[Test] HTC One (M8) : le même, en mieux

En 2013, le constructeur taïwanais HTC a fait forte impression en sortant le One, un smartphone haut de gamme, mais qui est passé pour beaucoup comme le téléphone de la dernière chance. Ce n’est un secret pour personne, la société est en difficulté financière depuis plusieurs années maintenant et ce produit se voulait être la solution pour retrouver le chemin vertueux des bénéfices.

À défaut d’avoir apporté la fortune à HTC, le One a eu le mérite de redéfinir le terme « téléphone haut de gamme », non pas par sa seule fiche technique, mais par sa qualité de fabrication. L'appareil tout d’aluminium vêtu offrait une prise en main excellente et un ressenti « luxueux » digne de son tarif, que de nombreux concurrents, accroc au plastique, peinent à justifier.
Pour autant, tout n’était pas parfait. Sorti plus tôt que ses compétiteurs, le HTC One était doté d’un processeur légèrement moins puissant, faisait l’impasse sur certaines fonctionnalités et péchait par un capteur photo décevant.

Un an plus tard, le HTC One nouveau est arrivé. Il ne se différencie que par son numéro de série, M8 contre M7 pour le prédécesseur, et cela signifie finalement beaucoup : le même, mais en mieux.

À n’en pas douter, ce nouveau HTC One est un excellent téléphone. Il est clairement supérieur à son prédécesseur, grâce à un design toujours plus abouti et raffiné. Ses performances de premier ordre en font un compétiteur solide face à la concurrence qui se prépare, du Galaxy S5 de Samsung au futur LG G3.

Par ailleurs, l’écran 5 pouces, l’usage sans retenu de l’aluminium et la présence d’un logement nano-SIM rappellent un autre téléphone testé sur Tom’s Guide : l’Asus Padfone. Il a été depuis mis à jour d’un point de vue matériel, avec une puce Snapdragon 800. Il parvient à être plus léger (145 grammes) au prix d’une finition inférieur, les bords droits étant moins agréables à prendre en main. Mais il s’agit clairement d’un concurrent aussi inattendu que sérieux compte tenu de la différence de prix et des performances.

Mais pour les possesseurs de HTC One M7, cette nouvelle version vaut-elle « le coup » de changer ? À vrai dire, pas vraiment. À l’heure actuelle, la configuration du premier One suffit encore à garantir une bonne fluidité au quotidien, la batterie n’est pas beaucoup plus petite (2 300 contre 2 600 mAh sur le nouveau) et sa principale faiblesse, le capteur photo, n’est pas corrigée. Pire, il perd la stabilisation optique, l’une de ses principales qualités. Alea jacta est.

Lire : Smartphone : lequel acheter ? Comment choisir ?

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
    Meilleurs commentaires
  • LoStrano
    Toujours possesseur du M7 et nouveau possesseur du M8 je peux dire que SI. Ça vaut la peine de changer. Ne fut-ce que pour la différence écran, son, réactivité (net différence - tout petit exemple: je veux envoyer un sms avec le M7 je commence à taper le prénom de la personne et j'attends que le téléphone me fasse des propositions. Je peux parfois attendre plus d'une seconde. Avec le M8 c'est instantané. Et je ne commence même pas à parler de l'ouverture d'application bien plus lourde).

    Mais en plus, la batterie, même sans utiliser leur mode éco d'énergie extrême je finis la journée (20h55 et One M8 débranché du secteur depuis 6h30) avec 55% de batterie. Avec le M7 je pouvais passer sur le secteur vers 16h30 parce que je me retrouvais avec 30% de batterie. Très intéressant pour le gros utilisateur que je suis.

    Mais ok, ils auraient pu placer un 8Mpx. :D
    1
  • Tous les commentaires
  • LoStrano
    Toujours possesseur du M7 et nouveau possesseur du M8 je peux dire que SI. Ça vaut la peine de changer. Ne fut-ce que pour la différence écran, son, réactivité (net différence - tout petit exemple: je veux envoyer un sms avec le M7 je commence à taper le prénom de la personne et j'attends que le téléphone me fasse des propositions. Je peux parfois attendre plus d'une seconde. Avec le M8 c'est instantané. Et je ne commence même pas à parler de l'ouverture d'application bien plus lourde).

    Mais en plus, la batterie, même sans utiliser leur mode éco d'énergie extrême je finis la journée (20h55 et One M8 débranché du secteur depuis 6h30) avec 55% de batterie. Avec le M7 je pouvais passer sur le secteur vers 16h30 parce que je me retrouvais avec 30% de batterie. Très intéressant pour le gros utilisateur que je suis.

    Mais ok, ils auraient pu placer un 8Mpx. :D
    1
  • KyrO_82
    Y'en a beaucoup qui font des photos 4K avec leur smartphone? Ne parlons même pas des vidéos. Le jour ou les écrans UHD auront été démocratisé, en pourra en reparler.
    Les gens qui font de la vraie photo destiné à être imprimée, accessoirement en grand format, ne font pas ça avec un smartphone.


    "L’Asus Padfone [...] parvient à être plus léger au prix d’une finition inférieur, les bords droits étant moins agréables à prendre en main."
    Voilà un arguments qu'on aurait aimé voir dans des tests de iPhone...
    0