[Test] Antivirus : faut-il craquer pour Trend Micro Maximum Security 2017 ?

6 raisons d’adopter (ou pas) Trend Micro Maximum Security

Il y avait belle lurette que nous n’avions pas intégré Trend Micro dans notre laboratoire de tests de sécurité. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous avons été très agréablement surpris, et même séduits, par cette édition 2017. Trend Micro Maximum Security fait partie de ces outils de sécurité qui s’adressent au plus grand nombre. Il vise essentiellement des utilisateurs sans expertise de la sécurité et qui ne prennent pas de risques immodérés dans leurs explorations d’Internet. C’est typiquement le genre d’outils qu’on installe et qu’on oublie en le laissant faire son job. Sauf que son interface comporte des options très originales qui méritent vraiment d’être explorées. Bref, Trend Micro Maximum Security 2017 est un excellent produit digne d’être essayé et adopté.

1 - Oui, pour sa convivialité

La suite 2017 de Trend Micro séduit dès la phase d’installation. Les écrans sont visuels et la simplicité d’emploi transparaît immédiatement. L’écran d’accueil est composé d’un gros bouton circulaire pour déclencher une analyse et de 4 icônes qui donnent accès aux grandes catégories de fonctions : Protection de l’appareil, Confidentialité, Protection des données, Protection de la Famille. Le tout est visuel et animé. Sur Maximum Security, il n’y a jamais de jargon technique. Tout est clair, limpide et bien décrit. Les options sont nombreuses, mais clairement expliquées. Bref, voilà l’exemple même de l’outil de sécurité simple et pratique qui agit en silence tout en assurant une protection complète. D’autant que son impact sur les performances du PC est bien contenu. Certes, il ne s'agit pas de la solution de sécurité qui affiche les meilleurs scores sur nos tests, mais son impact reste insensible même sur les PC les moins puissants.

2 - Oui, parce qu’il est plutôt complet

Cette apparence simpliste masque la grande richesse de Trend Micro Maximum Security. On y trouve tout plein de modules pour maximiser la protection des données et de la famille, mais aussi pour optimiser le fonctionnement du PC. De façon très classique, outre l’antimalware qui forme le cœur du produit, on y retrouve un navigateur protégé, un outil de prévention de données (pour masquer automatiquement votre numéro de carte bancaire ou autres infos communiquées par inadvertance), un outil d’analyse (et paramétrage automatique) des paramètres de confidentialité des navigateurs, un outil coffre-fort pour chiffrer et protéger l’accès à vos fichiers les plus confidentiels (y compris si vous vous faites voler l’ordinateur), un outil « Secure Erase » d’effacement définitif de fichiers, un outil anti-ransomware « Protecteur de dossiers » (cf. plus loin), un utilitaire de résolution des vulnérabilités (mais limités aux seules mises à jour de Microsoft et d’Adobe), un outil d’optimisation du PC et un autre d’effacement des traces.
L’offre intègre même un gestionnaire de mots de passe qu’il faut télécharger et installer séparément. Celui-ci est loin d’être le plus complet en la matière, mais il fait le boulot avec simplicité et efficacité, et se montre multi-appareil (Windows, Mac, iOS, Android).
On notera au passage que la suite n’intègre pas de pare-feu et repose intégralement sur celui de Windows. Trend Micro n’est pas le premier éditeur à abandonner son propre pare-feu au profit de celui intégré au système. Mais, contrairement à ses concurrents, le logiciel ne propose aucune option pour booster les capacités du pare-feu standard ni même en simplifier le paramétrage.

>>> Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité ?

3- Oui, parce qu’il est truffé de bonnes idées

Parmi les modules que nous n’avons pas encore évoqués, on retiendra le scanner de stockage Cloud et le scanner de réseaux sociaux, deux outils tout à fait uniques en leur genre. Le premier permet de scanner vos comptes OneDrive et DropBox pour vérifier que ces stockages en ligne n’hébergent aucun fichier vérolé ou malveillant. Lorsque vous réclamez ce scan, les serveurs de Trend Micro se connectent au service en ligne, réalisent leur analyse et vous envoient le résultat par email.
Le second module, Protection sur les réseaux sociaux, vérifie vos paramètres de confidentialité sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Google+. Le logiciel met ainsi en évidence tous les paramétrages qui exposent des informations personnelles au reste du monde. En un clin d’œil, vous pouvez ajuster ces paramètres de façon bien plus claire et bien plus conviviale qu’en passant par les sites de ces réseaux. Trend Micro est le seul éditeur à proposer un module aussi universel, lisible et efficace. C’est l’une des meilleures trouvailles de cette suite.

4 - Oui, pour son efficacité proactive

Au-delà de tous ces outils, Trend Micro Maximum Security affiche également de bons scores sur tous les tests. La plupart du temps, il n’est pas le meilleur, mais il n’est jamais insuffisant. De façon assez surprenante, alors que Trend Micro a été l’un des premiers à privilégier les défenses à la source (autrement dit le blocage des URL dangereuses), la suite nous a plutôt déçus dans la protection contre les sites de phishing et d’arnaques. Ses capacités de blocage ne sont pas supérieures à celle de SmartScreen sous Edge par exemple, même si Trend Micro a bloqué certains sites non perçus comme dangereux par le navigateur de Microsoft (l’inverse est aussi vrai). Elles manquent cruellement d’intelligence et sont incapables de bloquer les sites factices non connus des bases de l’éditeur. De même, la détection des malwares n’est guère supérieure à celle de Windows Defender. La différence se fait lors de l’exécution des codes malveillants. Trend Micro incorpore des boucliers proactifs très performants qui ont bloqué toutes les menaces inconnues de ses bases de signature. Certes, le logiciel affiche un taux de faux positifs un peu plus élevé que d’autres protections, mais cela reste marginal et ne doit pas être un frein vu le public visé. Mieux vaut bloquer inutilement un code douteux que de prendre le risque de le voir ravager le PC.

5 - Oui, pour son bouclier anti-ransomware

D’ailleurs, ses défenses proactives se sont révélées particulièrement performantes sur nos tests dédiés aux ransomwares. Non seulement l’intelligence embarquée repère très bien les comportements de ces programmes ultra-dangereux, mais son bouclier spécial « Protecteur de dossier » défend avec une incroyable énergie les fichiers placés dans votre dossier « Mes Documents ». Grosso modo, un logiciel qui n’a aucune raison d’accéder à ce dossier s’en voit systématiquement refuser l’accès par Trend Micro. Du coup, voilà l’une des rares suites 2017 à réussir à contrer tous nos tests ransomwares et obtenir un score parfait en la matière.

6 - Non, pour son contrôle parental ancestral

Reste que tout n’est pas parfait, loin s’en faut. Parmi les modules les plus décevants on retiendra que le contrôle parental fait vraiment vieillot : il offre 32 catégories de filtrage, contrôle les temps passés sur Internet ainsi que les programmes auxquels l’enfant peut accéder (on peut par exemple interdire à l’enfant de lancer des jeux avant l’heure où il termine habituellement ses devoirs). Mais ce contrôle parental reste cloisonné au PC. Il n’est pas possible d’en prendre le contrôle à distance et il reste avant tout un outil de blocage et pas de surveillance. Il se révèle insuffisant dans le blocage des recherches et n’offre pas de véritable supervision des activités de l’enfant sur les messageries en ligne.
Par ailleurs, l’approche « multi-device » a besoin d’être enrichie. Il y a bien un portail Web pour surveiller les machines protégées et simplifier l’installation de Trend Micro sur les périphériques. Mais les interactions sont limitées. Cependant, les protections Android sont très complètes avec un bon antimalware accompagné d’un système antivol avec géolocalisation et d’un navigateur spécial qui protège vos navigations et opérations financières en situation de mobilité.


Enfin à 51,97 € pour 5 postes, la suite est plutôt bien placée, mais on aurait préféré soit un prix plus agressif soit un support étendu à au moins 10 postes pour ce prix. La suite se serait alors montrée plus concurrentielle face à Norton ou BitDefender, deux suites également complètes et simples d’utilisation.
Bref, Trend Micro n’est pas, à nos yeux, la meilleure suite du marché, mais elle est l’une des plus conviviales et ne manque pas d’atouts pour séduire un public peu aventurier (comprenez qui ne passe pas son temps à traîner sur les sites de piratage et le Web underground) à la recherche d’une solution simple et complète.Il y avait belle lurette que nous n’avions pas intégré Trend Micro dans notre laboratoire de tests de sécurité. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous avons été très agréablement séduits par cette édition 2017.

>>> Antivirus gratuit : quel est le meilleur en 2016 ?

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire