Honor 9 Lite : le test du smartphone avec double capteur pour les selfies

>>> Retrouvez notre comparatif des meilleurs smartphones

5 raison de craquer (ou pas) pour le Honor 9 Lite

Décidément, depuis l’été 2017, le rythme des sorties de Honor s’est considérablement accéléré. Après le Honor 9, le 6C Pro, le 7X et le View 10, le constructeur chinois a présenté début février un nouveau smartphone d’entrée de gamme, le Honor 9 Lite. Sur le papier, le smartphone n’est pas sans rappeler le Honor 7X dont il reprend l’écran au ratio 18:9 et le processeur Kirin 659. Cependant, le smartphone se veut plus compact et dispose également d’un double appareil photo frontal pour prendre des selfies en mode portrait. Pour savoir ce que vaut ce Honor 9 Lite à l’usage, la rédaction de Tom’s Guide l’a testé pour vous.

>>> Quels sont les meilleurs smartphones à moins de 200 € ?

Oui pour son excellente prise en main

Le Honor 9 Lite reprend dans les grandes lignes le design du Honor 7x. De face, on se retrouve dans les deux cas avec un grand écran 18:9 occupant une large place sur la façade, ainsi que le logo Honor en dessous de l’affichage. À droite, on va retrouver les boutons de contrôle du volume et la touche de mise sous tension, tandis qu’à droite se situe la trappe pour les cartes microSD et nano-SIM. Enfin, les deux smartphones proposent des connectiques similaires en bas avec, de gauche à droite, la prise audio jack 3,5 mm, une pris micro-USB et un haut-parleur.

Finalement, c’est en regardant l’arrière du smartphone que l’on distingue la principale différence entre les deux appareils en termes de design. Là où le Honor 7X arbore un dos en métal brossé, le constructeur a opté pour du verre sur son 9 Lite. La surface est particulièrement réfléchissante, quasiment comme un miroir, contrairement au Honor 9 où le dos en verre proposait des jeux de lumière. L’effet est particulièrement réussi même si, verre oblige, on regrette des traces de doigts particulièrement visibles. C’est également à l’arrière du Honor 9 Lite que l’on va retrouver le lecteur d’empreintes digitales ainsi que le double capteur photo.

Surtout, le Honor 9 Lite se veut plus compact que le 7X. Au lieu d’une diagonale d’écran de 5,93 pouces pour le 7X, l’affichage du Honor 9 Lite n’est que de 5,65 pouces. L’écran occupe 75,5 % de la surface du smartphone, contre 77 % pour le 7X, mais le fait d’avoir un écran moins large rend la prise en main particulièrement confortable. Nul besoin de se tordre les phalanges pour atteindre le bout de l’écran. Surtout, le dos en verre et les bords arrondis en aluminium brossé empêchent clairement le smartphone de glisser de la main.

Oui pour son bel affichage

On l’a vu, le Honor 9 Lite bénéficie d’un large écran de 5,65 pouces de diagonale qui occupe 75,5 % de la surface du smartphone. Un score qui n’est pas particulièrement impressionnant pour un écran 18:9, mais qui s’explique notamment par les bords arrondis tout autour de l’appareil.

En termes de caractéristiques, l’écran permet d’afficher 2160 pixels par 1080, soit une définition Full HD+. Généralement réservée aux smartphones milieu de gamme, elle s’affiche cette fois sur un appareil vendu à moins de 200 euros. On notera enfin que le smartphone affiche ainsi 428 pixels par pouce. Un score raisonnable qui permet de ne pas distinguer les pixels les uns des autres à une distance moyenne de 35 centimètres entre les yeux et l’écran.

>>> Écrans de smartphones : ces pixels qui ne servent à rien

Enfin, le Honor 9 Lite utilise une dalle IPS LCD qui offre un angle de vision plutôt large, ainsi qu’une bonne luminosité pour lire ses contenus, y compris en plein jour. Du côté de la température des couleurs, l’écran du smartphone a très légèrement tendance à tirer les couleurs vers le jaune. Cependant, comme toujours chez Huawei et Honor, il est possible de modifier la colorimétrie ainsi que la vivacité des couleurs dans les paramètres d’affichage. Une option toujours pratique pour adapter l’écran à vos besoins. On notera enfin que le Honor 9 Lite propose un mode nuit, baptisé « confort des yeux ». Celui peut être programmé pour s’activer chaque jour à une plage horaire définie.

Oui pour ses performances convenables

Puisqu’il emprunte le même processeur Kirin 659 que le Honor 7X, le Honor 9 Lite devrait logiquement avoir des performances identiques. On notera cependant que l’appareil dispose d’un gigaoctet de mémoire vive de moins, avec 4 Go pour le 7X et seulement 3 Go pour le 9 Lite.

>>> [Test] Honor 7X : faut-il craquer pour le smartphone milieu de gamme borderless ?

À l’usage, les performances semblent cependant identiques, que ce soit dans un usage quotidien classique pour passer d’une application à un autre en termes e fluidité du système, ou dans les jeux en 3D. Cependant, afin d’évaluer de façon plus précise les performances du Honor 9 Lite, nous l’avons comparé à quatre autres smartphones commercialisés peu ou prou au même tarif : le Honor 7X, le LG Q6, le Wileyfox Swift 2X et le Honor 8.

Nous avons soumis ces cinq smartphones à deux tests différents. Le premier, Geekbench 4, permet de mesurer la puissance de calcul brute de l’appareil. Le second, 3DMark Sling Shot Extreme, permet d’analyser ses performances 3D pour les jeux les plus exigeants.


Geekbench 4
3DMark
Honor 9 Lite (Kirin 659)3641
359
Honor 7X (Kirin 659)3432
421
LG Q6 (Snapdragon 430)2225
229
Wileyfox Swift 2X (Snapdragon 430)
1868
295
Honor 8 (Kirin 950)6219
948

On le voit, les performances du Honor 9 Lite sont extrêmement proches de celles du Honor 7X. Il parvient même à faire mieux en vitesse de calcul du processeur, même s’il est plus à la traîne pour les performances 3D. Dans tous les cas, le Honor 9 Lite est bien plus performant que les appareils de LG et Wileyfox, sortis l’an dernier, mais à des tarifs supérieurs à 200 euros. On notera cependant que le Honor 8, sorti il y a un an et demi et désormais trouvable à 250 euros, fait bien mieux que le 9 Lite, ancien smartphone haut de gamme oblige.

En termes d’autonomie cependant, on ne peut que regretter les faibles capacités du Honor 9 Lite. Si le 7X était déjà moyen avec une batterie de 3340 mAh tenant à peine plus de 26 heures, le Honor 9 Lite fait moins bien avec sa batterie de 3000 mAh. En l’utilisant sans discontinuer, alternant phases de veille, un peu de jeu, consultation des réseaux sociaux ou écoute de podcast, nous l’avons fait tenir pendant à peine 22 heures.

Oui pour les photos de bonne qualité

À l’instar du Honor 7X, le Honor 9 Lite bénéficie d’un double capteur photo à l’arrière, un principal et un secondaire de 2 mégapixels. Ce capteur secondaire ne permet pas de capturer des clichés en monochrome ou en zoom x2, mais simplement à capter davantage de lumière afin de générer un effet Bokeh de flou d’arrière-plan, et de pouvoir l’éditer après la capture de la photo. On notera par ailleurs que si le 7X permettait de capturer des photos de 16 mégapixels, le Honor 9 Lite se limite à 13 mégapixels.

Cependant, et c’est là l’un des principaux intérêts de l’appareil, le 9 Lite dispose également d’un double capteur photo en façade, pour les selfies. Là aussi, il s’agit d’un double capteur de 13+2 mégapixels, cependant l’ouverture de f/2,0 avant est plus grande que celle de f/2,2 à l'arrière.

>>> Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones pour la photo ?

Les smartphones Honor et Huawei permettent depuis bien longtemps de générer un effet de flou d’arrière-plan sur les selfies grâce à un traitement purement logiciel, sans double capteur. On serait donc en droit de s’interroger sur l’intérêt d’un double capteur photo. En fait, comme pour les clichés pris avec le capteur principal, le double capteur pour les selfies va permettre d’accentuer ou d’atténuer l’effet Bokeh, mais surtout d’offrir un traitement plus précis, notamment sur les contours des cheveux.

Afin d’évaluer les performances photo du Honor 9 Lite, nous avons pris des clichés dans plusieurs conditions. D’abord une photo de nuit, afin de voir comment il s’en sort en faible luminosité, puis une photo de paysage pour évaluer le contraste, la gestion du ciel et le rendu des couleurs, un portrait avec l’appareil photo arrière pour juger du mode portrait, puis une photo avec le capteur frontal en extérieur.

En faible luminosité, malgré le nombre de lumières fortes venant des lampadaires, des feux arrière des voitures ou des néons, le Honor 9 Lite s'en sort particulièrement bien. L'image reste particulièrement bruitée, mais l'appareil parvient à capturer les détails et à particulièrement bien gérer les contrastes de luminosité, sans halos disgracieux.


On le voit, en extérieur avec une luminosité élevée, le 9 Lite n’a pas de mal à saisir les contrastes ou les détails des branches. Il faut dire qu’avec un ciel aussi nuageux, peu de risque de bruler le ciel. Cependant, les couleurs sont plutôt fidèles et efficaces.

En mode portrait avec le double capteur arrière, on remarque également que le Honor 9 Lite s’est sort très bien. La peau tire clairement vers le rose, mais les cheveux sont plutôt bien détourés et le flou d’arrière-plan efficace. Dommage cependant qu’il ne soit pas possible de modifier l’intensité du flou d’arrière-plan a posteriori avec le double capteur arrière.

En selfie en extérieur, le smartphone n’a pas non plus de problème à gérer le mode portrait et propose un flou efficace en arrière-plan. Cependant, comme c’est le cas pour la plupart des appareils gérant l’effet Bokeh de manière logicielle, le Honor 9 Lite a du mal à gérer le contour des cheveux. On apprécie cependant fortement la possibilité de pouvoir régler a posteriori le flou d’arrière-plan selon un curseur proposé.

Oui pour son rapport qualité-prix imbattable

Le Honor 9 Lite est n’est pas irréprochable, très loin de là. Ses performances notamment sont clairement en deçà des smartphones milieu de gamme actuelle et son autonomie est décevante, même comparée au Honor 7X. Cependant, il fait mieux que son ainé de quelques mois sur plusieurs points plutôt intéressants, tout en étant disponible à un tarif cinquante euros inférieurs avec l’offre de réduction de 30 euros.

Du côté de la prise en main, le smartphone se veut plus compact, avec une meilleure préhension que le 7X, notamment grâce à son dos en verre, même si celui-ci prend les traces de doigts. Du côté de la photo, on apprécie particulièrement le double capteur en façade pour pouvoir jouer avec les effets de flou d’arrière-plan.

Lorsque nous avions testé le Honor 7X il y a quelques semaines à peine, nous l’avions considéré comme l’un des meilleurs smartphones d’entrée de gamme. Bien évidemment, c’est donc également le cas du Honor 9 Lite qui a également l’avantage de passer sous la barre symbolique des 200 euros.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • plutidium
    229 euros c est pas un prix sous les 200 euros !
  • MadBab
    229€ - 30€ ODR = 199€
    Et par rapport au Huawei P8 Lite 2017 / Honor 8 Lite, des régressions pour les parties photographies basse luminosité et autonomie et le son?