[Test Antivirus] McAfee LiveSafe 2017

5 raisons d’adopter ou non McAfee LiveSafe 2017

Depuis plusieurs années, nous invitons McAfee à repenser intégralement son logiciel qui souffre d’une efficacité médiocre et d’une interface utilisateur périmée, inadaptée au produit et particulièrement peu conviviale. Il semble que l’éditeur se soit enfin décidé à remodeler son produit pour 2017. Mais pour l’instant, McAfee n’en est qu’à mi-chemin de ce parcours. L’éditeur n’a pour l’instant travaillé que sur les moteurs et son infrastructure, la remise à neuf de l’interface utilisateur étant attendue vers le printemps 2017. Pour l’instant, les nouveaux boucliers semblent encore manquer un peu de maturité, même si ces protections complètent bien les lignes défensives intégrées à Windows 10. On aura donc à cœur de retester ce McAfee « cru 2017 » au printemps prochain, afin de découvrir le nouveau visage de la suite, l’éditeur s’évertuant à proposer au moins deux évolutions majeures chaque année. Mais peut-on dès à présent lui faire simplement confiance pour protéger totalement nos PC ? Réponse ci-dessous.
>> Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité ?

1 - Oui, pour son impact réduit

S’il est un domaine où McAfee progresse bien depuis deux ans, c’est celui concernant l’impact de la suite sur les performances du PC. Doté d’un nouveau moteur de détection confiant davantage de traitements au Cloud, McAfee 2017 se montre plus léger que les éditions précédentes. Cela se traduit par un impact bien moins marqué sur la mémoire vive, ce qui rend enfin la suite plus adaptée aux petits PC à bas coût (dotés de moins de 2 Go de RAM et d’un processeur poussif). Il est d'ailleurs souvent fourni en version d’essai sur ce genre de configuration (McAfee est l’un des éditeurs qui financent le plus les constructeurs pour être incorporés par défaut sur les PC sortis d’usine).
La suite est si légère que Windows 10 se montre plus véloce avec que sans, tout au moins sur les Benchmarks même si ce gain n’est jamais vraiment sensible pour l’utilisateur.

2 - Oui, pour son approche vraiment multi-device

LiveSafe de McAfee est probablement la seule offre du marché à offrir une protection sur un nombre illimité d’appareils. Vous achetez un seul LiveSafe et vous protégez tous les PC, tous les Macs, tous les smartphones et tablettes Android, et même les appareils iOS (dans une moindre mesure) présents dans le foyer.
Il y a toutefois un bémol. McAfee n’est pas allé tout à fait au bout de sa logique (craignant probablement des abus) et sa protection True Key est limitée à 5 utilisateurs (pas de limites d’appareils par utilisateur). En outre, le tableau de bord de contrôle des postes et mobiles du foyer reste intégré à la suite Windows et se montre très limité au niveau des interactions. On attend toujours une vraie console Web façon Bitdefender ou Kaspersky.
En outre on regrettera que le contrôle parental, qui prend tout son sens dans le cadre d’une suite multi-appareils, reste très archaïque et peu efficace. McAfee développe en parallèle une autre solution « McAfee Family Protection » qui nous paraît bien plus moderne, mais l’éditeur ne l’a pas jugé assez « mature » pour être insérée dans sa suite. On suppose en réalité que l’intégration de ce service Web n’est pas pensée pour l’interface actuelle de la suite, mais plutôt pour la nouvelle interface attendue en 2017. On en saura plus au printemps.

3 - Oui, pour la richesse de la suite

La suite est truffée de modules plus ou moins utiles. Malheureusement, son interface - déplaisante au possible - ne facilite pas vraiment leur découverte et leur accès.
Outre les classiques antimalwares, pare-feu, antispam et contrôle parental, on trouve dans LiveSafe des modules plus originaux. On passera vite sur la fonction d’optimisation du PC qui se contente de nettoyer les traces des navigateurs et les fichiers temporaires, et la fonction Shredder de destruction définitive des fichiers, pour s’intéresser davantage à la fonction True Key qui permet de sécuriser vos mots de passe des sites et applications Web, et qui utilise une authentification biométrique pour vous reconnaître (voix, visage, code Pin, etc.). Cette authentification peut être double, comme par exemple mixer votre voix et la présence de votre smartphone pour vous identifier. On aurait apprécié une pleine intégration avec Windows Hello plutôt qu’un système séparé, mais force est de reconnaître que cette authentification rend la gestion de vos mots de passe plus conviviale (ce qui la différencie fortement des équivalents présents chez Norton et Kaspersky) et fonctionne sur tous vos appareils y compris mobiles (PC, Mac, Android, iOS).
Autre fonction intéressante, Personal Locker permet de transférer vos fichiers les plus personnels et les plus confidentiels dans le cloud sous forme totalement chiffrée et sécurisée avec une authentification biométrique (voix ou visage) pour confirmer l’accès à ces documents.
Enfin, on aime assez le moniteur de trafic (outil technique pour comprendre ce qui se passe sur son ordinateur) et l’analyseur de vulnérabilités qui ne se contente pas de vérifier que Windows est bien à jour, mais se soucie également des navigateurs et principaux logiciels (PDF, Java, etc.).

4 - Non, pour son efficacité inférieure aux meilleurs

McAfee n’a pas la réputation d’être la suite la plus efficace du marché. Les autres laboratoires de tests ne la donnent que rarement dans le trio de tête.
Sur nos tests, la suite se montre assez peu efficace à bloquer dès le départ les menaces que l’on télécharge ou que l’on copie d’une clé vers le PC par exemple, sans chercher à les exécuter. Elle se montre lente à afficher une alerte après avoir repéré et éliminé un danger, ce qui n’inspire pas une confiance absolue dans ses boucliers. Dans un même ordre d’idées, la protection Web vous alerte lorsque vous tentez de télécharger un programme inconnu ou qui n’est pas celui auquel vous vous attendez, mais sans réellement vous en dissuader ni vous en empêcher.
Mais surtout, la protection Web s’est montrée très décevante face aux sites de Phishing et aux sites d’arnaque. Elle n’embarque aucune intelligence et se contente d’exploiter une base d’URL dangereuses qui ne nous a pas paru être mise à jour avec suffisamment de célérité pour être efficace.
Toutefois, le logiciel s’est montré suffisamment proactif pour empêcher toute infection grave durant la phase de tests, même si certaines petites choses (tenant plus de l’adware que de la menace) ont pu infiltrer ses défenses.
Prises séparément, les protections de McAfee ne font globalement pas beaucoup mieux que celles proposées en standard par Windows. Mais en combinant celles de Windows et celle de la suite, la sécurité de la machine et de vos données s’en trouve incontestablement renforcée. Si vous êtes un utilisateur fidèle à la suite, vous ne serez donc - a priori - pas plus en danger que si vous optiez pour une autre solution du marché, hormis sur les sites de phishing.

5 - Non, parce qu’elle est hors de prix

McAfee se refuse à l’admettre, mais au prix de 89,95€, LiveSafe est tout simplement la suite qui affiche le plus mauvais rapport qualité/prix, à moins de disposer de bien plus de 10 appareils à protéger. Certes, McAfee n’a pas encore peaufiné sa copie. La version attendue au Printemps devrait apporter une nouvelle interface et des protections plus matures. Mais l’éditeur devra aussi revoir sa grille tarifaire s’il veut offrir un produit compétitif.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire