[Test] OnePlus 6T : une succession réussie

S’il y a une chose que l’on ne peut pas reprocher à OnePlus, c’est bien sa régularité dans la production de nouveaux smartphones. Là où certains constructeurs sortent des appareils tous les mois, OnePlus s’est fixé une ligne de conduite et n’en dévie pas : un nouveau smartphone tous les semestres, point barre. Et comme à l’accoutumée, celui qui sort cet automne est en fait une version « améliorée » de celui qui a été dévoilé au printemps dernier. En conséquence, il ne faut pas s’attendre à une débauche d’innovations délirantes sur le OnePlus 6T. Ce n’est pas dans la politique de la maison. En revanche, le OnePlus 6T propose une floraison de petites nouveautés et d’améliorations en tous genres. Mais justifient-elles pour autant un nouvel achat ? Alors, on craque pour le nouveau smartphone de OnePlus, ou on conserve l’ancien modèle ?

Oui, parce que l'appareil est toujours aussi classe

Le premier changement que l’on constate concernant le OnePlus 6T concerne la taille de l’appareil. Là où le 6 est un smartphone 6,28", le 6T gagne quelques dixièmes de millimètres, puisqu'il s'agit d'un appareil de 6,41". Un modèle plus grand en somme, mais guère plus encombrant à l'usage, rassurez-vous. Et puisque son ratio taille totale/taille d’écran passe de 83,8 à 86%, on y gagne en surface d’affichage et en confort d’utilisation.
L’arrière de l’appareil ressemble beaucoup au précédent modèle, avec ses capteurs photo et son flash situé dans la partie haute du smartphone, mais en plein centre. On remarque cependant une très grosse différence : il n’y a plus de capteur d’empreinte ! Pas de panique pour celles et ceux qui ne peuvent pas se passer de ce mode de déverrouillage et d’authentification sur leur smartphone. Le capteur d’empreinte est désormais logé dans l’écran.


Deuxième nouveauté : l’encoche à l’avant, qui accueille le capteur photo, est nettement plus petite. OnePlus a logé le haut-parleur dans un interstice situé entre l’écran et le boîtier de l’appareil. Le résultat est encore plus agréable visuellement parlant que le OnePlus 6, qui constituait déjà un smartphone de haut vol en termes de design.

Autre nouveauté : on profite désormais d’un revêtement à l’avant en Gorilla Glass 6 (contre du Gorilla Glass 5 pour le OnePlus 6). À l’arrière, en revanche, on a toujours à faire du Gorilla Glass 5.

Enfin, dernier petit changement, qui risque peut-être de déplaire aux défenseurs de la prise jack : OnePlus s’en est définitivement affranchi sur le OnePlus 6T. Cela ne constitue pas une réelle surprise, puisque la quasi-totalité des fabricants de smartphones de milieu et de haut de gamme ayant abandonné l’ancestrale prise, il était logique que OnePlus leur emboîte le pas. Un adaptateur est néanmoins fourni pour celles et ceux qui souhaitent continuer à utiliser leurs écouteurs ou leur casque en filaire.


OnePlus 6
OnePlus 6T
Taille
6,28"6,41"
Taux d'occupation de l'écran
83,8%86%
Ratio
19:9

Dimensions
15,57 x 7,54 x 0,78 cm

Poids187
177 grammes187 grammes
Définition
1080 x 2280 pixels (402 ppi)
1080 x 2280 pixels (402 ppi)
Processeur
Snapdragon 845Snapdragon 845
RAM / Stockage
6 ou 8 Go6 ou 8 Go
Stockage
64 ou 128 Go128 ou 256 Go
Capteurs photo arrière16 MP (f/1.7) + 20 MP (f/1.7)
16 MP (f/1.7) + 20 MP (f/1.7)
Capteurs photo avant16 MP (f/2.0)
16 MP (f/2.0)
Batterie
3300 mAh
3700 mAh

Oui, parce qu'il est toujours aussi performant

Côté processeur, le OnePlus 6T est équipé d'un Snapdragon 845... Le même CPU qui faisait déjà palpiter le OnePlus 6. L'appareil est toujours aussi bien fourni côté mémoire, puisqu'on y trouve 6 ou 8 Go de RAM, tout comme sur son prédécesseur. L'unique différence de ce modèle tient dans sa capacité de stockage : la version 64 Go disparaît, et seules subsistent les éditions 128 et 256 Go. Comme vous pouvez le constater sur le tableau ci-dessous, le smartphone tient toujours aussi bien la route face aux concurrents haut de gamme qui ne sont pas équipés d'un Snapdragon 845 (Huawei Mate 20 Pro, Samsung Galaxy S9).


Et il fait même mieux que les autres modèles qui sont quant eux nantis du même processeur (OnePlus 6T, Google Pixel 3XL et Pocophone F1). Même si l'iPhone Xs est toujours plus puissant sous Geekbench que n'importe quel smartphone Android, l'appareil d'Apple est loin derrière le OnePlus 6T sous 3DMark. De là à en déduire que les deux smartphones jouent à armes égales, il n'y a qu'un pas. Bref, le OnePlus 6T est sans aucun doute l'un des smartphones les plus puissants de cette fin d'année : parfait pour jouer aux titres les plus gourmands, faire du traitement (léger) de photos ou de vidéos, et surtout sans subir des ralentissements à répétition. 


Geekbench 4 Multicore3DMark Slingshot Extreme
OnePlus 6T(Snapdragon 845)89484655
OnePlus 6 (Snapdragon 845)
9022
4668
Google Pixel 3XL(Snapdragon 845)72153112
Xiaomi Pocophone F1 (Snapdragon 845)
9033
4000
iPhone Xs(A12 bionic)114293686
Huawei Mate 20 Pro (Kirin 980)97183578
Samsung Galaxy S9 (Exynos 9810)
8756
3236

Oui, parce que la partie photo est toujours aussi bonne

En matière de prises de vue, aucun changement notable n'est à signaler côté matériel. On dispose toujours d'un double capteur à l'arrière en 16 + 20 MP, et d'un autre situé à l'avant en 16 MP. Les photos prises en pleine lumière sont juste parfaites, tant au niveau des détails, que de la colorimétrie respectée (le OnePlus 6T ne force pas sur les couleurs pour restituer des clichés plus pimpants et éclatants, comme c'est malheureusement trop souvent le cas aujourd'hui).
Mais c’est sans doute en photo de nuit (ou basse luminosité) que le OnePlus 6T a fait ses plus gros progrès. Deux possibilités existent pour son utilisateur : prendre une photo classique, ou choisir spécifiquement le mode nuit. Celui-ci demande un temps de traitement de quelques petites secondes puisqu’il prend une série de photos pour ensuite les combiner entre elles. Mais le résultat vaut largement les 2/3 secondes de patience à observer.

Même dans des conditions de luminosité très faibles, les clichés sont très réussis et il faudra vraiment zoomer dans les détails pour voir les quelques imperfections (comme une tendance au lissage qu’on lui pardonne volontiers). S’il n’est pas tout à fait au niveau du Pixel 3 ou des derniers smartphones Huawei (Mate 20 Pro et P20 Pro) sur les photos de nuit, l’écart est relativement faible. Et surtout il est inexistant avec les autres smartphones haut de gamme du marché, voire inversé quand on compare ses performances à celles des derniers iPhone.








La partie vidéo est elle aussi pleinement satisfaisante : là encore, les couleurs sont respectées et surtout, on peut se permettre des petits travellings sans subir des saccades causées par le stabilisateur qui tente de faire (mal) son boulot.

Oui, parce que OnePlus a fait des efforts en matière d'autonomie

Certes, l'autonomie était vraiment très correcte sur le OnePlus 6 (lire notre face à face : OnePlus 6 vs Xiaomi Pocophone F1). Mais on était en droit d'attendre d'un smartphone de si grande taille et aux performances si alléchantes de profiter d'une batterie de très grande capacité. C'est ce qu'a probablement constaté OnePlus, puisque l'autonomie de l'appareil s'est améliorée. Nous avons soumis à l'appareil à notre test maison, qui consiste à l'employer dans diverses situations quotidiennes : lire une vidéo streamée pendant une heure, passer des appels, utiliser le GPS pendant une heure également, surfer le Web à différents moments de la journée, chatter sur Facebook Messenger de manière intensive... Là où le OnePlus 6 tenait un peu plus d'une journée et demie, le OnePlus 6T frôle les deux jours. Le passage à Android 9 y est peut-être aussi pour quelque chose, puisqu’à en croire Google, l'OS sait mieux gérer sa consommation énergétique.

Oui, parce que son prix reste très compétitif, même si...

Le OnePlus 6T est disponible dans 3 éditions : la première en 6 Go pour 128 Go de stockage, qui s'affiche à 559 €. La deuxième dispose de 8 Go pour 128 Go et vaut 589 €. Quant à la dernière, la plus puissante, elle profite de 8 Go pour 256 Go de stockage et est commercialisée à 639 €. Notez par ailleurs que l'appareil est vendu dans deux coloris : l'un en midnight black (noir mat) et l'autre en miroir black.

Au final, le OnePlus 6T constitue l'un des meilleurs smartphones de cette fin d'année, d'autant que l'appareil reste fidèle à la gamme tarifaire que son fabricant s'est toujours fixé. Alors oui, il peut sembler plus cher que le OnePlus 6 sorti il y a quelques mois, mais rappelons que la version à de ce dernier qui s'affichait à 519 euros n'était équipé que de 64 Go d'espace de stockage. L'édition pourvue de 128 Go était commercialisée 569 €, soit 10 € de plus que le 6T à capacités de stockage équivalentes.

Néanmoins, si le OnePlus 6T représente toujours une très belle affaire, on ne peut s'empêcher de penser à Xiaomi et son Pocophone F1 sorti en septembre dernier. Le smartphone chinois offre des performances similaires, et même s'il lui reste encore un peu de progrès à faire en matière de photos et que son design n'est aussi réussi que celui du OnePlus 6T, il est encore meilleur en autonomie et s'affiche surtout à un prix inférieur de 200 €. 

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
4 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • stherneria
    Hey! Je cherche un partenaire sexuel. Mon surnom migiri95. Trouvez-moi ici http://badoosex.gq
  • lambda42
    Pas de LED de notifications, c'est très problématique, et DAS très elevé.
  • rjuchs
    La led de notif est directement sur l'écran du tel donc plus besoin de led,et sinon l'appli noled est la :)
    pour le DAS il n'ets pas si élevé que ça puisqu'il est à 1.552 W/kg et je rappel que la limite en France est à 2 W/kg ce qui est déjà très faible, (un voir le plus faible au monde).
  • lambda42
    @RJUCHS
    Son DAS est de 1,269 W/kg, il fait partie des plus mauvais élèves.

    Où est que tu as vu que "La led de notif est directement sur l'écran" ??? dans tes rêves ???

    Quant à NoLed les commentaires sur le forum OnePlus disent que l'appli consomme de la batterie et qu'il y a des problèmes de Burn sur la dalle.