[Test] Huawei P9 : tout pour la photo




Le nouveau haut de gamme de Huawei est là ! Le P9 débarque en France avec une idée en tête : concurrencer Samsung et ses Galaxy S7 et devenir la référence des smartphones sous Android. Pour y arriver, le P9 mise tout sur la photo, son double capteur et son partenariat avec Leica. Mais est-ce suffisant pour craquer ?

5 raisons de craquer (ou pas) pour le Huawei P9

1 - Oui - Parce qu’il beau et agréable à prendre en main

A première vue, le Huawei P9 n’a rien d’extraordinaire. Il est certes fin mais il est tout aussi quelconque que la plupart des concurrents. Pas de bords incurvés, pas d’écran en arrondi. Un banal smartphone Android en somme ? Pas si vite…

Car une fois en main, on oublie rapidement le classicisme du P9. Toucher agréable, nette impression de finesse, bords travaillés et finitions d’une grande qualité, le Smartphone de Huawei est tout simplement impeccable d’un point de vue design.

Deux subtilités confirment la réussite esthétique : le double capteur photo ne dépasse pas à l’arrière. Le « bump » (ou bosse) disgracieux et qui tend à se généraliser sur les smartphones est tout simplement absent du P9. Enfin, le deuxième détail est caché dans la trappe pour la carte SIM. Celle-ci contient non seulement un emplacement pour une deuxième SIM mais aussi un support pour les cartes microSD. Une trappe, trois possibilités, c’est malin.

2 - Oui - Parce qu’il fait de chouettes photos en noir et blanc

Le pari de Huawei avec ce P9 est de révolutionner la photo sur Smartphone, tout simplement. Pour y parvenir le haut de gamme du constructeur chinois mise sur deux atouts, un double capteur photo et l’association avec Leica. Dans les faits, là ou cette combinaison saut le plus aux yeux c’est sur les photos noir et blanc, le mode monochrome du P9.

Le fait est que l’un des deux capteurs est noir et blanc et le moins que l’on puisse dire c’est que sur les images, ça se voit. Les nuances de gris, le contraste ainsi que le rendu global des clichés rappelle avec réussite la touche de la célèbre marque allemande. Conséquence : on se surprend à privilégier le mode monochrome du P9 pour ses clichés plus originaux.

3 - Non - Parce que ce n’est pas le roi attendu de la photo

Révolutionner la photo sur mobile ne se réduit pas à réinventer la photo en noir et blanc sur smartphone. Et en la matière le P9 n’a pas tout à fait atteint les performances esquissées par le Samsung Galaxy S7. Ses photos sont légèrement inférieures en qualité, mais c’est surtout sur les performances en basse luminosité que l’écart se creuse. Là le haut de gamme se Samsung n’a toujours pas trouvé son égal. On note également une légère latence lors du déclenchement de la photo. C’est moins prégnant que sur le P8 mais c’est notable, surtout dans la guerre que se livrent les meilleurs photophones du moment.

En vidéo, les résultats sont très honnêtes, mais les puristes regretteront l’absence de 4K ainsi de stabilisation optique. En revanche le capteur frontal de 8 mégapixels est de très bonne facture et, pour peu que les conditions de luminosité soient correctes, promet d’excellents selfies.

4 - Non - Parce qu’il brule les mains

Lors de certains usages le Huawei P9 a tendance à bruler les doigts. Ce souci a été constaté lors de sessions de jeux, notamment sur des applications assez gourmandes (Asphalt 8 et Implosion, notamment). Au bout de quelques minutes la chauffe est notable rendant du même coup la préhension assez désagréable.

Le même souci de surchauffe se constate après une session prolongée de photo, notamment lorsqu’on s’amuse avec les réglages manuels ou après la prise de photo en rafale.

Fort heureusement, il ne faut qu’une dizaine de minutes de repos pour que le P9 reviennent à une température normale mais cette température exagérée marque sans doute un défaut d’optimisation du Smartphone.

5 - Oui - Parce que c’est une bonne alternative au Galaxy S7

Le trône du Samsung Galaxy S7 n’a pas vacillé. Le Huawei P9 est certes une bonne tentative de la part du constructeur chinois pour détrôner le Coréen mais il n’y parvient pas. A 699€, il offre néanmoins une excellente alternative à la référence du marché Android.

Concrètement le Kirin 955 est moins performant que le processeur Snapdragon 820 qui équipe le LG G5 ou les S7. Son APN est aussi moins performant que celui du Samsung, mais pour le reste, il fait souvent jeu égal, et finalement c’est déjà une sacrée réussite pour un acteur relativement nouveau.

>>> Lire : Le test du Samsung Galaxy S7 Edge

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Nitaii
    Pour un "test" on aurait bien aimé avoir au moins la taille de l'écran...
    0
  • Marcus_Clay
    5,2"
    0