[Test] Faut-il craquer pour la Playbase : la plaque de son de Sonos ?

Il y a quelques semaines, Sonos dévoilait Playbase, une plaque de son qui allait compléter sa gamme. La raison ? 70% des TV ne sont pas accrochés au mur. Alors autant les poser sur un système audio qui sublime leur son. La Playbase était née, et son test pouvait débuter. Car entre son annonce et sa commercialisation le 4 avril, la plaque de son de Sonos a passé quelques jours entre nos mains expertes. Assez, pour nous permettre de nous faire un avis.

4 raisons de craquer (ou pas) pour la Sonos Playbase


Oui – Parce que l’expérience Home Cinema est au niveau

On savait les barres et les plaques de son capables de performances étonnantes en matière de qualité audio. Sans évidemment égaler un système 5.1 elles permettent de sublimer le son, ô combien triste, des TV. Ne tournons pas autour du pot, Sonos remplit sa mission et de manière plutôt convaincante. Un son équilibré une puissance étonnante compte tenue de la compacité de l’enceinte.

Dans une utilisation classique, pour la musique, la Playbase s’en sort convenablement mais sans bluffer son audience. En revanche, en tant que Home Cinema, elle montre des résultats très intéressants notamment à volume sonore élevé et sur la plupart des scènes d’action. Là l’immersion est réussie et Sonos prouve qu’il maîtrise la spatialisation comme peu de ses concurrents. En revanche la fonction « mode nuit » supposée diminuer les basses et ainsi éviter de réveiller bébé lors de sa projection de Rogue One est, au mieux, anecdotique.

Oui – Parce que l’installation est ultra simple

L’installation d’un système audio peut parfois tourner au vinaigre. Entre les câbles dédiés et les réglages spécifiques à chaque type de pièce la configuration dure parfois plusieurs heures ce qui rend l’expérience pénible. Conscient de ce frein, Sonos a toujours pris au sérieux les difficultés que pouvaient supposer les installations audio. Déjà sur les systèmes audio multiroom, le constructeur américain avait mis l’accent sur la simplicité d’installation. Avec la Playbase ce processus est un jeu d’enfants. 2 câbles à brancher, une application à installer et le tour est presque joué.

Une fois la plaque de son reliée au téléviseur, l’application vous demandera de faire le tour de votre pièce smartphone à la main. Pour le reste, c’est l’enceinte qui fait tout en adaptant ses réglages aux informations fournies par l’application.

>>> Lire : Notre guide des plaques et des barres de son

Oui – Parce qu’elle s’intègre à l’écosystème Sonos

La Playbase peut évidemment fonctionner seule et devenir à la fois l’enceinte principale d’une pièce, le système de home cinema de votre salon ou les deux à la fois. Mais elle a un autre intérêt qui pourrait titiller les possesseurs d’autres produits Sonos, comme le Play 5 par exemple. Ce que propose Sonos, c’est la possibilité de faire de la Playbase l’un des éléments de votre système multiroom. Soit en complétant une installation existante, soit en achetant plus tard d’autres enceintes à ajouter dans les autres pièces du foyer.

Non – Parce que son prix est trop élevé

Le prix des plaques de son peut sensiblement varier en fonction de la qualité des produits. A près de 800 euros, la Playbase se place dans le haut de gamme de la catégorie et c’est à ce titre qu’elle se doit de justifier son prix. C’est alors que les affaires se compliquent. Car si l’on regarde du côté de la concurrence, des systèmes très similaires se vendent deux fois moins cher. C’est le cas du Bose Solo 15 qui est certes à la traine au niveau design mais qui n’a pas à rougir en matière de qualité audio.

Ce tarif aurait pu être justifié si la Playbase offrait des performances nettement supérieures à l’enceinte Play 5 du même Sonos, mais ce n’est pas le cas. Il reste donc le design, minimaliste, soigné, notamment dans sa version blanche très réussie. Mais de belles courbes peinent à justifier l’écart de prix. A moins, bien sûr de posséder déjà une ou plusieurs enceintes Sonos et de profiter de la Playbase pour étendre son système multiroom. C’est dans ce cas que l’investissement se justifie le mieux.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire