous pouvez acheter des ampoules supplémentaires et des accessoires comme un variateur sans fil ou un détecteur de mouvement.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • CR77
    Le pont est nécessaire car il relie le réseau local à un réseau en maillé (Zigbee 802.15.4) formé par le pont lui-même, les détecteurs de mouvement, les interrupteurs et bien sûr les ampoules... le principal avantage est que chaque ampoule étend le réseau et donc sa portée (contrairement au WiFi) et la consommation électrique est bien moindre que celle d'un module WiFi.

    Ayant plus de 40 ampoules Philips Hue, je verrai plutôt comme un gros inconvénient que les ampoules qui ont besoin d'un débit modeste squattent mon réseau WiFi et utilisent les fréquences de périphériques qui ont besoin de débit corrects (Smart TV 4K, tablettes, smartphones, Chromecast, laptops, ...)

    De plus le pont permet d'avoir un point de référence unique pour l'application, donc un changement sur un smartphone devient visible quasi immédiatement sur l'app de la tablette. Il permet aussi de contrôler les lumière depuis l'extérieur du réseau local car il se connecte à un serveur hébergé par Philips sur internet (auquel l'application se connecte ou via un navigateur web sur https://my.meethue.com) et ça sans avoir à configurer quoique ce soit autre que le compte chez Philips.

    Finalement le pont offre aussi une API facile à programmer (REST/JSON) et bien documentée, qui évite d'avoir à se préoccuper de l'adressage et de bien d'autres aspects liés à des équipements connectés.

    L'ampoule que je préfère dans la gamme Hue c'est les Lightstrip+ en éclairage indirect. Les blancs sont impeccables et les couleurs peuvent être très saturées, tout en offrant une puissance lumineuse généreuse (1600 lumens max) et homogène. Par contre inutile de mettre plus de 3 extensions par élément de base, le transformateur (20W) et les mosfet du contrôleur n'ont pas la puissance requise et donc chaque rallonge atténue la luminosité maximale (il faudrait environ 100W pour 10m de bandeau).