[Test Antivirus] Bitdefender Total Security 2017

6 raisons d’adopter ou non BitDefender Total Protection 2017

Bitdefender est une suite de sécurité très populaire en France, ce qui peut expliquer pourquoi ses défenses sont très efficaces face aux menaces rencontrées par les internautes français (et accessoirement pourquoi la suite s’est toujours bien comportée sur nos tests). Total Security Multi-Device est l’édition la plus complète : elle couvre 10 appareils, qu’il s’agisse de PC, de Mac ou de terminaux Android. La suite offre ainsi une protection cohérente entre tous les appareils du foyer et une console centralisée pour les gérer. L’édition 2017 ne présente pas d’innovations majeures, mais l’éditeur a retravaillé son interface utilisateur et introduit plusieurs améliorations pour renforcer la sécurité des données, notamment face au fléau des ransomwares.

>> Lire aussi : Antivirus - quelle est la meilleure suite de sécurité ? (en cours de mise à jour)

1 - Oui pour sa richesse

Super complète, la suite Bitdefender l’est indubitablement. Elle regorge de modules dont aucun n’est inutile ni superficiel. Outre les multiples boucliers défensifs (antimalware, pare-feu, antispam) - tous excellents - on trouve un contrôle parental qui s’étend du PC aux mobiles, un gestionnaire de mots de passe, un système antivol (cf plus loin), un navigateur SafePay pour les sites sensibles (banques, achats en ligne), un destructeur de fichiers, un outil d’optimisation en 1 clic du PC, un optimiseur de démarrage et même une fonction coffre-fort pour protéger vos fichiers et dossiers confidentiels des regards indiscrets. Il ne manque au final qu’une solution de sauvegarde dans le Cloud.

Le tout est présenté dans une interface très conviviale qui a été refondue dans cette édition 2017 pour proposer sur la gauche de l’écran une barre d’icônes simplifiant l’accès aux notifications et aux grandes rubriques du logiciel. On apprécie d’ailleurs que le look de la suite demeure très similaire qu’on l’utilise sur PC, sur Mac ou sur mobiles.
Au passage, on notera que la version Mac est avant tout un anti-malware doté d’une protection spéciale contre les ransomwares et d’un antiphishing. Dommage que le contrôle parental n’existe pas sur macOS. La version Android est plus complète avec des fonctions Antimalware, protection des navigations Web, protection de votre vie privée (Privacy Advisor qui vous alerte quand vous utilisez des Apps bien trop curieuses), un antivol ainsi que l’accès au contrôle parental.

2 - Oui pour l’efficacité de ses défenses

Pas de doute, Bitdefender Total Protection apporte un plus indéniable comparé aux défenses intégrées dans Windows 10. Son scan reconnaît davantage de malwares et réalise un meilleur nettoyage des menaces latentes. Mais c’est surtout ses protections proactives de lutte contre les codes malveillants inconnus et ses protections Web qui font la différence. Bitdefender nous a rendu une copie parfaitement propre, ne laissant aucune menace s’exécuter sur la machine. Et il a bloqué la quasi-totalité des sites de Phishing et des sites dangereux que nous lui avons soumis. On notera cependant que l’antiphishing mériterait un peu plus d’intelligence embarquée. S’il a effectivement contré nos sites factices (inconnus des bases mondiales) en anglais, il s’est montré incapable de reconnaître nos sites factices français sur PayPal, La Poste et Ameli. En la matière, Norton et plus encore Kaspersky font mieux.

3 - Oui pour ses analyseurs originaux

Outre l’excellence de ses boucliers, Bitdefender dispose de fonctionnalités originales qui contribuent à renforcer davantage la sécurité de vos machines et de vos données. C’est notamment le cas de « l’analyseur de vulnérabilités » qui scrute les mises à jour non réalisées (du système comme des logiciels installés), les réglages système dangereux, ou encore le réseau Wi-Fi. Bitdefender 2017 s’enrichit d’ailleurs d’un nouveau module dénommé « Wi-Fi Security Advisor » qui signale vos connexions à des réseaux publics non protégés et qui analyse la sécurité de votre propre réseau Wi-Fi.

L’analyseur de performance est un outil d’optimisation du PC plus complet que sur la majorité des suites proposant une telle option. En un seul clic, il optimise la base de registres de Windows, supprime les fichiers inutiles, nettoie les traces de vos navigations Web et autres activités en ligne.

Il s’accompagne d’un module d’optimisation du démarrage (boot) qui analyse le temps de démarrage réel du système, dénonce les programmes qui le ralentissent et vous permet de désactiver ou de différer le lancement automatique des plus gourmands. Enfin, l’analyseur de disques vous permet de rapidement comprendre quels sont les dossiers qui consomment le plus d’espace sur vos disques et vous aide à faire de la place.

4 - Oui pour son anti-ransomware

Les ransomwares (ces malwares qui prennent en otage vos fichiers en les chiffrant et demandent une rançon pour vous les restituer) sont sans aucun doute le nouvel ennemi public n°1 en matière de cybercriminalité. Un véritable fléau contre lequel les antivirus se sont parfois montrés impuissants. Bitdefender a décidé de prendre le taureau par les cornes en inventant une protection spécifique capable de vous protéger contre ce fléau et donc contre tous les codes malveillants qui tentent d’accéder à vos fichiers personnels. Cette protection protège directement les dossiers que vous désignez (par défaut vos dossiers Documents, Vidéo, Musique, Photo). Elle protège également les dossiers synchronisés comme Dropbox, Box, OneDrive et Google Drive. Lors des tests, cette protection a démontré toute son efficacité, protégeant nos données non seulement contre nos ransomwares, mais également contre certains spywares qui tentaient d’analyser emails et fichiers pour dérober des identifiants ou données personnelles.

Dans un même ordre d’idées, on trouve sur la version Mac une fonction Time Machine Protection qui empêche les altérations des fichiers de sauvegarde, assurant l’utilisateur d’une restauration propre de son système, même s’il a été victime d’une attaque ransomware Mac.

5 - Oui pour sa protection du foyer

Protégeant aussi bien PC et Mac qu’appareils mobiles Android, Bitdefender Total Protection 2017 est une vraie suite familiale dotée d’une console centrale Web (dénommée Bitdefender Central). Celle-ci se révèle à la fois complète et interactive pour piloter toute la sécurité du foyer : elle permet de surveiller l’état des protections, déclencher des analyses et des optimisations à distance, regrouper en un écran toutes les notifications de sécurité.

Le contrôle parental bénéficie de la même souplesse grâce à son intégration dans la console Web. Il permet de spécifier précisément les catégories de sites accessibles aux enfants, mais également de géolocaliser l’enfant et de surveiller ses contacts (notamment les appels entrants et sortants sur mobile). Vous pouvez même être avertis lorsque votre enfant entre ou quitte un lieu donné (école, maison, etc.). En activant le module Bitdefender sur son profil Facebook, vous pouvez surveiller son activité, mais surtout vérifier que les paramétrages Facebook installés protègent convenablement sa vie privée. Principal reproche à formuler face à ce contrôle parental : son incapacité à véritablement protéger les recherches. Depuis que Google et Yahoo utilisent HTTPS, les suites semblent incapables de forcer le paramètre « Safe Search » sur « Stricte ». Seule la recherche via Bing est véritablement protégée grâce à la reconnaissance du profil Enfant de Windows par le moteur. La solution consiste donc à interdire les moteurs Google, Yahoo et autres via la liste des sites interdits de Bitdefender.

Autre fonctionnalité amusante, Bitdefender est (avec Eset, notamment) l’une des seules suites de sécurité à disposer d’un antivol pour PC. Celui-ci fonctionne comme sur les mobiles : il permet de géolocaliser le PC, d’en bloquer l’accès à distance ou d’effacer le contenu à distance. La version 2017 de l’antivol vous permet même de retrouver la dernière adresse IP connue de votre appareil et de prendre et récupérer des photos prises depuis la webcam frontale du PC (fonction également présente sur Android). Lorsqu’une personne tente plusieurs fois, sans succès, de déverrouiller un appareil Windows ou Android perdu/volé, elle est automatiquement prise en photo et l’image est envoyée dans l’interface Web Bitdefender Central. Notez que le verrouillage à distance est désormais effectué au niveau du système de sorte que l’appareil puisse rester connecté à Internet même s’il est verrouillé et que sa localisation puisse être effectuée.

6 - Non pour les petits tracas rencontrés

Si cette édition 2017 se montre globalement très convaincante, certains petits défauts et désagréments ont émaillé nos tests. Par exemple, l’icône Bitdefender dans la barre de notifications n’apparaît que plusieurs minutes après le lancement de Windows, laissant croire que la protection ne s’est pas lancée (ce qui n’est pas le cas, elle est bien active dès le boot). Autre défaut : la suite a détecté certains de nos outils de tests comme potentiellement dangereux (ce qui n’était pas forcément faux) et nous avons eu les plus grandes difficultés à lui inculquer qu’il s’agissait d’exceptions. Côté dysfonctionnements, plusieurs fois durant nos tests le module d’analyse des vulnérabilités a échoué parce que les serveurs Bitdefender étaient inaccessibles. De même le contrôle parental s’active difficilement : il nous a fallu lancer la réinstallation de la suite depuis Bitdefender Central pour que les paramétrages du profil Enfant se déclenchent.
Par ailleurs, même si la suite n’a pas d’impact notable sur les performances de Windows 10, on lui reprochera une occupation mémoire relativement importante. Dès lors nous la déconseillons sur les tablettes Windows et autres PC dotés de moins de 2 Go de RAM.
Enfin, et c’est le principal grief que l’on pourra lui formuler : Bitdefender Total Protection 2017 abandonne sa licence par « utilisateurs » pour adopter une licence par « appareils », bien moins avantageuse ! Autrefois, la licence couvrait un nombre illimité d’appareils pour 5 utilisateurs. Désormais, elle ne couvre plus que 5 ou 10 dispositifs. Du coup, le rapport qualité/prix n’est plus du tout aussi attractif (et lui fait perdre un point sur la note globale) !

Bitdefender Total Security 2017 : 59,95 € - 1 an / 5 appareils
Bitdefender Total Security 2017 : 69,95 € - 1 an / 10 appareils

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • TraderStf
    SVP pour certains graphiques, ne commencez pas avec un axe d'ordonnée commençant à zéro.
    Cela permettrait de mieux voir les écarts au sommet.
    Bien que dans cet article, peu soient concernés.
    Merki
    0
  • TraderStf
    Pour la localisation d'appareils, http://preyproject.com
    est gratuit et bien efficace.
    Aucune contre-indication :-)
    0
  • Bossis
    je souhaite le telecharger
    0