[Test] Honor 7X : faut-il craquer pour le smartphone milieu de gamme borderless ?

>>> Retrouvez notre comparatif des meilleurs smartphones

5 raisons de craquer (ou pas) pour le Honor 7X

Après un Honor 6X lancé en début d’année qui apportait pour la première fois un double capteur photo sur un smartphone Honor à moins de 300 euros, c’est une autre nouveauté qu’introduit le 7X. À l’instar du Q6 de LG, le Honor 7X se veut ainsi un smartphone d’entrée de gamme disposant d’un écran au ratio 18:9.

Oui pour son design alléchant

Le Honor 7X reprend en partie le design du Honor 8 Pro avec son dos en aluminium brossé et ses bords arrondis. Avec ce format, le smartphone tient particulièrement bien en main, même si l’on peut regretter un design légèrement épais. L’aluminium brossé donne un look particulièrement solide à l’appareil et les finitions sont particulièrement soignées, notamment sur la jointure entre l’écran et la coque. On regrettera cependant des vis apparentes en dessous du smartphone, de part et d’autre de la prise micro-USB. De même, on regrettera que Honor ait intégré un chargeur micro-USB et non pas USB-C, sans doute encore trop cher pour cette gamme de prix.

Au dos du Honor 7X se trouve le double capteur photo, malheureusement légèrement en relief, ainsi que le lecteur d’empreintes digitales. Celui-ci est plutôt réactif. Dommage cependant qu’il soit localisé un peu trop en hauteur au dos de l’appareil et qu’il ne tombe pas juste sous l’index lorsqu’on tient le smartphone à une main. Un choix que l’on peut trouver regrettable, même s’il est toujours préférable au positionnement des lecteurs d’empreintes chez Samsung par exemple.

Au niveau des contrôles, le Honor 7X propose les touches de volume et de mise sous tension sur la tranche droite, un slot pour carte nano SIM et microSD à gauche, et les prises micro-USB, mini jack 3,5 mm et le haut-parleur sur la tranche inférieure. Surtout, ce qui frappe l’œil en termes de design, c’est la taille de l’écran pour la surface du smartphone. Seul le logo Honor, en façade, vient un peu ternir le tableau. Dommage que le constructeur profite du moindre espace pour afficher le logo de sa marque.

Oui pour son écran de bonne qualité

On l’a vu, le Honor 7X dispose d’un écran borderless au format 18:9. Il s’agit même du premier smartphone de la marque à être doté d’un tel design, avant la sortie du View 10 prévue pour le mois prochain. Si la maison-mère de Honor, Huawei, a déjà lancé un appareil avec un design similaire, le Mate 10 Pro, celui-ci est toutefois un smartphone haut de gamme, vendu à 800 euros. À titre de comparaison, le Honor 7X est disponible à 250 euros, avec 50 euros remboursés, soit trois fois moins cher.

>>> Retrouvez le test du Huawei Mate 10 Pro

Pour être tout à fait précis, l’écran du Honor 7X occupe 77% de la surface de l’appareil. On est donc loin d’un format borderless comme celui du Galaxy Note 8 (83,2%), même si la surface utile de l’écran est plus importante que sur le Honor 6X (72 %) par exemple. Ainsi, le Honor 7X arbore un format similaire à celui du ZenFone 4 d’Asus par exemple, mais avec un écran de 5,93 pouces, contre 5,5 pouces pour le smartphone d’Asus.

En termes de caractéristiques, l’écran du Honor 7X reprend une définition plutôt standard de 1080 pixels par 2160, soit du Full HD+. Il propose ainsi une résolution de 407 pixels par pouce, largement suffisante pour distinguer chaque pixel à une distance raisonnable de l’œil situé à 20 cm de l’écran du smartphone.

En termes de colorimétrie, l’écran est plutôt correct, même si les couleurs sont légèrement froides. Un problème qui peut être facilement résolu en passant par le menu « affichage » particulièrement complet du smartphone. Il est ainsi possible de modifier non seulement la température des couleurs, mais également d’activer et de programmer l’intensité du mode « confort des yeux ». Enfin, si les contrastes ne sont bien évidemment pas à la hauteur d’un écran Amoled, l’affichage IPS LCD du 7X s’en sort tout de même sans trop de problèmes. Il en va de même pour la luminosité maximale en extérieur, avec un écran facilement lisible. 

>>> Samsung, Sony, Huawei, LG... qui a la meilleure surcouche Android ?

