Téléviseur : régler votre image en 7 étapes

Les fonctions à éviter (ou à utiliser avec parcimonie)

Image calibréeImage calibrée
Une fois les paramètres principaux calibrés, le téléviseur est fin prêt pour une confortable séance de film ou de jeu. Les plus tatillons pourront encore s’aventurer dans les réglages manuels de la balance des blancs ou de l’espace colorimétrique (pour ce dernier, il est tout de même préférable de se fier au mode natif et de fuir le mode étendu).

En ce qui concerne les autres fonctions, qui ont été désactivées avant de procéder aux réglages, on peut très bien s’en passer. À chacun de faire son expérience.

Le gamma

Le gamma, fixé à 0 par défaut, permet d’éclaircir l’image ou de l’assombrir. Généralement, il n’est pas utile de modifier sa valeur, les réglages de la luminosité et du contraste étant suffisants.

Gamma au minimumGamma au minimum

La réduction de bruit

Les réductions de bruit et réduction de bruit MPEG ont pour objectif de supprimer le fourmillement de parasites sur l’image. Indissociable de la compression numérique, ce bruit peut être appliqué volontairement par le réalisateur d’un film ou le développeur d’un jeu. Sa suppression n’est donc pas toujours souhaitable. De plus, elle occasionne très souvent l’apparition d’effets indésirables comme des artefacts et gâche la netteté jusqu’à supprimer des détails. Ces soucis sont plus flagrants dans les jeux vidéo comme dans Assassin’s Creed, par exemple, dont l’image perd en naturel et en détail une fois la réduction de bruit activée.

Le contraste dynamique

Cette fonction permet au téléviseur de prendre la main sur le réglage du contraste afin de le modifier en temps réel en fonction de l’image affichée. Son utilisation n’est pas exempte de mauvaises surprises. Ainsi, le contraste dynamique a tendance à trop éclaircir les zones claires et assombrir les zones foncées. De facto, l’image perd énormément de détails fins qui se trouvent noyés dans la masse.

Contraste dynamique élevéContraste dynamique élevé

La fluidification de mouvements

Pour comprendre ce principe, il faut tout d’abord savoir que pour afficher une image correctement un téléviseur doit diffuser deux trames à 50 Hz. Lors d’une action rapide, on peut distinguer quelques ralentissements. Les marques ont donc pensé à intercaler une image entre deux trames afin de fluidifier la scène. On a alors obtenu la technologie 100 Hz

Motion Glow, Motion Plus, Clear LCD ou encore TruMotion, ce traitement des mouvements prend différentes appellations en fonction du constructeur du téléviseur.

La puissance des processeurs évoluant, cette technologie de compensation de mouvements a poursuivi son ascension. Désormais, on peut trouver des modèles à 400, 600 voir 800 Hz. Certes, les scènes d’action sont plus fluides, mais tout comme la réduction de bruit, l’image peut se trouver dégradée. Si elle n’est pas désactivée, c’est une option à manier avec parcimonie.

Nuance de noir réglé sur \Nuance de noir réglé sur "le plus sombre"

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Merci, j'ai enfin compris la manière de régler mon téléviseur SONY BRAVA, qui avait une image trop clair à mon gout (surtout le soir)
    0