[Test] Mate 20 Lite : faut-il craquer pour le clone du P Smart+ ?

Proposé à 399 € en prix conseillé, il s’inscrit sur un marché encore en développement et assez compliqué.

On y attend des performances de bonne tenue et des innovations techniques, d’autant plus que pour moins cher, d’autres constructeurs chinois proposent des alternatives très attractives comme le Pocophone F1 à 299 € ou encore le P Smart+ de… Huawei, vendu lui aussi à 299 €. 
Et c’est sans doute à cause de cette rivalité fratricide que le Mate 20 Lite aura le plus de mal à se démarquer.

>>> Quels sont les meilleurs smartphones à moins de 200 € ?

Parce que c’est un P Smart+ en plus cher

Lancé cet été, le P Smart+ est le premier smartphone à utiliser la puce Kirin 710, destinée à concurrencer le tout aussi récent Snapdragon 710 de Qualcomm. C’est la même puce que l’on retrouve aujourd’hui à bord du Mate 20 Lite. Et les points communs ne s’arrêtent pas là. En réalité, les deux mobiles partagent la quasi totalité de leurs composants, de la dalle de 6,3 pouces aux quatre capteurs photo. 

P Smart+ et Mate 20 LiteP Smart+ et Mate 20 LiteAu final, on ne relève que peu de différences techniques : une batterie de 410 mAh plus importante sur le Mate 20 Lite que sur son homologue, le P Smart+, un port USB-C et un capteur photo arrière qui de 20 mégapixels qui ouvre à f/1.8 sur le Mate 20 Lite contre un 16 mégapixels à f/2.0 sur l’autre dont les clichés profitent donc d’un peu moins de luminosité et d’une définition plus faible. Mais pour le reste, on pourrait se contenter de reprendre le test du P Smart+, qui avait d’ailleurs été apprécié par la rédaction.

Interrogé sur cette répétition de smartphones, Huawei nous a expliqué qu’ils ne visaient pas le même réseau de distribution. Le P Smart+ n’est disponible qu’en ligne alors que le Mate 20 Lite sera commercialisé en boutique et chez les opérateurs. Bien sûr, ce n’est pas une raison suffisante pour justifier les 100 € qui séparent ces deux smartphones presque identiques.

>>> [Test] Huawei P Smart + : que vaut le 1er smartphone équipé d'un Kirin 710 ?

Non, parce que son design aurait mérité mieux


Afin de le démarquer visuellement de son aîné, Huawei a remanié légèrement le design du Mate 20 Lite. Dommage, puisque le résultat semble moins bon qu’auparavant.

Ça ne joue que sur des aspects discrets puisque dans l’ensemble le Mate 20 Lite conserve une ergonomie satisfaisante. Fin, avec des bords arrondis et une grande dalle sans bords, il tient assez bien en main. On regrette juste l’abandon du contour mat, remplacé par une surface brillante qui a tendance à faire glisser l’appareil lorsqu’il est tenu à une main. 

Autre différence visuelle, l’arrière. Ici, C’est la disposition des éléments qui a été revue. Le double capteur s’est déplacé du côté pour venir se placer au centre, surplombant le capteur d’empreintes. L’ensemble est inclus dans un fond de plusieurs fines lignes grises. Au final, on perd la sobriété du Smart+ qui dénotait également par ses écritures verticales atypiques. 

Oui, pour ses performances

Comme dit en préambule, le Mate 20 Lite est architecturé autour de la nouvelle plateforme Kirin 710, un processeur de milieu de gamme qui a fait ses premières armes à bord du P Smart+. Les deux appareils étant quasiment identiques, les résultats de nos tests suivent la même logique. 

Sous 3DMark, il récolte ainsi 943 points, ce qui le place juste devant le Redmi Note 5. L’écart se creuse dans le test multicoeur de Geekbench où il récolte 5512 points, là ou le Snapdragon 636 du Redmi Note 5 plafonne à 4819 points. Un gain appréciable qui se repère à l’usage. Le système est fluide tant en navigation que dans ses menus. Même constat avec la reconnaissance faciale (possible grâce au Kirin 710) qui se révèle être très rapide et toujours fonctionnelle.

>>> [Test] Xiaomi Pocophone F1 : petit prix, mais très hautes performances

En jeu, le constat est légèrement plus nuancé. Dans PUBG, on observe quelques ralentissements assez fréquents avec les graphismes réglés en medium. Idem dans Asphalt 9, récemment sorti. Rien qui empêche de jouer, mais on atteint les limites de l’appareil.

Oui et non, pour ses photos

L’appareil photo arrière du Mate 20 Lite rassemble un capteur de 24 mégapixels et un second de 2 mégapixels, dédié à la profondeur de champ. Mis en concurrence avec le Galaxy S9 de Samsung, référence actuelle en termes de photo, il ne s’en sort pas mal du tout. Avec une bonne luminosité, ses clichés sont plutôt précis. On y trouve un peu de bruit, mais les détails restent nets. La colorimétrie est un peu flashy, en revanche.

L’écart se forme en faible luminosité. Les photos que l’on a prises ne sont pas dans le noir, mais dans la pénombre. Le résultat est assez décevant pour le Mate 20 Lite malgré son ouverture à f/1.8. Le bruit s’intensifie et surtout le cliché est très sombre, et ce, bien que le smartphone ait appliqué une correction à la volée. 

Oui, parce qu’il est compatible charge rapide

Huawei a eu la bonne idée de faire évoluer la connectique du P Smart+. Exit le microUSB. Il est remplacé sur le Mate 20 Lite par un USB-C bien plus moderne. De plus, ce dernier autorise la charge rapide et permet de charger l’appareil de 0 à 100 % en deux heures ou de regagner 50 % en 30 minutes.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire