Casque antibruit : test du Philips SHN9500

Pas forcément attendu dans le domaine des casques audio, Philips tente pourtant d’y marquer sa différence avec ce modèle au design élégant, n’adoptant pas les formes ovales de la concurrence. Si le design est très réussi, la finition l’est beaucoup moins. Ça craque dès que l’on manipule les glissières d’ajustement, la confiance n’est pas au rendez-vous. Question confort, la forme très droite des écouteurs s’accorde difficilement avec celle arrondie des grandes oreilles qui risquent ainsi de toucher les bords. 

Une qualité sonore très honnête

Philips s’en sort relativement bien question qualité sonore avec ce modèle. Le SHN9500 n’est bien évidemment pas au niveau des cadors de notre sélection, mais délivre un rendu honnête. Parmi les reproches, on notera toutefois un manque de précision (les sons ou différents instruments se détachent mal les uns des autres) et de mise en avant des aigus, noyés dans les médiums

Retrouvez notre comparatif des casques antibruit

Mais là où le bât blesse vraiment reste le domaine de la réduction de bruit. De ce côté là, le Philips est presque inopérant. Un bruit persistant un peu trop fort ne sera filtré qu’en partie. En situation réelle, ce casque n’arrive par exemple pas à masquer le bruit d’une soufflerie de climatisation dans notre bureau. Autre grief, le SHN9500 émet un souffle continu lors de l’activation de l’annulation de phase. On a donc connu bien plus efficace.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire