[Test] HTC One (M8) : le même, en mieux

Performances

À sa sortie, le HTC One premier du nom était l’un des smartphones les plus puissants du moment avec une puce Snapdragon 600. Mais rapidement, de nouveaux appareils dotés du très efficace Snapdragon 800 se sont succédé. Cette année, HTC ne sera pas précoce : il embarque la même puce que le Galaxy S5 de Samsung, un Snapdragon 801. Dans nos contrées, sa fréquence est de 2,3 GHz sur le One, alors qu’en Asie, elle atteint 2,5 GHz. Nous ne nous expliquons pas cette différence, mais que ceux qui sont obsédés par les chiffres se rassurent : les performances sont ici de très haut niveau. Les benchmarks sont tout simplement élogieux, ce qui se traduit en utilisation réelle par un fonctionnement sans un ralentissement, y compris dans les jeux les plus gourmands. Si tout cela est bien joli, impossible de fermer les yeux sur le fait que l’appareil triche dans les tests synthétiques.





En attestent les résultats obtenus dans AnTuTu et AnTuTu X, une version spécifique visant à contourner les optimisations des constructeurs. Dans le premier cas, le One passe en tête, devant tous ses concurrents. Dans l’autre, il n’est que troisième. Nos chiffres vont dans le même sens que nos confrères à travers le monde qui ont remarqué un comportement étrange dans les benchmarks. HTC ne s’en cache pas, puisqu’il s’agit pour eux d’une fonctionnalité et non d’une triche. Comment leur donner tort, alors qu’un menu spécifique donne effectivement accès à un mode appelé « High Performance » ? Les utilisateurs ne s’en plaindront pas, sauf que cela fausse complètement la comparaison entre les différents appareils.

Lire : Le HTC One (M8) triche dans les benchmarks

Plus de mémoire et d’autonomie

Deux giga-octets de mémoire sont implantés pour garantir une bonne fluidité du système notamment lors du multitâche, tandis que la mémoire de stockage se limite à 16 Go. Heureusement, un port microSD est enfin de la partie pour compenser cela, un enseignement sans doute du HTC One Max, le premier de la gamme a embarqué un tel lecteur. Par contre, les améliorations du Max en terme de batterie ne se traduisent pas vraiment sur cette nouvelle fiche technique.

Il est question de 2 600 mAh (non amovible), contre 2 300 sur le M7. Une faible évolution, surtout à l’heure où la concurrence atteint, voire dépasse allègrement les 3 000 mAh. Pour autant, l’autonomie est tout à fait acceptable puisqu’il nous a été possible de « tenir » plus d’une journée en utilisation normale. Une fonction se dédie même à ceux qui compte partir en excursion loin d’une prise jusqu’à 10 jours : l’Ultra Power Saving Mode. Concrètement, l’interface se minimalise et les connexions réseau sont optimisées. L’idée est très bonne et rappelle beaucoup celle du Galaxy S5.

VerdictSans surprise, le HTC One s’empare, temporairement, de la première place du podium Android en terme de performances. Mais l’arrivée du GS5, avec son processeur identique, mais plus rapide (2,5 GHz) pourrait bien lui ravir le trone. Dommage pour HTC de n’avoir appliqué la même fréquence ici qu’en Asie, sans quoi il se serait sans doute retrouvé à égalité.
Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
    Meilleurs commentaires
  • LoStrano
    Toujours possesseur du M7 et nouveau possesseur du M8 je peux dire que SI. Ça vaut la peine de changer. Ne fut-ce que pour la différence écran, son, réactivité (net différence - tout petit exemple: je veux envoyer un sms avec le M7 je commence à taper le prénom de la personne et j'attends que le téléphone me fasse des propositions. Je peux parfois attendre plus d'une seconde. Avec le M8 c'est instantané. Et je ne commence même pas à parler de l'ouverture d'application bien plus lourde).

    Mais en plus, la batterie, même sans utiliser leur mode éco d'énergie extrême je finis la journée (20h55 et One M8 débranché du secteur depuis 6h30) avec 55% de batterie. Avec le M7 je pouvais passer sur le secteur vers 16h30 parce que je me retrouvais avec 30% de batterie. Très intéressant pour le gros utilisateur que je suis.

    Mais ok, ils auraient pu placer un 8Mpx. :D
    1
  • Tous les commentaires
  • LoStrano
    Toujours possesseur du M7 et nouveau possesseur du M8 je peux dire que SI. Ça vaut la peine de changer. Ne fut-ce que pour la différence écran, son, réactivité (net différence - tout petit exemple: je veux envoyer un sms avec le M7 je commence à taper le prénom de la personne et j'attends que le téléphone me fasse des propositions. Je peux parfois attendre plus d'une seconde. Avec le M8 c'est instantané. Et je ne commence même pas à parler de l'ouverture d'application bien plus lourde).

    Mais en plus, la batterie, même sans utiliser leur mode éco d'énergie extrême je finis la journée (20h55 et One M8 débranché du secteur depuis 6h30) avec 55% de batterie. Avec le M7 je pouvais passer sur le secteur vers 16h30 parce que je me retrouvais avec 30% de batterie. Très intéressant pour le gros utilisateur que je suis.

    Mais ok, ils auraient pu placer un 8Mpx. :D
    1
  • KyrO_82
    Y'en a beaucoup qui font des photos 4K avec leur smartphone? Ne parlons même pas des vidéos. Le jour ou les écrans UHD auront été démocratisé, en pourra en reparler.
    Les gens qui font de la vraie photo destiné à être imprimée, accessoirement en grand format, ne font pas ça avec un smartphone.


    "L’Asus Padfone [...] parvient à être plus léger au prix d’une finition inférieur, les bords droits étant moins agréables à prendre en main."
    Voilà un arguments qu'on aurait aimé voir dans des tests de iPhone...
    0