http://media.bestofmicro.com/T/K/564824/original/tablettes.jpg

Comparatif : quelles sont les meilleures tablettes ?

Quel système d’exploitation ?

À l’instar d’un smartphone, le choix d’une tablette vous lie à un système d’exploitation. Les éditeurs d’OS ont créé des écosystèmes dont il est difficile de sortir. En cause, une incompatibilité entre les systèmes existants. Les applications étant le nerf de la guerre, on se voit mal abandonner tout le catalogue d’applications accumulées sur iOS pour passer sur Android, par exemple.

Le choix du système est donc d’une grande importance. Aujourd’hui, il en quatre: Android, iOS, Windows RT et FireOS.

Android, iOS et les autres

Concrètement, le marché se divise en deux parties. On trouve d’une part  les tablettes fonctionnant sous Android et iO qui se partagent l’essentiel du marché, d’autre part, celles intégrant les OS de Microsoft et Amazon qui se partagent les restes.  se partagent largement le gâteau. Basées sur les ventes de tablettes au cours de l'année 2014, les estimations d'IDC font état de 66 % pour Android et 27,5 % pour iOS. À eux deux, ces OS occupent donc 91,2 % des ventes de tablettes. C’est 3,7 % de moins qu’en 2014. En cause, la poussée de Microsoft et des PC hybrides. Avec Windows 8 et Windows 10 par la suite, ils ont grignoté 8,4 % de parts de marché à la concurrence. Les 0,2 % restant sont à attribuer aux autres systèmes, dont FireOS.

En 2015, il s'est vendu 211,5 millions de tablettes d'après IDC. C'est plus de 18 millions d'unités de moins qu'en 2014. Et la tendance se confirme pour 2016,  puisque IDC a enregistré une diminution des ventes de 12 % pour les deux premiers trimestres. Apple tient toujours le haut du marché sur le tableau des constructeurs. En revanche, il est dominé sur celui des systèmes d'exploitation, Android continuant de creuser l'écart qui le sépare d'iOS. Cette information montre l’importance de chaque OS sur le marché actuel et donc leur potentiel. Reste à savoir ce qui les différencie.

Android

Publiquement lancé en 2008 avec le HTC G1, Android est un système ouvert. Google autorise ses utilisateurs à le bidouiller pour en tirer le meilleur. Son interface s’est améliorée au cours des versions. Aujourd’hui en 6.0 (Marshmallow), il est « user-friendly. » Compatible avec n’importe quel ordinateur, une tablette Android ne nécessite pas de passer par un logiciel tiers. Il suffit de la brancher pour accéder à sa mémoire comme on accède au contenu d’une clé USB. Les utilisateurs les plus avertis peuvent s’aventurer à rooter leur appareil. Cette opération permet de prendre la main sur le système et d’en modifier les moindres recoins. Dès lors, on peut décharger une carte SD via USB, underclocker le processeur pour augmenter l’autonomie ou encore installer Linux sur sa tablette. Dernier aspect, et non des moindres, Android est désormais le système mobile disposant du magasin d’applications le plus fourni. D’après les derniers chiffres publiés sur le site Statista, en juin denier,  le Google Play compte aujourd’hui 2.2 millions d’applications.

iOS

iOS est l’instigateur des applications. C’est lui le premier qui lança en 2008 son AppStore. Ce concept allait révolutionner le monde de la mobilité. Mais l’élève a dépassé le maître. Android devant, Apple affiche tout de même 2 millions d’applications, dont 600 000 d'entre elles sont optimisées pour tirer parti de la puissance et de la grande taille d’écran des iPad.

iOS reste la plateforme préférée des développeurs qui la privilégient en premier pour le lancement d’une nouvelle application. En cause, des revenus plus importants sur iOS que sur Android. Les utilisateurs Apple sont plus enclins à dépenser que ceux de Google. De plus, Android permet d’installer très facilement des versions illégales d’applications payantes, via des apk récupérés sur le Web. Cette technique a son pendant sur iOS, mais il nécessite de jailbreaker son appareil. Bien que réversible, cette opération fait sauter la garantie de l’appareil. Ce même Jailbreak permet aussi de modifier l’interface d’iOS et même d’y installer des modules à la manière d’Android. De base, le système d’Apple offre la prise en main la plus facile. Par contre, un iPad oblige de passer par iTunes pour synchroniser ses informations et données. C’est plus contraignant qu’Android.iPad Air 2iPad Air 2

Windows 10

Avec Windows 8, Microsoft a cherché à promouvoir un système d’exploitation aussi à l’aise sur une machine de bureau que sur une tablette, notamment via son interface ModernUI adaptée à un usage tactile grâce à ses larges tuiles. Pour autant, aucune révolution n’a pointé le bout de son nez. Windows 8 a tout au mieux permis de voir se développer les écrans tactiles sur les PC portables ou les tout-en-un. Enfin, quelques constructeurs ont profité de l’aubaine pour sortir des PC transformables ou hybrides, alliant une tablette à un dock clavier.

Avec Windows 10, Microsoft compte aller bien plus loin  et grapiller des parts de marché à Android et iOS. Un rempart s’élève au moins face à la réussite de cette entreprise : le Windows Store. Si le magasin d’applications de Microsoft en compte désormais plus de 700000  (selon les derniers chiffres officiels), il n’est pas aussi qualitatif qu’un Google Play ou l’AppStore d’Apple. Malgré tout, si l’on en croit les dernières estimations du cabinet IDC, Microsoft pourrait bénéficier de la hausse des ventes des tablettes détachables, un segment sur lequel il est leader, grâce à ses Surface. En 2020, sa part de marché pourrait ainsi dépasser les 50%

>>> Lire : Windows 10 : le top des trucs et astuces

FireOS

Porté par les Kindle Fire HDX et Fire HD d’Amazon, FireOS est en fait une version modifiée du système de Google. Android y est amputé de toutes les applications Google. Autre différence, Amazon ne passe pas par le Google Play, mais par son magasin maison : l’App-Shop. Il regroupe une grande partie du Google Play ainsi que des applications exclusives qui comptent pour 10% du catalogue final. Néanmoins, il est à noter que certains grands noms sont absents de ce store, comme Instagram, par exemple. FireOS en est à sa cinquième version. Baptisée Bellini, elle est basée sur Android 5.0. Elle est disponible sur la nouvelle génération de Fire HDX et Fire HD.

Bilan : si vous êtes attaché à votre smartphone, optez pour le même système d’exploitation pour votre tablette. Dans l’autre cas, iOS et Android sont les deux ténors du marché. Prendre une tablette sous un de ces OS, c’est avoir la certitude de bénéficier d’un large catalogue d’applications.
Fire HD6Fire HD6

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • mickypitt
    Merci pour ce comparatif !!! Pour moi l'iPad n'a pas d'équivalent pour le moment en terme de fluidité et de performances. Après c'est toujours le même problème/débat, on est dans un environnement fermé à coté de ce qui se fait sur Android.
    0