Xbox One X : on craque ou pas pour la console 4K de Microsoft?

Un peu plus d'un an après la sortie de la Xbox One S, Microsoft récidive en sortant une toute nouvelle version de sa console. Sans entrer en concurrence avec la One S, qui continue à être commercialisée, la Xbox One X se dédie surtout aux joueurs les plus exigeants, ceux pour lesquels le framerate et la qualité d’image priment par-dessus tout. Car si l’appareil connaît quelques (légers) changements esthétiques, c’est surtout au niveau matériel qu’elle évolue : la Xbox One X est désormais dotée d’un processeur AMD 8 cœurs cadencé à 2,3 GHz (contre 1,75 GHz pour la One S), de 12 Go de RAM (contre 8 Go pour la One S) et propose un GPU nanti de 40 unités de calculs à 1172 MHz (contre 12 unités à 914 MHz pour la One S). Au final, là où la One S disposait d’une puissance de calcul de 1,4 Teraflops, la One X profite d’une puissance de 6 Teraflops et d’une bande passante de 326 Go/s.
Et c’est sur de telles spécificités que Microsoft compte s’appuyer pour promouvoir sa nouvelle console de jeu, car l’appareil franchit désormais la barre du 4K, tant pour la vidéo (ce que fait déjà la One S), mais aussi et surtout pour les jeux. La machine supplante même la PS4 Pro de Sony, puisqu’elle est capable d’afficher une image en 4K tout en se maintenant à 60 FPS.
Alors, est-il raisonnable de craquer pour cette nouvelle console commercialisée près de 500 euros, ou mieux vaut-il se tourner de la One S qui vaut moitié moins ?


1 - Oui, parce que la console est toujours aussi attrayante

Si vous ne possédez pas encore de Xbox One S, disposez d'un portefeuille bien garni et souhaitez vous équiper sur le long terme, la One X peut constituer un choix judicieux. L’appareil profite d’un design plutôt classieux et d’une apparence beaucoup moins « grosse brique » que la toute première Xbox One sortie en 2013. Tout comme sur la One S, le bloc d’alimentation est directement intégré à la console (ce qui n’était pas avec la Xbox One première du nom). Ses dimensions n’ont que très peu varié par rapport à la One S, comme indiqué dans le tableau ci-dessous :


Xbox OneXbox One SXbox One X
Dimensions33,2 x 27,3 x 8,3 cm29,5 x 22,9 x 6,4 cm29,99 x 23,97 x 5,99 cm
Poids3,2 kg2,94 kg3,81 kg
Alimentationexterne (+630 g)interneinterne

Si la console est légèrement plus longue et plus large que la One S, elle est cependant moins épaisse. Certes, elle pèse près d’un kg de plus, mais comme il s’agit d’une console de salon et non d’un appareil portable, cela n’a aucune incidence sur son attrait.
L’appareil dispose par ailleurs de trois ports USB 3.0, de deux connecteurs HDMI (un en entrée en HDMI 1.4b, et un autre en sortie en HDMI 2.0b), d’un port Ethernet et d’un S/PDIF. Mais alors, pourquoi préférer la One X à la One S ? Tout simplement parce que la console mise sur l’avenir, notamment grâce à la puissance qu’elle délivre. En revanche, comme nous allons le voir, il va falloir patienter un peu avant d’en profiter à 100%, car la console n’en est qu’à ses balbutiements, comme nous allons le voir dans ce qui suit.
Enfin dernier bon point : Microsoft n'a de cesse de vouloir améliorer l'interface de ses consoles. Certes, les diverses mises à jour que la Xbox One et la Xbox One S ont connues cette année n'ont pas toujours été très heureuses, mais les choses s'améliorent et on commence réellement à profiter d'un environnement fluide, clair et facilement personnalisable. Rappelons au final que la Xbox One, la Xbox One S et la Xbox One profitent toutes trois de la même interface.


2 - Non, parce que nous ne sommes toujours pas convaincus par la 4K

Nous avons testé la nouvelle console sur une TV 4K, une Panasonic TX-50CX700E plus précisément (laquelle n’est malheureusement pas HDR – nous ne manquerons pas de mettre à jour cet article dès que possible en effectuant de nouveaux tests sur un modèle prenant en charge cette norme). Si l’aspect graphique des jeux est censé s’améliorer, la différence avec la Xbox One S est vraiment très suggestive et ne sera guère visible au grand public. La 4K n’apporte pas un changement aussi majeur que celui que l’on a pu connaître avec l’avènement de la HD il y a de ça une dizaine d’années.
Autre point sur lequel Microsoft communique : la fluidité. L’appareil délivre en effet un débit de 60 images/seconde, quelle que soit la résolution adoptée. En clair, même en 4K, l’image doit rester à 60 fps. Nous avons pu constater quelques améliorations de fluidité dans les jeux que nous avons testés. En revanche, notez au passage que nous avons perçu quelques freezes d’à peine une demi-seconde en jouant à FIFA 18. Rien de réellement gênant en soi, mais ça fait un peu « tache » et l’on espère qu’un patch sera rapidement déployé pour régler le problème.

