[Test] LG G3 : plein les yeux !

Optimus UI passe au Flat Design

Fidèle à ses habitudes, LG a personnalisé la version d’Android embarquée sur le G3. Elle est basée sur la dernière mise à jour, à savoir Kitkat 4.4. La surcouche Optimus UI a été revue depuis le G2, des modifications qui sont surtout esthétiques. Le Flat Design, particulièrement à la mode depuis iOS 7, est ici adopté et étendu à tout l’OS. Ce n’est pas un mal, les icônes et les couleurs sont beaucoup plus réussies que l’ancienne mouture, à l’époque du G2 et du G Pro. Pour ne rien gâcher, l’ensemble est relativement léger, les animations ne souffrent d’aucune lenteur.

Le système de déverrouillage en touchant l’écran est toujours de la partie, avec la fonction Knock Code : il s’agit d’une combinaison de contact, visant à sécuriser l’accès au téléphone. Cela va de deux pressions à une multitude à différents endroits. Chaque zone peut être « tapée » entre 2 et 8 fois, offrant un total de 86 367 combinaisons selon LG.

Un assistant pour gérer ses notifications

Un nouvel assistant virtuel fait son apparition sur la page d’accueil : Smart notice. Il analyse les habitudes d’utilisation et n’hésite pas à relancer sur certaines notifications ou évènements, par exemple : rappeler un correspondant manqué ou nettoyer la mémoire du téléphone. Des informations liées à la météo peuvent aussi être affichées, suggérant de prendre un parapluie en cas de pluie notamment.

Enfin, le mode multitâche que l’on a pu découvrir sur le G Flex est également de la partie ici, un fonctionnement similaire à celui des appareils Samsung. Fluide et efficace, il n’y a en l’état aucun reproche à lui formuler.

VerdictRetravailler l’esthétique de la surcouche Optimus UI est une brillante idée. Si elle ne déborde pas de fonctionnalité en tout genre comme celle du Galaxy S5 de Samsung, elle a le mérite d’être lisible, clair et fonctionnelle. Et c’est le minimum que l’on peut attendre d’un OS mobile.
Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire