[Test] Antivirus : faut-il craquer pour F-Secure Safe 2017 ?

L’éditeur finlandais F-Secure est surtout connu pour les conférences et autres discours menés à travers le monde par son directeur de recherche, Mikko Hypponen. Son antivirus est souvent bien noté par les différents laboratoires de tests, mais échoue fréquemment au pied du podium. La suite 2017 est assez fidèle aux éditions précédentes. Voici une suite minimaliste, robuste et conviviale, mais au prix peu compétitif. Si l’on omet ses performances antiphishing en retrait, la suite affiche d’excellentes notes défensives, prouvant une nouvelle fois que, chez F-Secure, simplicité rime avec efficacité.

>>> Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité ?

1 - Oui, pour sa simplicité

C’est la principale qualité du produit. Voilà une suite qui cherche avant tout à se faire oublier une fois installée. Peu de paramètres et peu de fonctionnalités au menu, ce qui permet à l’utilisateur de la prendre en main instantanément et sans difficulté. Les fonctions clés sont bien exposées sur l’écran d’accueil, les paramétrages sont clairs et le tout se révèle sobre et élégant.
La suite comporte essentiellement l’antimalware, un contrôle parental, un gestionnaire de mots de passe, une protection bancaire, une protection des navigations Web, l’accès aux protections Mac et Android, un antivol pour Android et iOS et c’est à peu près tout.
Pas étonnant, dès lors, qu’elle se montre discrète et qu’elle pèse peu sur les ressources de l’ordinateur. Aucun impact sensible ni aucun ralentissement ne sont à relever, même sur un PC peu puissant.

2 - Oui, pour sa proactivité

Le scanner est rapide et ses détections font partie des plus réactives. Du coup, F-Secure affiche d’excellents scores dans tous les tests de défense contre les multiples formes de malwares. Nos tests montrent d’ailleurs que le module de défense comportementale DeepGuard s’est bien étoffé ces dernières années, même s’il peut encore se montrer un peu tendre face à certains adwares et crapwares au comportement inoffensif, mais exaspérant. D’une manière générale, il s’est montré bien à l’écoute du système et a bloqué l’essentiel de nos tests proactifs. Aucun doute, F-Secure protège bien le système et affiche des performances très supérieures à Windows Defender.

3 - Oui, pour son efficacité face aux ransomwares

Les ransomwares, ces programmes malveillants qui prennent en otage vos fichiers ou votre PC jusqu’à ce que vous versiez une rançon pécuniaire, constituent l’un des fléaux du moment et l’une des pires attaques véhiculées par Internet. C’est pourquoi notre nouvelle méthodologie leur fait la part belle et évalue notamment la capacité des suites à les contrer même lorsqu’elles ne disposent d’aucune signature les concernant et d’aucune information sur leur mode de fonctionnement. Ces tests sont très exigeants et difficiles à passer pour bien des suites, mais F-Secure obtient ici la note maximale prouvant l’efficacité de sa technologie DeepGuard face à ces menaces.

4 - Oui, pour sa protection bancaire

Les sites de transactions en ligne et les sites bancaires sont de plus en plus souvent les cibles de malwares spécifiques (les Banking Trojans) qui capturent les transactions, les transforment et interceptent les affichages pour masquer leurs activités. Pour protéger vos paiements en ligne, certaines suites proposent un environnement ou un navigateur spécifique (BitDefender), d’autres virtualisent votre navigateur favori (Kaspersky, Eset) dans une bulle protectrice. F-Secure propose une autre approche qui marche avec tous les navigateurs, y compris Microsoft Edge, et que nous trouvons très séduisante. Lorsque vous visitez un site de transaction bancaire, un bandeau apparaît en haut de l’écran pour signaler que le mode « Protection Bancaire » a été activé. Dans ce mode, la suite bloque toutes les connexions Internet actives, à l’exception de celles du site. Ainsi tout malware qui s’amuserait à jouer les « man in the middle » et à transférer des informations vers des cybercriminels se retrouve déconnecté d’Internet. Et les autres onglets ouverts sont momentanément remplacés par un écran indiquant que leurs contenus ne peuvent être affichés tant que la protection bancaire est active. Le principe est intelligent et efficace.

5 - Non, pour ses défenses en ligne trop mièvres

Toutefois, F-Secure se montre beaucoup moins convaincant lorsqu’il s’agit de défendre l’identité de l’utilisateur. Son module de défense en ligne ne nous a pas convaincus, ni pour lutter contre les sites d’arnaques ou les sites pointant vers des menaces ni pour lutter contre les sites de Phishing. Il fait même plutôt moins bien que la défense SmartScreen d’Internet Explorer et Edge.
Le problème le plus gênant est qu’il n’embarque aucune véritable intelligence. Il a été incapable de reconnaître proactivement nos sites factices de PayPal, de la Poste, des banques et opérateurs français. Or le Phishing est l’autre grand fléau du Web avec les ransomwares. Les utilisateurs F-Secure peuvent trop aisément se faire dérober leurs identifiants PayPal, Gmail, OneDrive, et iCloud.

6 - Non, pour son manque de richesse fonctionnelle

La suite F-Secure se veut multi-plateforme. Mais sa console centrale sur le Web sert essentiellement à l’installation du logiciel sur les différentes plateformes. Elle n’offre aucun contrôle à distance de ces défenses. Certes, le site permet aussi de géolocaliser vos appareils mobiles Android et iOS notamment en cas de vol. Mais le système reste très simpliste particulièrement sur iOS. De même il n’existe pas de portail pour gérer le contrôle parental sur tous les appareils. La version Windows est d’ailleurs assez limitée même si le blocage des sites inapproprié est assez efficace. Ce contrôle parental reste trop orienté sur le blocage et pas assez sur la surveillance. Il ne bloque pas l’usage des applications (sauf sur la version Android) et ne permet pas d’intervention à distance des parents. On attend bien mieux de la part de cet éditeur.
Commercialisé à 59,95 € pour 3 appareils et 79,95 € pour 5 appareils, F-Secure Safe affiche un rapport « richesse fontionnelle/prix » assez moyen. C’est un bon produit, mais il est mal placé pour venir coiffer les meilleures suites sur le poteau.

>>> Antivirus gratuit : quel est le meilleur en 2016 ?

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire