Test : Philips vise le très haut de gamme 3D en 46 pouces

Pour technophile averti

Le Philips 46PFL9705H est assez réactif. Il offre un profil très proche de celui d’un Philips 46PFL8605H, ce qui nous fait douter de la véracité ou pour le moins de l’intérêt d’un adressage à 400Hz quand visiblement, toutes les transitions ne passent déjà pas le 60Hz proprement. Marketing quand tu nous tiens…

Qualité vidéo

Alors en 2D qu’en est-il ? L’écran a du potentiel mais il faut le régler. Pour le contraste, nous vous conseillons d’activer le contrôle dynamique. Certes le gamma n’est alors pas parfait mais le gain de contraste est notable. La position « image optimale » est parfaitement indiquée. Dans l’ensemble, les images sont incroyablement propres, il n’y a pas de fourmillement, aucune solarisation vraiment notable, c’est du beau boulot. Maintenant faut-il exploiter le 400Hz ? Pour nous, c’est non. En SD comme en HD, ce système est loin d’être parfait même si l’argument « gros chiffre » de Philips ne manquera pas de faire son petit effet chez les vendeurs.

Définition

En HD, vous pourrez d’ailleurs vous en passer carrément. Les films sont relativement fluides sans avoir recours à cet artifice. Attention à bien désactiver les « couleurs renforcées » qui saturent trop facilement les teintes primaires. La netteté des Blu-rays sur ce téléviseur est impressionnante. Loin de vouloir copier le rendu cinéma des plasmas, Philips joue la carte du réalisme à fond. Et certains aiment. Personnellement, je trouve ça un peu trop envahissant, on a plus l’impression d’assister à la prise de vue qu’au film lui-même. On s’attend à tout moment à voir entrer un technicien dans le champ de la caméra. En définition standard, que dire ? Si ce n’est que Philips offre sans doute le meilleur rendu en définition standard à ce jour.

Mode PC

Pas de VGA, ça commence à être pénible chez Philips. Alors on se rabat avec joie sur le HDMI, qui présente une netteté parfaite. La résolution est de 1920x1080 pixels. C’est parfait. Désactivez bien entendu le Natural Motion qui ajoute du poids aux déplacements.

Qualité sonore

La partie sonore est très au dessus du lot. L’écran dispose d’une barre d’enceinte augmentée d’une subwoofer sur la face arrière. Résultat des courses, le son est bien présent, riche et correctement spatialisé. Vous pouvez écouter sans rougir vos DVD et séries préférées, pas de souci.

Le test complet avec EreNumérique