Oui et non, pour son double capteur photo

Comme la plupart des smartphones milieu et haut de gamme de Honor et Huawei, le 7X est équipé d’un double capteur photo arrière. Cependant, contrairement aux autres appareils, il n’est pas question ici de capteur monochrome d’un côté et RGB de l’autre. Le capteur principal de l’Honor 7X permet ainsi de capturer des clichés de 16 mégapixels, ouvert à f/2,9. Le second capteur, de deux mégapixels, n’est là que pour capturer davantage de lumière afin d’analyser la perspective et de pouvoir gérer des photos en mode portrait avec un flou d’arrière-plan convaincant. En somme, des caractéristiques techniques que l’on retrouvait déjà sur le Honor 6X en début d’année.

Il en résulte un mode portrait relativement efficace, du moins quand les conditions de luminosité sont réunies. On remarquera néanmoins que la mise au point, en intérieur, avec des conditions de luminosité moyenne, est cependant aléatoire et le visage reste flou. Autre point gênant, la faible distance focale de l’objectif qui a tendance à prendre des photos en très grand angle. On aura donc tendance à s’approcher à moins d’un mètre du sujet pour capturer un portrait bien resserré.

A gauche, le double capteur arrière, à droite un selfieA gauche, le double capteur arrière, à droite un selfie

En selfie également, le Honor 7X propose un mode portrait, cette fois intégralement basé sur le logiciel et la reconnaissance de visage. Comme sur les autres smartphones Honor et Huawei, le résultat est plutôt convaincant dans l’ensemble, même si l’appareil photo a toujours du mal à gérer le traitement des cheveux et à en flouter certains qui dépassent un peu trop.

En extérieur, le Honor 7X s’en sort plutôt bien, en proposant des clichés particulièrement bien contrastés et des lignes bien définies. Il a cependant plus de mal à gérer les photos en faible luminosité, très bruitées et particulièrement floues. Reste que pour un appareil commercialisé à moins de 300 euros, le Honor 7X reste l’un des meilleurs photophones de sa catégorie.  

Oui pour ses performances

Le Honor 7X reste un appareil d’entrée de gamme, et c’est essentiellement sur ses performances que cela se ressent. Le smartphone est ainsi doté du processeur Kirin 659 de Huawei, soit un processeur milieu de gamme qui devrait suffit dans la majorité des cas, mais n’est cependant pas taillé pour la performance dans les jeux 3D. À l’usage, l’appareil souffre parfois de quelques ralentissements durant lesquels il vaudra mieux tuer les applications en cours afin de vider la mémoire vive, mais rien de rédhibitoire au quotidien.

Afin d’évaluer les performances du smartphone, nous lui avons fait passer deux tests de benchmarks : Geekbench 4 et 3DMark avec le test Slingshot Extreme. Dans les deux cas, nous avons comparé les résultats du Honor 7X avec d’autres appareils vendus dans la même gamme de prix, y compris le Honor 8, haut de gamme du constructeur l’an dernier qui peut être désormais trouvé à moins de 300 euros.


Geekbench 43DMark
Honor 7X (Kirin 659)3432421
Honor 6X (Kirin 655)  
3349
389
LG Q6 (Snapdragon 430)
2225229
Wileyfox Swift 2X (Snapdragon 430)
1868295
Honor 8 (Kirin 950)
6219948

On le voit, le Honor 7X s’en sort mieux que la plupart de ses concurrents, à l’exception du Honor 8, puce haut de gamme oblige. Il reste bien évidemment en deçà des appareils hauts de gamme, mais pour un smartphone neuf, les résultats sont particulièrement bons dans leur gamme de prix.

Concernant l’autonomie, nous avons pu utiliser le Honor 7X pendant plus de 26 heures de façon intensive sans discontinuer, avec des périodes d’écran en veille, et d’autres de navigation, dans un usage quotidien. Un résultat plutôt correct compte tenu du prix de l’appareil. On aurait cependant pu s’attendre à davantage avec la batterie de 3340 mAh du smartphone. On notera par ailleurs qu’une fois que la batterie descend sous les 50 %, elle a tendance à se vider particulièrement rapidement.

Oui pour son prix très attractif

Le Honor 6X était déjà l’un de nos smartphones favoris l’an dernier pour son rapport qualité-prix. Le Honor 7X va encore plus loin. Certes, il reprend le double capteur photo arrière du 6X, mais ajoute également un processeur plus puissant et surtout, un écran plus large avec de fines bordures.

Face au 7X, seuls quelques appareils peuvent s’en sortir, mais rarement aussi bien. On pense notamment au Moto G5 Plus de Motorola, mais dont le design commence à faire vieillot et qui ne propose pas non plus de double capteur. En dessous des 250 euros, grâce à l'ODR de 50 euros, et même de 300 euros, le Honor 7X est donc le meilleur smartphone en termes de rapport qualité-prix, comme son prédécesseur avant lui.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire