[Test Antivirus] Norton Security Premium 2017

6 raisons d’adopter ou non Norton Security Premium 2017

La version 2016 nous avait totalement séduit et avait hissé Norton Security au sommet du classement annuel. Cette version 2017, dans la droite ligne de l’édition précédente, s’annonce toujours aussi séduisante. Elle voit ses protections contre les codes inconnus se renforcer encore, grâce à l’adjonction d’une sandbox (inaccessible à l’utilisateur) qui évalue - sans danger pour le PC - les programmes inconnus. Elle lutte également plus drastiquement contre les failles « Zero Day » (ces vulnérabilités qui n’ont pas encore reçu de correctifs). La protection Android « pour Smartphones et Tablettes » progresse elle aussi avec une ergonomie revue et plus agréable.
Norton Security est désormais décliné en trois variantes :

  • Norton Security Standard pour protéger 1 PC ou Mac, qui ne présente pas un grand intérêt en matière de rapport qualité/prix,
  • Norton Security Deluxe pour protéger 5 appareils (aussi bien PC, Mac qu’Android) très intéressante en termes de rapport qualité/prix,
  • Norton Security Premium pour protéger 10 appareils et bénéficier d’une sauvegarde en ligne de 25 Go appréciable, mais aussi avoir un accès complet à la protection familiale Norton Family Premier. C’est cette dernière que nous avons évaluée.

Norton Security allie les trois qualités indispensables d’une suite : elle est très agréable à utiliser, elle n’affecte en rien les performances de votre ordinateur et elle apporte un vrai plus en matière de sécurité comparée aux défenses embarquées dans Windows 10. Une efficacité défensive qui s’étend désormais bien au-delà du PC. Norton possède un des meilleurs antiphishing face à des menaces Web particulièrement sournoises et désormais hyper fréquentes, une protection Mac aussi solide que sur PC et une app Android vraiment très bien fichue.
L’éditeur affiche d’ailleurs une vraie confiance dans ses capacités à protéger vos appareils puisqu’il vous rembourse votre achat si l’un d’eux est infecté et que les experts du support (qui est offert, rappelons-le) ne parviennent pas à les supprimer !

1 - Oui, parce qu’elle ne ralentit pas du tout le PC

Norton 2016 avait été la première suite à nous intriguer : sur certains tests de performance, Windows 10 se montrait plus rapide avec Norton installé que sans lui ! C’est encore vrai en 2017, même si globalement Norton 2017 semble un peu moins véloce que l’édition 2016. Rassurez-vous, si les différences sont chiffrables sur des tests, elles sont totalement imperceptibles pour l’utilisateur. Norton Security est à nos yeux sans conteste l’une des suites qui a le moins d’impact sur les performances de Windows. Sa présence n’est pas perceptible pour l’utilisateur même sur un PC très peu puissant. Seules les vitesses de récupération des emails et la navigation Web sont impactées d’une façon quelque peu sensible, mais sans toucher le confort d’utilisation.

2 - Oui, parce qu’elle est très efficace

S’il est un domaine dans lequel Norton 2017 présente une amélioration drastique sur l’édition précédente, c’est bien dans la détection et le nettoyage des menaces inconnues. Ainsi le logiciel affiche un score parfait dans nos tests proactifs et affiche le meilleur score de suppression des menaces latentes que nous n’ayons jamais relevé. Ceci s’explique par l’introduction de deux nouvelles technologies : la première est un système d’émulation qui « exécute » les codes inconnus dans un environnement virtuel protégé, afin de dénoncer les malwares qui masquent leur dangerosité à l’aide de chiffrement de leurs instructions malveillantes. La seconde est un moteur prédictif de « Machine Learning » qui s’exécute sur l’ordinateur (et non dans le Cloud), mais aussi sur les dispositifs Android, et qui repère les choses anormales (à commencer par les Ransomwares). Leur utilisation, totalement automatique et transparente pour l’utilisateur, engendre une efficacité défensive considérable au détriment d’une vitesse de scan sensiblement ralentie si votre ordinateur multiplie les codes inconnus (ce qui est évidemment le cas de nos machines de tests, mais certainement pas de vos PC et smartphones).
Norton a également renforcé ses défenses contre les failles « Zero Day » en ajoutant un bouclier contre les attaques ROP/JOP (des attaques très sophistiquées consistant à modifier le comportement d’un programme et notamment d’un navigateur en y introduisant du code malveillant). Ce même bouclier protège la suite elle-même et Internet Explorer. Le bouclier sera étendu à Chrome, Firefox et Edge dans les prochains mois. Un bouclier qui vient s’ajouter aux défenses « Zero Day » Java, Heap et SEHOP déjà embarquées et à l‘outil d’analyse de diagnostic qui repère les failles système, les mauvais réglages et les logiciels périmés.

3 - Oui, parce qu’elle protège bien vos explorations Web

Aujourd’hui bien des menaces viennent directement du Web. À commencer par la multiplication des sites de Phishing qui cherche à voler vos identifiants PayPal, Amazon, Orange, Free, Ameli, Google, iCloud, Microsoft, Impôts, et autres identifiants bancaires. En la matière, Norton propose l’une des protections Anti-Phishing les plus efficaces (avec celle de Kaspersky) grâce à une détection intelligente. Mais contrairement à l’an dernier, Norton 2017 ne réalise pas un sans-faute lors de nos tests. Deux sites de Phishing particulièrement sophistiqués, l’un visant Ameli.fr, l’autre iCloud, sont passés entre les mailles du filet. En revanche la centaine d’autres sites soumis a bien été bloquée confirmant que la protection Web de Norton reste l’une des plus fiables au monde.
En outre l’extension Safe Web (pour IE, Chrome, Safari et Firefox, annoncée pour Edge début 2017) permet de juger de la réputation des sites que l’on visite et de mettre en évidence les sites dangereux retournés par vos recherches sur Google et Bing.

4 - Oui, parce qu’elle protège aussi la famille

Norton Security Premium ne se contente pas de protéger vos machines. Il cherche aussi à protéger vos données et votre famille. Contrairement aux versions Standard et Deluxe, la version Premium embarque un logiciel de sauvegarde bien conçu et ultra simple d’utilisation : il propose de sauver vos documents, photos, vidéos et musiques soit en local, soit dans le Cloud (25 Go de stockage inclus). Dommage que la fonction n’existe pas sur Mac et qu’une sauvegarde des mobiles n’ait pas été envisagée (seuls les contacts sont sauvegardés par l’App Android).
Mais c’est surtout la protection familiale qui démarque cette édition Premium. L’excellent contrôle parental « Norton Family Premium » (disponible indépendamment pour 39,99 €) est en effet intégré à la suite. C’est un très bel outil pour comprendre les préoccupations de vos enfants, pour surveiller leurs échanges et correspondants, ainsi que limiter leurs activités en ligne. Certes, la protection est loin d’être parfaite. Typiquement, elle protège assez mal les recherches des enfants : même si elle parvient à activer par défaut le mode « Safe Search Strict » sur les résultats Google, elle n’empêche pas l’enfant de le désactiver d’un clic de souris. Et elle ne réalise pas de filtrage sur les mots clés saisis par l’enfant. Mais la concurrence ne fait pas mieux et Norton bloque en revanche efficacement les sites de rencontres, les forums, les sites de paris et surtout les sites pornographiques (99% de réussite). Surtout, cette protection est aussi disponible sur les appareils mobiles des enfants et s’administre en ligne depuis un portail Web où que l’on soit !

5 - Oui, parce que sa protection Android est excellente

Désormais, les suites sont « multi-devices ». Dès lors, leur protection ne se limite plus au PC mais s’étend aux Macs, aux smartphones et tablettes Android, et dans une moindre mesure aux appareils iOS. On saluera les efforts fournis par Symantec pour procurer à l’univers Android une protection de haut niveau comparable à ce que la version PC propose.
Celle-ci gagne beaucoup en clarté, en convivialité et en efficacité sur l’édition 2017. On aime notamment son intégration avec le Google Play Store qui permet, avant même de sélectionner une App, de savoir si celle-ci présente un risque pour votre smartphone, votre vie privée ou l’autonomie de l’appareil. On aime aussi son nouvel écran d’accueil qui affiche une vue récapitulative de l’état du smartphone. On apprécie également l’intégration de Safe Search (recherche sécurisée sur le Web) dans le volet de notification d’Android, mais on regrette que le gestionnaire de mots de passe « Identity Safe » soit une application à télécharger séparément. Enfin, on notera que le système antivol qui géolocalise votre appareil, le verrouille et l’efface à distance offre une fonction très originale : la prise en photo Selfie du voleur s’il tente d’utiliser votre mobile !

6 - Non parce qu’il y a encore des manques

De nos jours, l’intérêt d’une suite payante est notamment d'offrir la surveillance depuis un seul écran des différents dispositifs connectés du foyer. Norton Security propose une telle console en ligne permettant d’un coup d’œil de surveiller l’état des protections. Mais, d’une part les fonctions de sauvegarde, de géolocalisation des mobiles et de contrôle parental imposent l’accès à des portails séparés, d’autre part la console centrale ne fait que donner l’état des protections sans possibilité d’interagir à distance avec elle. En matière de console de management, Norton a beaucoup à faire pour égaler celles de Bitdefender ou Kaspersky.
Enfin, on regrettera que la suite ne comporte pas davantage de modules. L’outil d’optimisation des performances est tellement basique qu’il frise le ridicule et Norton n’offre pas de fonctions proposées par d’autres suites comme le contrôle de caméras, l’intégration du VPN, le chiffrement de dossiers, l’effacement sécurisé et définitif de fichiers, etc.
Reste qu’avec l’offre actuelle qui permet d’acquérir Norton Security Premium pour 49,99 € (protégeant 10 appareils), cette suite propose l’un des meilleurs rapports qualité/prix du marché, si ce n’est le meilleur.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • pch57000
    Bidon, juste une publicite deguisee
    0