3 - Oui, mais il va falloir encore attendre un peu

Nous avions testé la PS4 Pro l’an passé et avions été déçus par le faible gain de performances que la console de Sony apportait. S’il nous fallait effectuer un match entre les deux, notre choix pencherait légèrement en faveur de la Xbox One X, qui délivre du 1080 et de la 4K en 60 FPS, et qui profite d’un lecteur Blu-Ray 4K. Le gain de puissance est tout de même davantage perceptible que sur la PS4 Pro. Néanmoins, il va falloir se montrer patient. À l’heure où nous écrivons ces lignes, seuls sept titres sont optimisés pour la One X : il s’agit de FIFA 18, Gears of War 4, Killer Instinct, Quantum Break, Star Star Wars Battlefront II, DisneyLand Adventures et Super Lucky’s Tale. D’autres titres, et notamment Forza Motorsport 7, Halo 5, Minecraft, Recore ou Rise of the Tomb Raider, devraient à terme être mis à jour et profiter d’une édition 4K. Nous avions eu d’ailleurs l’opportunité de découvrir une préversion de l’update de Tomb Raider en août dernier, mais celle-ci n’est toujours pas disponible. Bref, la console sort un peu trop précipitamment et il semble que les éditeurs n'aient pas eu le temps de peaufiner leurs titres comme il se doit.

4 - Oui, parce qu’elle est compatible à 100 % avec les autres modèles

La Xbox One X conserve l’intégralité de la logithèque développée depuis la sortie de la Xbox One sortie en 2013, et c’est plutôt une bonne chose. Par ailleurs, Microsoft ayant énormément œuvré sur la rétrocompatibilité de sa console, on dispose d’un accès à plus de 420 jeux issus de la Xbox 360, et depuis peu, à une dizaine de titres provenant de la Xbox première du nom. Enfin, quatre jeux (Halo 3, Oblivion, Assassin’s Creed et Fallout 3) ont même été optimisés pour la One X.
L’autre bonne nouvelle, c’est que la console est également compatible avec les accessoires de la One et de la One S. Par conséquent, vous pouvez ressortir vos anciennes manettes afin de les connecter à la One X. Et si vous êtes utilisateur d’un capteur Kinect, retenez que le dispositif est lui aussi entièrement compatible avec la nouvelle console via un adaptateur USB 3.0 commercialisé 40 euros par Microsoft. Notez cependant que, Microsoft ayant décidé d’arrêter la production de cet accessoire, il ne devrait théoriquement plus y avoir de nouveaux titres compatibles Kinect (ils n’étaient de toute façon de moins en moins nombreux depuis deux ans).

5 - Non, parce que la facture est trop salée

Par défaut, la console est accompagnée d’un disque interne de 1 To. Elle fait mieux que la version « de base » de la One S, qui est livrée avec un disque de 500 Go. Mais elle fait moins bien que certaines éditions de cette même One S (on pense notamment à la version rouge Gears Of War 4), qui se dote d’un espace interne de 2 To. Et ça fait toute la différence, car avec seulement 1 To, la console montre rapidement ses limites. La plupart des titres nécessitent entre 20 et 50 Go d’espace disque, quand d’autres (comme Forza Motorsport 7) exigent près de 100 Go pour être installés. À ce rythme, ne comptez pas pouvoir installer plus d’une quinzaine de jeux sur la console.
C’est d’autant plus regrettable que la console est tout de même commercialisée près de 500 euros. À ce tarif, on aurait vraiment apprécié que Microsoft propose un disque de 2 To. Au final, la Xbox One X est actuellement la plus onéreuse des consoles de dernière génération, et c'est peut-être son principal défaut. Microsoft souhaite visiblement en faire une console « de luxe », mais ce genre de produit n'est pas vraiment dans la mentalité des joueurs sur console (et ne l'a jamais été, à l'exception de la Neo Geo il y a plus de 25 ans). Dommage, car 100 ou 150 euros en moins et la Xbox One X pourrait faire un malheur. dans le monde vidéoludique.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • jvfete
    "il semble que les éditeurs n'aient pas eu le temps de peaufiner leurs titres comme il se doit. "

    C'est une blague ?
    Il y a plus de 165 jeux optimisés ou prévus pour l'être sur XBox One X !
    C'est du jamais vu !
    Reseignez vous ! http://www.xboxygen.com/News/25574-Xbox-One-X-plus-de-160-jeux-optimises-voici-la-liste-et-les-infos

    "Nous avons testé la nouvelle console sur une TV 4K laquelle n’est malheureusement pas HDR"

    Mettez à jour votre article d'urgence !
    Le HDR est un gain incroyable !
    La différence se ressent fortement !

    "la différence avec la Xbox One S est vraiment très suggestive et ne sera guère visible au grand public."

    C'est une blague ?
    Le niveau de détails plus élevé, la distance d'affichage plus lointaine, l'antialiasing parfait, les meilleures ombres, les textures 4K, etc...
    Tout concours à de meilleurs visuels.

    "La 4K n’apporte pas un changement aussi majeur que celui que l’on a pu connaître avec l’avènement de la HD il y a de ça une dizaine d’années."

    Mince dans ce cas vous serez blasés pour le restant de vos jours !
    Aucun gap ne saurait être aussi fort que le passage de la SD cathodique à la HD numérique !
    Le HDR par contre est un gap plus appréciable.

    "Autre point sur lequel Microsoft communique : la fluidité. L’appareil délivre en effet un débit de 60 images/seconde, quelle que soit la résolution adoptée. En clair, même en 4K, l’image doit rester à 60 fps."

    Non !
    MS dit juste que sa console en est capable.
    A charge des développeurs de le proposer ou non.
    De plus, une image ne reste pas à 60fps ! Cela ne veut rien dire.
    Une image est une image.
    Et La XBox One X peut en délivrer 60 par seconde
    0