[Test] EOS M : Les qualités d’un reflex au format d’un compact ?

Un hybride au volume conséquent

Capteur de format APS-C oblige (présents sur les Nex et de nombreux boitiers reflex amateurs et experts), cet EOS d’un nouveau genre fait partie des hybrides volumineux. Cette caractéristique favorable à la qualité d’image influe en effet non seulement sur le format du boitier mais également sur celui des objectifs.

Deux optiques seulement sont pour l’instant compatibles avec le nouvel EOS hybride : un zoom transtandard 18-55mm f/3,5-5,6 (qui couvre des usages qui vont du grand angle au portrait) et une focale fixe compacte de 22mm f/2 (équivalente au 35mm en 24x36). Si l’encombrement de l’EOS M équipé de la focale fixe est raisonnable, celui de l’ensemble boitier-zoom transtandard ne brille pas particulièrement par sa compacité. Il reste néanmoins et réellement inférieur à celui d’un reflex d’entrée de gamme équipé d’un capteur et d’un zoom équivalents et comparable de celui des autres hybrides APS-C (ex : Sony Nex). Seuls les appareils dont les capteurs sont plus petits font réellement mieux dans ce domaine.
Canon EOS-M, objectif 18-55 mmCanon EOS-M, objectif 18-55 mmCanon EOS-M, objectif 22 mmCanon EOS-M, objectif 22 mmUne bague optionnelle, équipée d’un dispositif de fixation pour les pieds (bien vu) permet également d’adapter tous les objectifs EF ou EF-S conçus pour les boitiers reflex de la marque. Cette solution permettra donc de dépanner ponctuellement les canonistes déjà équipés de tels objectifs, mais l’encombrement combiné de la bague et d’objectifs conçus pour des boitiers plus volumineux annihile toute prétention de compacité au système. Son tarif est également trop élevé à notre goût : on la trouve à ce jour aux environ de 180-200 dollars sur le net ou en kit avec le 22mm à un tarif largement supérieur au kit boitier-transtandard.
Canon EOS-MCanon EOS-MUn autre élément vient handicaper la compacité de l’ensemble : Canon a fait le choix de ne pas doter l’EOS-M de flash interne. On reste néanmoins dans les standards des hybrides à capteur APS-C car comme chez d’autres fabricants, un flash externe est livré avec le boitier. Monté, il permet également de piloter d’autres sources compatibles à distance dans un système multiflash.
Canon EOS-MCanon EOS-MVolumineux pour un hybride en raison essentiellement de la taille de son capteur, l’EOS-M est donc un boitier solide à l’encombrement comparable à celui des appareils de même catégorie produits par la concurrence.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire