Ford Focus 2018 : la plus high-tech des compactes ?

En mai dernier, Ford, levait le voile sur sa nouvelle Focus. Sur le papier elle se présentait comme une citadine relativement abordable mais truffée de nouvelles technologies. Une combinaison franchement rare sur le secteur auto, où les technos les plus évoluées sont généralement réservées aux modèles les plus chers. N’est-ce pas l’Audi A8 ?

Deux mois après sa présentation nous avons pu essayer la nouvelle Focus sur les routes de l’arrière-pays Niçois. L’occasion pour Tom’s Guide de tester en conditions réelles les arguments high-tech de la nouvelle Focus.

Faut-il craquer (ou pas) pour la Ford Focus 2018

Oui – Parce qu’elle démocratise les nouvelles technologies

L’invasion de nouvelles technologies dans les voitures est un fait récent. Mais un fait qui concerne en priorité les modèles haut de gamme. Le cas de la nouvelle Focus diffère sur ce point. C’est une voiture relativement abordable (à partir de 19500€) et qui embarque un niveau technologique inhabituel pour ce niveau de prix. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder ses rivales sur le marché français. La Peugeot 308 et la Mégane de Renault commencent, certes, à dater mais en termes de téchnos embarquées elles ne peuvent rivaliser. 

Oui – Parce qu’elle est presque autonome 

On n’est pas encore au niveau de l’autopilot de Tesla mais la Focus propose déjà une « autonomie » de niveau 2. Celle-ci agit comme une aide à la conduite et s’avère assez bluffante à la pratique. C’est notamment le cas du système de reconnaissance des panneaux de signalisation (capable ensuite d’adapter la vitesse de la voiture) ainsi que de la technologie de maintien au centre de la voie, bien plus douce que la traditionnelle alerte de franchissement de ligne.  

Quant au Stop & Go (système de gestion de l’accélération et du freinage, notamment dans les bouchons) et à l’Active Park Assist 2 (parking automatique intégral en appuyant simplement sur un bouton), il ne nous a pas été possible de le tester, puisque ces options sont seulement compatibles avec les boites automatiques.

Oui – Parce que sa technologie est au service de la sécurité

Aide à l’évitement d’urgence, suspensions capables de détecter les nids de poule, système de prévention de collision avec freinage automatique d’urgence ou encore des phares adaptatifs LED… la liste des équipements technos axés sécurité est d’une longueur presque indécente. Là encore, il faut la mettre en rapport avec le positionnement de la Focus. Car ces aides existent bien sûr chez d’autres constructeurs mais pour des voitures au tarif plus élevé.

Oui – Parce qu’on peut gérer sa Focus avec une application

La Focus 2018 est l’occasion pour le constructeur américain de lancer son offre FordPass Connect. Celle-ci profite de l’intégration d’un modem 4G dans la voiture pour proposer plusieurs fonctionnalités à son possesseur. Celles-ci sont accessibles sur smartphone et via l’application compagnon. Il est bien évidemment possible de déverrouiller et de démarrer sa voiture avec mais aussi de vérifier les niveaux. 

Oui – Pour son affichage tête haute personnalisable

Quelle que soit la version de Focus choisie (Titanium, ST-Line, Vignale) toutes embarquent un affichage tête haute de série. Celui-ci est ajustable mais aussi personnalisable. C’est à dire que le conducteur peut choisir les informations qui y seront affichées (vitesse, vitesse max, navigation, etc.). On vous a déjà dit que c’était une option rare sur une voiture à ce niveau de prix ?

La Focus côté voiture 

Au cours de notre essai sur deux jours nous avons eu l’occasion de prendre le volant de deux versions de la Focus. La première, une Titanium, 1,5 EcoBoost de 150 ch. correspond à l’entrée de gamme de ce modèle. La seconde, la ST-Line 1,5 Ecoboost de 182 ch. est la version la plus sportive de cette nouvelle version. Dans les deux cas, nous avons été très agréablement surpris par le comportement de la Focus. Notre coup de cœur va à la version ST-Line qui en plus de son design très alléchant offre des sensations de conduite fort sympathiques. Légèrement abaissée par rapport à ses compères et dotées d’une suspension un poil plus rigide, elle nous a impressionné par sa mobilité. Au final, cette nouvelle Focus offre un savant mélange entre punch et confort, assez rare à moins de 30 000€.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire