Téléphone baladeur F300 : Samsung joue à pile ou face

Confort d’utilisation

Samsung SGH-F300

Double face : un pari réussi ?

C’est certainement la première interrogation que l’on se pose lorsque l’on voit pour la première fois ce F300. On salue tout d’abord le tour de force de Samsung avant de se poser une question importante : ce design est-il vraiment pratique ? Après plusieurs jours d’utilisation intensive, nous sommes tentés de répondre par la négative. Il est en effet très fastidieux de passer d’une face à l’autre dès que l’on veut utiliser une fonction qui ne figure pas du côté du téléphone. De plus, cette disposition appelle certains compromis comme le minuscule écran (176 x 65 pixels) dédié à la téléphonie, à partir duquel il est difficile de naviguer convenablement dans les menus.

Des touches tactiles pour le baladeur

Samsung SGH-F300Côté baladeur, on se sent moins claustrophobe grâce à un écran de taille convenable (176 x 220 pixels) et de bonne qualité. Plusieurs fonctionnalités y sont accessibles comme l’appareil photo. Dommage toutefois que le bouton d’accès direct à cette fonction soit situé du côté du téléphone et s’affiche par défaut sur le minuscule écran. Le baladeur en lui-même est somme toute classique, subsistent seulement des touches tactiles très difficiles à appréhender. En effet, celles-ci ont la faculté de se déclencher quand on ne le veut pas et de ne pas s’activer lorsqu’on le désire. Pas vraiment pratique lors d’un usage quotidien. Au final le manque de cohérence global, dans les faces choisies selon les actions pénalise vraiment ce F300 dans le domaine de l’ergonomie.